Citroën lance sa première DS "premium" conçue pour les... Chinois

Ce jeudi, Citroën dévoile à Paris la DS 5LS, qui sera produite et vendue en Chine à partir de mars 2014. Cette berline à quatre portes d'allure classique est la première DS de sa gamme chinoise. Viendront un "SUV" et une limousine. Pour rivaliser avec le "premium" allemand.

4 mn

La DS 5LS sera produite en Chine et commercialisée là-bas en mars prochain (photo Harcourt)
La DS 5LS sera produite en Chine et commercialisée là-bas en mars prochain (photo Harcourt) (Crédits : Harcourt)

Dans un lieu emblématique en plein Paris, le Carrousel du Louvre, Citroën a révélé ce jeudi la DS 5LS, sa toute dernière création. Et ce, devant la presse internationale dans une manifestation à grand spectacle. Cette berline "premium" à quatre portes et coffre séparé, rallongée à 4,70 mètres pour donner plus de place aux passagers, est dérivée en fait de la compacte DS4 bien connue, et pas de la DS5  - contrairement à ce que son nom indique...

Une DS typée "Chine"

Plus "limousine" que les DS4 et DS5 européennes, cette berline beaucoup plus classique et cossue d'allure, devrait plaire en Chine, où elle fait "grosse" voiture. La dernière-née sera produite dans la nouvelle usine de Shenzhen... en Chine, où elle fera l'objet d''une commercialisation en mars 2014. Voilà une voiture destinée aux marchés extra-européens.

L'intérieur se veut luxueux, avec du métal, du bois et du cuir. La DS 5LS offrira des moteurs à essence comme les "THP" de 160 chevaux  et 200 avec injection directe et turbo, associés à une boite de vitesses automatique à six rapports telles qu'on les aime dans l'ex-Empire du milieu.

DS est en Chine une marque à part, totalement séparée de Citroën. Un cas unique au monde à ce jour. Car les DS y sont produites et commercialisées par une deuxième co-entreprise de PSA, CAPSA, avec le groupe Changan. Rien à voir avec l'autre société commune DPCA, avec le consortium Dongfeng, qui fabrique depuis les années 90 une grande variété de modèles Citroën et Peugeot dans le centre du pays, à Wuhan.

400.000 DS à ce jour

DS a vendu dans le monde à ce jour 400.000  véhicules, depuis la première DS3 lancée en mars 2010. C'est logiquement la petite citadine DS3 qui est  la plus populaire (265.000). La berline compacte DS4, trop proche de la Citroën C4 et commercialisée en mars 2011, est beaucoup moins prisée. Elle constitue même un semi-échec.

La DS5 de  gamme moyenne supérieure, lancée fin 2011,  n'est pas non plus un franc succès. Sa carrosserie originale, agressive, mais étrange et clinquante (entre le coupé, le break et le monospace) ne s'est pas imposée, surtout hors de l'Hexagone. Malgré de très bonnes qualités routières.

La DS3 a trouvé 16.800 clients en France sur les dix premiers mois de l'année, la DS4 10.300, selon les données officielles du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). La DS4 se vend moins bien que les BMW 1, Audi A3 ou Mercedes Classe A., ses trois rivales haut de gamme.  La DS5, elle, s'est immatriculée dans l'Hexagone à 7.230 unités seulement, loin derrière la BMW 3, mais devant l'Audi A4.

Cap à fond sur la Chine

Pour percer, DS compte sur... la Chine. Le site dédié de Shenzhen a des capacités de 200.000 unités annuelles. Premier modèle produit: la DS5. Mais, la gamme va s'étoffer en Chine, avec la dernière berline DS 5LS. Fin 2014, arrivera un "Crossover" (ndlr: 4x4 préfiguré par le concept DS "Wild Rubis"). En 2015 ou 2016 est attendue une grande limousine de très haut de gamme. Vaste programme. Ces véhicules "made in China" ne devraient pas être exportés vers l'Europe a priori.

"Nous visons 70.000 DS en 2014 et 200.000 à terme" en Chine, nous indiquait en avril dernier, en marge du salon de Shanghai, Arnaud Ribault, directeur général de DS en Chine. DS veut attaquer les valeurs sûres du marché chinois dans le haut de gamme, tels Audi, numéro un local du "premium", BMW et Mercedes, mais aussi Volvo (Geely), Lexus (Toyota) et Infiniti (Nissan).

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 20/12/2013 à 20:40
Signaler
D'accord, Léon, sublime et mieux que ça, ah non, vadre retro, pas de comparo avec Audi, CITROEN, c'est une automobile et ça roule et DS5 LS c'est un premium, un vrai, regardez moi ces lignes, ah, tiens, j'en reste là, au delà serait gourmandise...!!!

le 21/12/2013 à 13:24
Signaler
Ouai ouai elle est UN PEU lourding de ligne, de conception basique, et avec un petit 4 cylindres et boite de vitesse arriérée, ca va pas être à la hauteur des "prétentions" ... en fait cette DS 5 LS n'est qu'une alternative à la Skoda Superbe mie...

le 21/12/2013 à 18:23
Signaler
On dirait surtout une Passat en plus moche. Déjà les VW c'est lourd comme style Citroën a réussi à faire pire. Et quand je pense à ce brave godrev qui nous vante le design des françaises...Mdr. Comme quoi on lui ferait bouffer n'importe quoi. Un peti...

à écrit le 20/12/2013 à 14:46
Signaler
Sublime! Particulièrement la calandre et les jantes!

à écrit le 20/12/2013 à 11:21
Signaler
On dirait une Passat en plus lourdingue, super la créativité francaise si vanté par notre ami Godrev.

à écrit le 20/12/2013 à 11:20
Signaler
Bravo, très belle, enfin une premium de classe chez Citroen ! Une C4 Picasso de classe premium avec de vrai fauteuils premium a l'arrière devrait aussi aidé a la monter en gamme de PSA !

à écrit le 20/12/2013 à 10:44
Signaler
C'est une copie de l'Audi A4L.

à écrit le 20/12/2013 à 9:57
Signaler
Pourquoi ne pas la proposer en Europe ?

à écrit le 20/12/2013 à 9:52
Signaler
Deux ans après le lancement de DS, le pari de PSA qui visait à créer une marque dédiée au premium afin de crédibiliser l'offre du groupe sur ce segment, a globalement échouée. Les ventes de DS 5 ne sont pas supérieurs à celles de la C6, pourtant déce...

le 20/12/2013 à 10:53
Signaler
Bien que trop faibles, les volumes de DS5 sont nettement supérieurs à ceux de C6.

à écrit le 20/12/2013 à 9:20
Signaler
Le débat s'enflamme un peu: le constructeur qui aime les cylindres qui se désactivent le fait car il n'est pas capable de faire des moteurs économiques. Le tout au détriment de la fiabilité. Et n'oublions pas que la prochaine BMW 5 aura probablement ...

le 20/12/2013 à 9:51
Signaler
C'est de l'amateurisme de croire que les BMW serie 5 n'auront que des 3 cylindres, tout au plus en version hubrid rechargeable. Elles auront une gamme de moteurs 3, 4, 6 jusqu'au V8 minimum, probablement au dela dans les versions supérieures. Chez V...

le 28/12/2013 à 21:23
Signaler
c'est d'oublier les moteurs "Flat" de Porsche de la VW-Company.

à écrit le 20/12/2013 à 8:06
Signaler
Vue la longueur, c'est plus cohérent de l'appeler DS5 même si elle est issue de la DS4. La C5 marche plutôt bien en Chine alors cette nouvelle berline va faire du bien.

à écrit le 19/12/2013 à 23:25
Signaler
En France, c'est la pousse-pousse premium qu'ils vont lancer :-) Bon, elle aura un chômeur pour la tirer, mais reviendra moins chère compte tenu qu'on pourra changer de chômeur plus souvent étant donné le volume disponible :-)

à écrit le 19/12/2013 à 21:11
Signaler
Tres beau modele !

à écrit le 19/12/2013 à 20:56
Signaler
Une bien belle voiture à la française, sans chinoiserie, un succès en devenir.

à écrit le 19/12/2013 à 18:47
Signaler
Ce qui manque à ce modèle, c'est un moteur 6 ou huit cylindres de 300 chevaux. Une voiture de ce standing ne peut être seulement proposée avec un quatre cylindres 1,6l, même si c'est un excellent bloc... Sinon le design à l'air sympa.

le 19/12/2013 à 18:56
Signaler
Tout à fait d'accord, au moins pour un 6 cylindres qui manque à l'appel, et c'est ce qui handicapera notamment DS.

le 19/12/2013 à 19:58
Signaler
C'est curieux, je regardais il y a quelques jours un reportage sur la DS (la vraie), et l'ingénieur qui intervenait mentionnait l'absence de "gros" moteur sur ce modèle durant tout son cycle de vie, qui aurait sans doute permis de dynamiser les vente...

le 19/12/2013 à 21:47
Signaler
@Moteur, un V6 cylindres, un V8 cylindres, un V12 cylindres, c'est beaucoup de puissance, mais aussi de couple et un comportement onctueux et silencieux ... et aujourd'hui avec les technologies BMW, Audi, VW Benthley, les très hautes technologies...

le 19/12/2013 à 22:25
Signaler
Vous voulez parler du W16 WV qui se traine tellement qu'un V6 Nissan préparé par Switzer homologué sur route fume ce W16 anémique. Renault à démontré en F1 compétition automobile reine que la cylindrée et que le nombre de cylindre n'étaient pas gage ...

le 19/12/2013 à 22:29
Signaler
Ouh là, même munis de cylindres désactivables, les V6, V8 et V12 ne consomment pas comme des 4 cylindres... Ce n'est pas si simple hélas. Du reste, les V12 sont à l'abandon : Mercedes et BMW ne travaillent plus vraiment les leurs, qui se vendent au c...

le 19/12/2013 à 22:41
Signaler
@Pancake vos diatribes sont du niveau d'une discussion de comptoir d'un manoeuvre qui dévisse les bouchons de vidange des vieilles bagnoles avant qu'elles partent au broyeur et se rends au bistro du coin au sortir d'une casse automobile qui l'emploi...

le 19/12/2013 à 23:26
Signaler
Au fait, la Tesla Model S, combien de cylindres ? :p

le 19/12/2013 à 23:39
Signaler
Et vous , vos préjugés envers les classes laborieuses sont affligeants .... ... triste pays que celui qui subit de tels "élites" ... Depuis quand le niveau d'étude permet de se faire une idée des compétences produit d'une personne (particulièrement d...

le 20/12/2013 à 0:10
Signaler
Avec les objectifs de réduction de CO2, les constructeurs européens devront passer très massivement aux 4 cylindres, même les BMW/Audi/Mercedes. De plus ces 4 cylindres sont équipés de 2 turbos ou plus et offrent des reprises très supérieures à des ...

le 20/12/2013 à 9:30
Signaler
Y z'ont vraiment des gouts d'merde, quel patatoide mercedes like, beurk Ca ira bien avec le décors "brouillard d'usine" anti raid aérien (sic)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.