Dongfeng - PSA : ça se précise

Le conseil de surveillance de PSA a approuvé le principe d'une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros souscrite par le chinois Dongfeng et l'Etat français, selon plusieurs sources. PSA doit annoncer pour sa part un nouvel accord avec GM ce jeudi.
Dongfeng et l'Etat français prendraient chacun environ 20% du groupe, tandis que la famille Peugeot verrait sa participation ramenée à 15% environ
Dongfeng et l'Etat français prendraient chacun environ 20% du groupe, tandis que la famille Peugeot verrait sa participation ramenée à 15% environ (Crédits : Reuters)

Le conseil de surveillance de  PSA Peugeot Citroën a approuvé le principe d'une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros impliquant le groupe public chinois Dongfeng et l'Etat français, selon l'agence Reuters.

Cette proposition, qui n'a pas encore été finalisée, prévoit une augmentation de capital préférentielle avec droits de souscription pour les actionnaires existants et une augmentation de capital réservée, dont le prix serait fixé à moins de sept euros par action, a ajouté une source proche du dossier, précisant que le projet avait été approuvé mardi lors d'un conseil de surveillance extraordinaire.

20% pour Dongfeng et l'Etat français

Selon les termes de la proposition, Dongfeng et l'Etat français prendraient chacun environ 20% du groupe, tandis que la famille Peugeot verrait sa participation ramenée à 15% environ, a poursuivi la source. Le capital de PSA Peugeot Citroën est contrôlé aujourd'hui à 25,2% par la famille fondatrice - qui possède 37,9% des droits de vote - et son allié américain General Motors qui en détient 7% depuis la dernière augmentation de capital de 2012.

Le constructeur auto français en crise et Dongfeng Motor auraient trouvé un accord pour conclure une alliance capitalistique qui pourrait être annoncée d'ici à février prochain, indique également le Financial Times. Le quotidien britannique des affaires, qui cite deux sources proches des discussions, indique pour sa part que le projet prévoit une augmentation de capital de trois à quatre milliards d'euros de  PSA et un accord entre les deux groupes pour développer et produire conjointement des petites voitures à bas coûts destinées à l'Asie du Sud-Est.

PSA va annoncer un accord avec GM

Chez PSA, on refuse tout commentaire, mais on indique qu'aucun accord ne devrait être annoncé avant l'an prochain. Le groupe français était, mercredi soir, en train de préparer un communiqué, qui sera diffusé jeudi avant bourse, sur une nouvelle étape dans la coopération entre PSA... et GM, dans le cadre de l'alliance franco-américaine nouée fin février 2012, selon nos informations. Les deux groupes ont notamment annoncé des accords de coopération entre PSA et Opel, filiale allemande de GM.

PSA et General Motors ont annoncé début octobre qu'ils allaient produire la prochaine génération de leurs petits monospaces dans l'usine… GM de Saragosse, en Espagne. Les premières voitures issues de cette collaboration doivent être lancées...  fin 2016. Une réciprocité est espérée depuis deux mois  avec une co-production d'autres véhicules sur un site du groupe PSA.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 13/12/2013 à 12:48
Signaler
Nous perdons tout notre savoir faire en livrant sur un plateau la technologie aux Chinois. Les dirigeants économiques comme politiques français sont ils tous tombés sur la tête (toujours pour quelques euros)...?!?!

à écrit le 12/12/2013 à 20:06
Signaler
Perte du contrôle à terme ? Dongfeng est un mastodonte de l automobile, détenu par l État Chinois. Une montée au capital de PSA à hauteur de 25% par Dongfeng est dangereuse. Si par la suite des actionnaires, ou GM, ou même des membres de la ...

à écrit le 12/12/2013 à 9:33
Signaler
aeae

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.