Tigre Mark 3 : un mégacontrat de plus de 4 milliards d'euros en vue pour Airbus Helicopters

Dans quelques semaines, Airbus Helicopters va engranger un nouveau mégacontrat évalué à plus de 4 milliards d'euros portant sur le lancement du programme de modernisation du Tigre au standard 3 pour la France et l'Espagne (85 appareils).
Michel Cabirol

3 mn

C'est à Albacete en Espagne que la chaîne d'assemblage finale des Tigre Mark 3 est établie.
C'est à Albacete en Espagne que la chaîne d'assemblage finale des Tigre Mark 3 est établie. (Crédits : Airbus Helicopters)

Après un mois de décembre très prolifique, Airbus Helicopters va certainement signer en février un nouveau mégacontrat de plus de 4 milliards d'euros auprès de l'OCCAr (Organisme conjoint de coopération en matière d'armement) pour le compte de la France (environ 2,8 milliards d'euros) et de l'Espagne (1,1 milliard) pour la modernisation de l'hélicoptère d'attaque Tigre. Ce contrat sera vraisemblablement découpé en plusieurs tranches. Le développement du Tigre Mark 3 "est acquis au plan politique avec l'Espagne" mais "le contrat reste à notifier. Cela sera le cas dans quelques semaines", a d'ailleurs annoncé jeudi dernier le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean.

Première commande française de 14 Tigre Mark 3

En France, le ministère des Armées a programmé des engagements financiers de plus de 3 milliards d'euros pour le programme Tigre Mark 3, a précisé Hervé Grandjean. Le calendrier de commandes et de livraisons du programme Tigre Mark 3 a été défini au lancement de la phase de réalisation. Selon les documents budgétaires, la commande de 14 appareils (sur les 67) en tranche ferme était prévue en 2021 mais a été décalée de plusieurs mois en raison de l'attente de la décision de l'Espagne et de l'Allemagne, qui continue d'hésiter, de s'engager sur ce programme.

"Pour l'armée de Terre française, comme pour l'armée de Terre allemande, on ne peut vouloir être une armée de premier rang en Europe, une armée de référence, être capable de faire de la haute intensité et ne pas avoir une composante aéro-combat intégrée, avait expliqué en mars dans une interview accordée à La Tribune le général Thierry Burkhard (chef d'état-major des armées), qui était encore chef d'état-major de l'armée de terre. On le voit pour toutes nos opérations : la composante aéromobile est indispensable. Elle produit des effets très significatifs sur le terrain et sur l'ennemi. Elle passe par le NH90, le HIL qui arrive, et le Tigre, qui avait été le premier hélicoptère de nouvelle génération".

En Espagne, le conseil des ministres a approuvé le 21 décembre le financement de la rénovation à mi-vie de 18 hélicoptères de combat Tigre (sur une flotte de 24), dans sa version Tigre Mark 3 pour un montant de plus de 1,18 milliard d'euros. Ce programme sera partiellement préfinancé entre 2022 et 2028 par le ministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme (707,5 millions). C'est à Albacete en Espagne que la chaîne d'assemblage finale des Tigre Mark 3 (18 espagnols et 67 français) est établie. Les 18 appareils espagnols doivent être livrés entre 2030 et 2034.

Que va faire l'Allemagne ?

"Une fois que le nouveau gouvernement (allemand, ndlr) sera en place, il pourra conduire une analyse stratégique sur le programme et confirmer sa position sur le Tigre Mark 3. Le plus tôt sera le mieux", avait expliqué en novembre dans une interview accordée à La Tribune, le PDG d'Airbus Helicopters, Bruno Even. Les Allemands, qui ont une flotte de 53 Tigre opérationnels, ont jusqu'à mi-2022 pour se monter à bord d'un hélicoptère de combat, qui "n'aura pas d'équivalent, y compris l'Apache,  sur le champ de bataille en 2030 et 2040", a estimé Bruno Even en avril dernier dans une interview accordée à La Tribune.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 11/01/2022 à 17:44
Signaler
47 M€ pièce le nouveau standard... Hors de prix... Il doit y avoir des jaloux dans les armées... et pas de perspectives d'exportations...

à écrit le 11/01/2022 à 13:11
Signaler
Bonjour. Espérons que se future développement rendra cette appareil plus fiable , avec une vraie disponibilité opérationnel.... Car tous le utilisateur se plaignent de ce critère... Primordial pour un hélicoptères militaire...

à écrit le 10/01/2022 à 18:24
Signaler
Espérons que ce Tigre-là ne soit pas un Tigre de papier, mais un Tigre avec une vrai capacité opérationnelle. Pour l'instant, il semble que le Tigre soit une telle bouse,. avec une dispo de l'ordre de 1 Tigre volant pour 10 appareils au sol, que les...

à écrit le 10/01/2022 à 18:06
Signaler
Airbus va s'enrichir mais les contribuables français vont s'apauvrir.

à écrit le 10/01/2022 à 10:50
Signaler
Sauf que les Allemands sont en train de monter sur le train américain et la nouvelle version de l'Apache à cause des couts de maintenance et de disponibilité très faible des Tigres... Et qu'ils achètent US (comme avec la dernière commande de F18) p...

à écrit le 10/01/2022 à 9:17
Signaler
C’est une nouvelle mixte: d’un côté, c’est une bonne chose car l’hélicoptère en avait besoin, de l’autre, ça pique, car l’Allemagne n’est pas dans le coup. Après l’avion de patrouille maritime, ils nous lâchent sur le tigre 3. Les nouvelles sont tr...

à écrit le 10/01/2022 à 7:18
Signaler
Et dire que les 5 euros d'apl c'était pour économiser 380 petits millions par an, on est bien peu de choses. Bon, j'entends déjà monsieur Cabirol dire il est noc ce lapin, il mélange toujours tout, n'empêche ça reste beaucoup de sous et a force ça e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.