PSA mise sur la Chine où il démarrera deux nouvelles usines en 2013

 |   |  674  mots
Citroën C-Elysée. Copyright Citroën
Citroën C-Elysée. Copyright Citroën
PSA vient de débuter la production dans son usine de Wuhan III des Peugeot 301 et Citroën C-Elysée d'entrée de gamme. A la rentrée, il démarrera la fabrication en série des DS5 à Shenzhen. Une riche année pour le groupe tricolore en Chine. Mais sa part de marché reste faible.

2013 sera une année riche pour PSA Peugeot-Citroën en Chine. Le constructeur automobile français y inaugurera pas moins de deux usines. Du jamais vu. PSA  "a démarrré le 5 mars la production dans sa troisième usine d'assemblage en Chine, Wuhan III", indique-t-on au sein du groupe. PSA  fabrique des véhicules à  Wuhan, capitale de la province du Hubei,  depuis la fin des années 90 à travers sa co-entreprise DPCA avec le groupe chinois Dongfeng - par ailleurs lié au japonais Nissan.  La nouvelle usine, "d'une capacité intiiale de 150.000 unités annuelles", fabriquera les véhicules d'entrée de gamme pour pays émergents du groupe PSA, les Peugeot 301 et Citroën C-Elysée, des 208 simplifiées et rallongées avec un coffre séparé. Une "deuxième tranche en 2015 doit ajouter encore 150.000 unités de capacités" à Wuhan III. DPCA disposera, sur le site de Wuhan, "d'un potentiel pour faire 600.000 véhicules par an au total en fin d'année et 750.000 au milieu de la décennie". L'usine de Wuhan III  pourrait être inaugurée lors de la visite de François Hollande en Chine ce printemps.

Seconde co-entreprise

Ce n'est pas fini. PSA a créé en effet par ailleurs une seconde co-entreprise avec le groupe local Changan. "Une pré-production vient de débuter dans la toute nouvelle usine de Shenzhen, pour une fabrication en série à la rentrée" prochaine. Baptisée CAPSA, cette co-entreprise est destinée à fabriquer la ligne DS de Citroën. Le site démarrera par la DS5. CAPSA disposera à la fois de cette nouvelle usine et d'une autre plus ancienne, située au même endroit, qui est en pleine rénovation. Les deux "auront un potentiel cumulé de 200.000 unités annuelles". Après la DS5, sera fabriquée à Shenzhen, à partir de 2014, une DS4 compacte inédite à quatre protes et coffre séparé. Puis CAPSA produira un "SUV" (4x4), dont le concept sera dévoilé à la mi-avril 2013 au salon de Shanghai. Enfin, une limousine haut de gamme viendra couronner la gamme DS.

3,5% de pénétration seulement

PSA a du mal à percer en Chine. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé... très tôt. Arrivé au milieu des années 80 dans l'ex-Empire du milieu en même temps que Volkswagen, PSA y demeure un acteur relativement modeste presque trente ans plus tard. Choix d'un mauvais partenaire au départ  - la municipalité de Canton remplacée dans les années 90 par Dongfeng -, investissements insuffisants, gamme de modèles obsolètes centrée sur la Zx, PSA a longtemps perdu de l'argent avec des ventes médiocres. L'an dernier,  ses volumes ont certes crû en Chine de 9,2% à 442.000 véhicules, soit à un rythme un peu plus élevé que le marché lui-même (+7,2%). Mais la part de marché de PSA reste faible (3,5%). Le français est aujourd'hui loin des ténors, comme Volkswagen qui vient d'annoncer la construction de sept nouvelles usines, GM, Nissan, Hyundai-Kia, Toyota... Mais il compte beaucoup sur son expertise en matière de véhicules à faibles consommations et rejets de C02. Le groupe estime que la réduction des émissions de gaz à effets de serre sera de plus en plus au coeur des préoccupations des pouvoirs publics en Chine.

Petits profits sur place

Pour 2013, PSA anonce un objectif de ventes supérieur à un demi million d'unités, avec... des nouveaux modèles comme la Peugeot 3008 mi-monospace-mi-4x4 (faux), la Citroën C4 L, les DS, ainsi que... les Peugeot 301-Citroën C-Elysée. En attendant,  la Peugeot 208 et sa version "baroudeuse" 2008 qui devrait entrer en production dans un an à Wuhan. PSA veut couvrir 5% du marché chinois en 2015 avec DPCA et 3% à terme avec CAPSA.  La  firme tricolore a en tous cas perçu l'an dernier des dividendes provenant de sa co-entreprise DPCA. La quote-part du résultat net de DPCA pour PSA atteignait les 178 millions d'euros au titre de 2012 (contre 153 millions en 2011). Déjà ça. Même si les montants restent dérisoires par rapport à ce que gagnent Volkswagen ou GM sur place.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2013 à 12:40 :
Bonjour, ils faut savoir que les voiture française sont construite surtout à l'étranger..... Le groupe VW lui construit 8 usines en Chine pour vendre des voitures..... Quel est bénéfice de PSA avec leur alliance avec GM, vendons nous plus de voiture au USA, ou tout simplement les américain ont avec cette alliance pu étudier nos petit moteur à faiblec consommation, sans que cela ne leur coûte pas trop chère en développement.... Après on demande a la France des aides directe et indirects pour sauf garder l'industrie automobile, mais toute les usine sont hors de l'Europe et France .... Ensuite parlons de l'innovation, si les voiture électrique sont un bon début ils y a encore beaucoups de travail , ils faut un véhicule électrique hybride , mais pas dans la propulsion mais dans la recharge des batteries, soit pour faire simple une voiture Zoé avec un moteur rotatif à explosion pour recharger les batteries lors des long voyage....
Réponse de le 16/03/2013 à 18:02 :
PSA a produit 44% de ses véhicules en France en 2011; je pense que c'est plutot une part importante de la production; les autres usines ont surtout pour but d'alimenter les marchés loitain (Russie; Chine; Amérique Latine). Produire en France pour exporter vers la Chine n'est malheureusement pas réaliste pour des raisons de couts logistiques et de barrières douanières à l'importation de véhicule en Chine. Ne racontez donc pas de bêtise svp.
Réponse de le 16/03/2013 à 18:20 :
VW ne produit que 25% de ses véhicules en Allemagne contrairement à PSA
a écrit le 15/03/2013 à 18:56 :
Quand les français achèteront des voitures produites en France, ils pourront avoir voix au chapitre, et du travail pour leurs enfants
Réponse de le 16/03/2013 à 18:22 :
pas faux...
a écrit le 15/03/2013 à 18:19 :
depuis fevrier psa vend dejà plus de voitures que toyota.
marché chine -8.34%(nouvel an lunaire en fevrier cet année)

toyota fait 36300 ventes avec -45.7%!!!
et psa fait 39248 vnetes avec +15.79%

donc malgres les dirent du journaliste ,psa n'est plus tres loin de toyota il est meme devant.
et psa fait bien mieux que la concurence depuis le debut de l'année en terme de croissance.
exemple fevrier le N°1 vw ne fait lui que +12%, le N°2 gm lui chute plus que le marché-10.6% et l'ancien N°3 nissan devisse de -46%.!!!!

et les 301 et c élysées ne sont pas encore vendu en Chine(septembre),on est en prefabriquation.
Réponse de le 15/03/2013 à 18:52 :
Les ventes de DPCA (JV PSA) ont bondi de plus de 30% depuis le début de l'année 2013 sur un marché en hausse de 7%

Ils vont arriver à tenir leur objectif de 2013.

Source CCFA
a écrit le 15/03/2013 à 17:42 :
Pourquoi ne pas vendre en France la 301 et la C elysée ?
Réponse de le 16/03/2013 à 9:28 :
Qui veut rouler en France avec la voiture de Hollande en tout les cas pas moi.
Réponse de le 16/03/2013 à 10:58 :
vous m'avez l'air d'être un cas particulier
Réponse de le 16/03/2013 à 12:59 :
enfin une bonne nouvelle pour psa-il en avait besoin-et de plus du travail pour les usines françaises( ligne ds)- mais la concurence est dur et il faudra a psa des fonds pour pour construire d'autres usines dans les 5 ans- bon courage a tout ses bureaux d'etudes-
Réponse de le 16/03/2013 à 17:03 :
avec quel argent PSA a pu construire 2 usines en Chine??
Avec 6 milliards de déficit dixit M.Varin,faut expliquer!!!
Encore des fuites de capitaux ,sous l'ére Montebourg!!!Bizarre
Réponse de le 16/03/2013 à 21:00 :
la production démarre, cela signifie que les usines ont été construites ces 2 dernières année et donc l'argent nécessaire a été engagée il y a 2 ans. Comment trouver cet argent ? en vendant des voitures en Europe . Le problème, il se vends beaucoup moins de voitures en Europe depuis 2 ans et donc il a fallu honorer les engagements en Chine et ailleurs avec moins de rentrée d'argent. Résultat : des pertes ! Il en va de même avec les investissements en Russie et en Amérique Latines.... pour l'instant

en 2012, Pour la 1ere fois , la 1ere JV PSA - Chine A rapporté des bénéfices a PSA ! Eh oui...et c'est bien parti pour continuer...

PSA produit encore +de 44% des ces véhicules en France. Espérons que cette mauvaise passe puisse déboucher vers des jours meilleurs et que l'on puisse recréer des emplois en France !


Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :