L'Oréal met une première touche au rachat de 8% de son capital à Nestlé

En cédant sa participation dans leur coentreprise de dermatologie médicale Galderma, le groupe français procède à une première étape avant la baisse de participation de son partenaire suisse dans son capital.
L'Oréal prévoit d'annuler 48,5 millions d'actions détenues par Nestlé.
L'Oréal prévoit d'annuler 48,5 millions d'actions détenues par Nestlé. (Crédits : reuters.com)

L'Oréal et Nestlé défont leurs liens. Le conseil d'administration du groupe français a approuvé le 21 mars la vente au géant suisse de sa participation dans Galderma, leur co-entreprise spécialisée dans la cosmétique médicale. 

Galderma valorisée 3,1 milliards d'euros

Il s'agit d'une première étape en vue du rachat de 8% de son capital détenu par Nestlé, comme cela avait été annoncé en février par l'entreprise dirigée par Jean-Paul Agon. Cette transaction qui valorise Galderma 3,1 milliards d'euros doit d'abord être soumise aux autorités de la concurrence.  

Actions annulées

En cas de feu vert, L'Oréal prévoit ensuite de verser 3,4 milliards d'euros en numéraire à Nestlé pour, finalement récupérer quelque 48,5 millions d'actions. Ces dernières seront annulées, ce qui fera monter la participation de la famille Bettencourt de 30,6% à 33,1% du capital du groupe créé par Eugène Schueller. Nestlé de son côté devrait détenir 23,29% de L'Oréal contre 29,4% auparavant. Ce mécanisme permet à L'Oréal d'éviter de toucher au capital de Sanofi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/03/2014 à 13:37
Signaler
Bon avec cette première étape, les Bettencourt Mère, Fille & Gendre sont à 33,1% du capital de l'Oréal, soit le maximum possible. Au-delà ils doivent lancer une OPA, selon la réglementation boursière. Donc comment gérer, la suite, c'est à dire le ra...

le 25/03/2014 à 10:03
Signaler
Si le franchissement de seuil est du par un tiers (en l'occurrence la société L'Oréal), l'obligation d'OPA s'applique-t-elle à la famille Bettencourt ?? Par ailleurs, puisque la famille Bettencourt n'a pas racheté elle-même d'actions supplémentaire...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.