Bundestag : feu vert pour le SCAF, feu rouge pour le MGCS, MAWS et Tigre ?

Lors de la dernière session du Bundestag avant les élections fédérales en septembre prochain, seul le programme SCAF devrait poursuivre son vol. Le MGCS (char), le MAWS (avion de patrouille maritime) et l'hélicoptère Tigre restent à quai et attendront donc une nouvelle majorité en Allemagne.
Michel Cabirol

2 mn

Quel bilan pour la coopération franco-allemande ?
Quel bilan pour la coopération franco-allemande ? (Crédits : Dassault Aviation / Pierre Barut)

Selon des sources concordantes, le Délégué général pour l'armement (DGA) Joël Barre s'est montré raisonnablement optimiste lors de son audition à l'Assemblée nationale pour la validation le 23 juin au Bundestag de la poursuite du programme (phase 1B) sur le futur système de combat aérien du futur (SCAF). En revanche, il a exprimé de sérieux doutes sur la validation par les parlementaires allemands de la commission des finances du Bundestag de trois autres programmes en coopération : la modernisation du Tigre Mark 3, le futur char de combat franco-allemand (MGCS, Main Ground Combat System) et le futur avion de patrouille maritime (MAWS). Ces programmes ont de très fortes chances de passer entre les mains de la prochaine coalition allemande issue du vote du 26 septembre avec tous les aléas que cela comporte.

Quel bilan pour la coopération franco-allemande ?

A l'issue de la fin de la session parlementaire du Bundestag, Berlin et Paris feront donc les comptes sur les programmes lancés en juillet 2017 lors d'un conseil franco-allemand. Après un hiver désespérant, le début de l'été s'annonçait prometteur pour la coopération franco-allemande avec la poursuite ou l'envol de plusieurs grands programmes multilatéraux. Il pourrait être in fine très mitigé avec la seule poursuite du SCAF, qui est un programme très politique, en attendant l'envol peut-être de l'Eurodrone cet été. Le MGCS, le MAWS et le Tigre Mark 3 devraient rester à quai, notamment pour des raisons budgétaires en Allemagne.

Sur le MGCS, Français et Allemands ne sont d'ailleurs pas parvenus à s'entendre sur la répartition des "prime" (maitrise d'oeuvre) sur les 13 piliers du programme. Ça coince notamment entre Nexter et Rheinmetall. L'Allemagne avait déjà très rapidement claqué la porté au programme de missile tactique air-sol de l'hélicoptère Tigre, pourtant inscrit lors de ce conseil franco-allemand dans le cadre de la coopération entre Berlin et Paris. "La France et l'Allemagne conviennent de mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l'hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol", avait alors annoncé l'Élysée le 13 juillet 2017.

Michel Cabirol

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 17/06/2021 à 21:21
Signaler
L'Allemagne défend ses intérêts et Macron fait le mondialiste et défend ses intérêts. C'est toute la différence. Et notre parlement est simplement des godillots, un peu faible d'esprit. Tous evidemment balayés en 2022. Une bonne chose.

à écrit le 17/06/2021 à 16:11
Signaler
Ce qui démontre que les allemands se moquent éperdument de la coopération militaire avec les français. Seul le SCAF les intéressent dans le seul but de récupérer les technologies de Dassault et de Safran. Il faut arrêter cette mascarade au plus vite.

le 17/06/2021 à 17:50
Signaler
@andromak. Vous confondez tout, les allemands sont des pragmatiques , pas des va-en-guerre comme les gouvernements français . Ils ne soutiennent que les programmes qui ont un potentiel de vente à l'export, et pour la démonstration, ils ont les frança...

le 18/06/2021 à 7:43
Signaler
bien vue --

à écrit le 17/06/2021 à 14:58
Signaler
Je suis le seul à entrevoir le danger qu'il y a à faire des programmes d'armement couteux avec les allemands ? Depuis quand le bundestag décide pour la France sérieux ? Il faut arrêter tous ces programmes immédiatement !

le 18/06/2021 à 15:10
Signaler
et vous faites comment pour faire tout tout seul ? vous triplez les impots ? la cooperation ca permet aussi d augmenter le nombre d unité et donc de baisser le cout unitaire (sans compter que ca evite un concurrent)

à écrit le 17/06/2021 à 14:27
Signaler
Vioilà une annonce qui confirme les soupçons de bien des spécialistes en France, l'Allemagne n'a besoin et envie d'un partenariat avec la France que pour lui voler ses techniques aéronautiques, pour le reste elle s'en moque et repousse la décision au...

à écrit le 17/06/2021 à 14:06
Signaler
La chaine allemande ZDF s'est fait l'écho ce 15 juin, je cite: « Le Bundestag doit voter - un contrat définitif n'existe pas encore. Les milliards doivent être débloqués, même si le BMF admet que "ni l'étude de concept ni la phase 1A n'ont été achevé...

à écrit le 17/06/2021 à 13:37
Signaler
Je ne comprends pas ! Le rafale possède avec le Spectra et quelques mesures de furtivité passive, géométriques et matériaux, la capacité à disparaitre complètement, comme par enchantement, de devenir spectre... d'après les brochures ! Alors pourq...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.