Deux anciens dirigeants de l'usine de Molex condamnés à la prison avec susis

Deux dirigeants de l'ancienne usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) ont été condamnés ce jeudi à six mois de prison avec sursis pour avoir manqué à leur obligation d'informer les élus du personnel avant d'avoir annoncé, le 23 octobre 2008, le projet de fermeture de l'usine.

Deux dirigeants de l'ancienne usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) ont été condamnés ce jeudi à Toulouse à six mois de prison avec sursis pour avoir manqué aux règles d'information du personnel.

William Brosnan, co-gérant du site de l'équipementier automobile américain, et son directeur Philippe Fort ont été condamnés pour "délit d'entrave" et devront verser 10.000 euros chacun de dommages et intérêts au comité d'entreprise. Ils étaient poursuivis pour ne pas avoir informé et consulté les partenaires sociaux préalablement à l'annonce, le 23 octobre 2008, du projet de fermeture de l'usine.

Un an de lutte et de rebondissements

Après l'annonce de la fermeture du site, salariés et direction s'étaient opposés pendant près d'un an dans une lutte marquée par la séquestration puis la libération de plusieurs dirigeants, le blocage de l'usine par les salariés, la fermeture du site par la direction, puis sa réouverture sous la contrainte de la justice. Le ministre de l'Industrie Christian Estrosi était également intervenu dans le dossier à plusieurs reprises. Un plan social avait finalement été accepté en septembre 2009 par les salariés.

Selon les mesures prévues par ce plan, le site a été repris par le fonds d'investissement américain HIG Capital, avec 50 à 60 personnes recrutées progressivement. L'entreprise employait 283 salariés au moment de sa fermeture. Molex a par ailleurs dû céder l'usine avec ses machines pour 1 euro symbolique et apporter 5,4 millions d'euros au capital. L'accord a également prévu qu'HIG apporte 1 million d'euros au capital et que l'Etat français s'engage par le biais d'un prêt à titre de garantie de 6,6 millions d'euros. Un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros a été prévu à moyen terme.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.