Une alliance avec Dongfeng ne réglera pas les problèmes industriels de PSA

 |   |  659  mots
DR
DR (Crédits : DR)
PSA a un problème de taille critique, notamment en Europe. Il doit développer de nouveaux moteurs à essence de moyenne cylindrée, des hybrides, des électriques... Ce n'est pas le groupe chinois qui peut l'aider.

"Ca ne réglera pas le problème de fond de PSA en Europe", explique une source proche du dossier. "Une augmentation de capital avec l'entrée de de l'Etat et de Dongfeng résoudra le problème financier à court terme, mais ça risque de rendre plus compliqués les indispensables accords industriels ultérieurs pour réaliser des économies d'échelle en Europe", poursuit cette source traditionnellement bien informée.

"Cette question est à traiter d'urgence. Il faut des organes mécaniques compétitifs à PSA Peugeot Citroën, avec des volumes suffisants. Si les volumes représentent un tiers de ceux des concurrents, ce n'est pas viable. PSA a notamment  besoin de volumes dans les moteurs à essence". Les représentants de la famille fondatrice Peugeot "sont conscients du problème".

Toute la question est là. La grande alliance avec GM ayant été réduite à quelques coopérations, PSA se retrouve face aux mêmes problèmes industriels stratégiques. Et à la nécessité de réduire ses coûts de développement et industriels. Ce n'est pas Dongfeng qui va pouvoir aider technologiquement ou industriellement PSA, en particulier sur le crucial marché européen. Face à Volkswagen ou à l'Alliance Renault-Nissan, PSA reste un petit acteur pour un constructeur généraliste (2,82 millions de ventes l'an dernier)

Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a validé dimanche, après plus de quatre heures de discussions, l'entrée du chinois Dongfeng et de l'Etat français à son capital, grâce à une future augmentation de capital de 3 milliards d'euros. Le scénario actuel verrait l'Etat et Dongfeng prendre chacun 14% du capital de PSA, selon une source proche du dossier, qui précise toutefois que rien n'est définitivement fixé. La famille Peugeot doit elle aussi avoir  14% du capital.

Coopération avec BMW pas prolongée

Les grandes lignes de l'augmentation de capital seront a priori annoncées le 19 février, lors de la publication des résultats financiers du groupe. A cette date, pourrait d'ailleurs arriver le nouveau président du directoire, Carlos Tavares, cet ex-numéro 2 de Renault qui doit remplacer Philippe Varin.

Si ce montage permet la survie de PSA en injectant de l'argent frais dont le constructeur a un cruel besoin, il n'aura aucune incidence sur le grave problème des coûts, surtout en Europe. Quand il y a un décideur, ce n'est déjà pas facile, mais avec trois à parité, ça va être encore plus compliqué de passer une nouvelle alliance avec un autre constructeur automobile.

Car PSA doit en effet trouver de nouveaux partenaires pour développer une nouvelle génération de moteurs à essence de moyenne cylindrée, le partenaire traditionnel  BMW (depuis 2006) mettant actuellement sur le marché une toute nouvelle génération de mécaniques modulaires étudiées en interne. Sans PSA. Or, ces moteurs à essence (1,4 et 1,6 actuellement)  sont cruciaux pour tous les marchés mondiaux. PSA a aussi besoin de moteurs de cylindrée supérieure, notamment pour la Chine.

Réduction de la collaboration avec Ford

Même sur les diesels, la coopération historique avec Ford (depuis 1998) a été revue à la baisse en avril 2012.  Les moteurs de plus de 2 litres de cylindrée, qui étaient jusqu'ici partie prenante de cette collaboration, seront en effet désormais développés et industrialisés indépendamment par Ford. Une réaction à l'alliance prétendument mondiale nouée par PSA avec GM, compatriote de Ford. 3,5 millions de moteurs ont été produits à ce jour par PSA avec BMW,  28 millions environ avec Ford.

Depuis la fin de la collaboration, également avec BMW, sur les futurs hybrides, PSA se retrouve par ailleurs également seul sur les prochaines générations des modèles thermiques-électriques, dont les experts pronostiquent un grand développement mondial. L'arrêt de la coopération avec le japonais Mitsubishi pose en outre la question des motorisations électriques de l'avenir Bref, Malgré Dongfeng, PSA risque de se retrouver bien seul.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2014 à 10:43 :
A terme, il ne restera pas grand chose de PSA en Europe en termes d'emploi. L’État français est là pour mieux enfumer, espérons qu'il n'accélèrera pas la chute de PSA. Malgré les nouveaux modèles, PSA coule. Alors quand il n'y aura plus que des modèles vieillissants...
a écrit le 21/01/2014 à 20:38 :
Ces moteurs mazout by Renault montés sur des Mercedes Classe A ont l'air fiables .
Je leur ferais plus confiance qu'à leurs homologues germains. Mercedes n'a pas dù consulter l'ADAC avant de se fournir chez Renault.Pour ce qui est de Peugeot ne sont -ils pas en train de fabriquer de nouveaux THP ?
Les consommateurs français semblent en ce moment apprécier les modéles Peugeot et les ventes s'en ressentent .
Réponse de le 21/01/2014 à 21:58 :
Pour les clients de Mercedes, nous pensons plutôt que les Mercedes avec moteurs Renault doivent être faire l'objet d'un nouveau badge, par esemple :
Benz Délclasse A pour les pouffs
Benz Déclasse B pour les beaufs et les pouffs
Benz Pasclasse C pour les pouilleux

Extraordinaire cette chute low cost Mercedes en déclasse pasclasse
Réponse de le 22/01/2014 à 19:12 :
Déclasse, tu manques de classe, à exprimer ton petit avis incongrue à la première personne du pluriel, ta frustration apparente et jalousie maladive est cependant amusante à lire, cher trollwagen...
a écrit le 21/01/2014 à 20:24 :
Un pro qui connait la question....c'est rare...
a écrit le 21/01/2014 à 16:53 :
Les ménages à trois ne fonctionnent généralement pas très longtemps...il y a fort à parier que celui-ci, s'il se concrétise, ne fera pas exception !
a écrit le 21/01/2014 à 16:24 :
Tout va bien en France : PSA sans l'intervention de l'état dans l'augmentation de capital ça serait directement passé sous pavillon chinois, et Fagor/Brandt c'est une société algérienne qui va reprendre (seule offre en lice) ... c'est dramatique !
Réponse de le 21/01/2014 à 19:04 :
Vrai il sagit du conglomérat algérien CEVITAL qui vise aussi le marché français en plaine croissance du " Hallal"
a écrit le 21/01/2014 à 16:08 :
Nous venons d'apprendre que Porsche est obligé d'augmenté la cadence des Macan, qui passera de 50 000 annules prévus à plus de 80 000 unités.
Incroyable, le modèle vient juste d'être mis sur le marché.
Réponse de le 21/01/2014 à 16:46 :
Comme quoi, il y a des gens qui ont de l'argent.
Réponse de le 22/01/2014 à 6:40 :
Oui 1% environ ...
Réponse de le 22/01/2014 à 19:16 :
Le sujet ici c'est PSA, et pas un panneau publicitaire pour faire la promo de votre employeur VAG. Merci.
a écrit le 21/01/2014 à 14:28 :
@erreur PSA dispose d'atouts exceptionnels, gammes cohérentes, superbement "designées", renouvelées, fiables si on le compare aux allemandes et au groupe Volkswagen en particulier que certains s'évertuent de nous présenter comme un leader... Mais comment fait une entreprise comme Mazda peut-elle augmenter ses ventes de 5 % tout en ne répondant pas à la définition "acteur de taille critique" si j'en crois certains intervenants. Et bien bien en plus d'être créatif, il use du jeu des développements croisés, coopérations avec d'autres partenaires et ça lui réussi très bien. Quand à contrer volkswagen, audi, c'est déjà fait, la qualité mon cher, l'innovation, ah évidement on n'est pas connivent avec la presse, on n'est pas englué dans une affaire de manipulation comme l'est golf avec l'adac, mais c'est tellement plus sain... Car Volks/audi est en baisse annuelle marquées sur l'Europe et le monde et ne doit qu'à la Chine de garder la tête hors de l'eau en 2013 mais le marché chinois est lui aussi en train de se retourner, une progression limitée à 14 % quand PSA y fait par exemple + 25 %. La baisse du groupe s'explique par la perte de fiabilité des gammes, Auto plus nous révèle cette semaine le classement fiabilité notoirement ahurissant d' Audi en 19 ème position sur ...20 cad avant dernier ; ils osent encore appeler ça du haut de gamme...!!! De très bonne bases de développement pour PSA. @réinformer Volkswagen est l'entreprise qui fait le ...plus le buzz avec sa golf et le classement truqué et complaisant de l'Adac, ce n'est ni sain, ni bon signe, il n'avait pas besoin de ça en ce moment disposant déjà largement de ses petits soucis de BV double embrayage qui coulent, moteurs TDI aux culasses poreuse et essence TSI/TSFI à distributions problématiques, vous tentez de réécrire l'histoire, dommage... !!!
Réponse de le 21/01/2014 à 19:13 :
Dongfeg va piller les secrets industriels de Peugeot jusquà la moelle comme le font toutes sociétés chinoises lorsqu'elle signe des accords de partenariat "imposés" pour l'ouverture du marché chinois aux industriels occidentalles. Cet accord sera préjudiciable à Peugeot sur le long terme pour plus d'une raison. Il ya fort à parier que les désacords stratégiques ne tarderont pas à pointer le bout de leur nez. Dommage que le membre de la famille Peugeot qui avait proposé une financement sur les marchés financiers n'est pas été suivi.
Réponse de le 22/01/2014 à 19:19 :
Motors Corporation, est également partenaire de Honda, Daimler, Kia, Nissan, Renault.
a écrit le 21/01/2014 à 13:25 :
Devenir l'acteur n°1 européen dans l'automobile diesel pouvait être rentable pendant quelques dix ans. Et l'état avait conforté Peugeot dans cette stratégie à courte vision en favorisant fiscalement le diesel. Mais c'était déjà dépassé de favoriser un carburant qui a un tel impact sur l'environnement alors que tous les autres pays poussaient vers les carburants plus propres. Maintenant il faut bien payer les erreurs...
a écrit le 21/01/2014 à 13:03 :
le groupe PSA a fait une erreur de stratégie qu'il paie très cher ,Citroen et Peugeot ont fait la même gamme de véhicules petites et moyennes cylindrées traction avant pour les deux ,il aurait fallut que l'un des deux et je pense a Peugeot fasse du haut de gamme ,propulsion et 4 roues motrices de façon a contrer sévèrement BMW/MERCEDES/AUDI ,ces millions de véhicules vendus par les marques étrangères a des clients au potentiel financier supérieur manquent cruellement a la fabrication française ,et surtout notre politique automobile est trop castratrice
pour inciter a l'heure actuelle les français a changer de véhicule
Réponse de le 21/01/2014 à 14:13 :
Bien résumé,
l'on peut ajouter l'accumulation d'erreurs stratégiques dans des alliances très désordonnées de type "concubinages" malsains avec multiples autres constructeurs qui s'est traduit, in finé, a fait perdre à Peugeot sa capacité à rester autonome ;

et probablement beaucoup de propriété industrielle au passage !

Plus personne ne sait s'il achète une Peugeot 100%, un Mistsubihi 95%, une PeugeotFord, une Peugeot Bmw, une PeugeotVolvoRenault, une PeugeotFiat, ...etc etc ...
a écrit le 21/01/2014 à 12:47 :
Tout le monde aura compris que l'épisode GM était pour enfumer le marché le temps d'une clarification du conseil d'administration. PSA est face à beaucoup de pbs: taille critique par modèle et par marché, stratégie de conquête des marchés très en retard, problème de design chez Peugeot, Citroën pas assez rentable, faible mobilisation des vendeurs dans les concessions ( niveau du personnel) etc.....et N'oublions pas que Tavares continuera à informer Renault......
a écrit le 21/01/2014 à 12:30 :
Les derniers modèles PSA sont très classes, même si ça ne vous plait pas ! Tabares devrait nous présenter prochainement de beaux nouveaux modèles encore plus classe haut de gamme !
a écrit le 21/01/2014 à 12:25 :
J'ai toujours acheté Peugeot et Citroën d'occasion, ça roulent très bien et j'ai jamais eu de problèmes !
a écrit le 21/01/2014 à 12:13 :
Et si PSA construisait ses véhicules haut de gamme en France ? RCZ, C4 Picasso etc.. , on peut comprendre que la C1 108 C2 pas chères ou anciens modèles soit construit a l'extérieur mais les autres nouveaux modèles j'ai du mal a comprendre !
a écrit le 21/01/2014 à 12:11 :
@ riri ;
Dans mon commentaire , je fais surtout allusion au fabricant de moteur ...après l' épaisseur du vent ou la vitesse du brouillard , c' est votre problème .
a écrit le 21/01/2014 à 12:06 :
Moi j y crois. Pour les stratégies industrielles et d achats. Un autre constructeur européen aurait cannibalisé psa, pour cause de gammes/produits similaires etc. N oublions pas que l innovation vient Bcp des fournisseurs. Il n est donc pas vital d être seul ni d être gros. Il faut juste amortir les coûts de développement , par les volumes... Et les volumes sont en Asie..
a écrit le 21/01/2014 à 11:16 :
@jaja
Le début du retournement, vous connaissez ? Volkswagen baisse de 3.7 % en Europe en 2013 et ce n'est pas le classement fiabilité Auto Plus et le scandale de l'ADAC qui va arranger les choses... Le constructeur qui a le plus évolué positivement , mais vous le savez déjà, est le couple RENAULT/DACIA. ; PSA dès que recapitalisé, disposant de vrais atouts, repartira comme une fusée.
Réponse de le 21/01/2014 à 11:24 :
Depuis plus de 10 jours, les groupes allemands ont publié leurs chiffres 2013.

Renault est le seul qui n'a pas encore réussit à compter sa production !

Que de désordres, enfin Renault est entré en salle de maquillage pour ses mauvais chiffres
Réponse de le 21/01/2014 à 12:26 :
j´espère que ce n´est pas l´ADAC qui compte les chiffres de ventes des groupes allemands-)
Réponse de le 21/01/2014 à 15:29 :
Bande de vilains. Vous ne voyez donc pas que Godrev souffre?
Réponse de le 21/01/2014 à 16:35 :
Haha + 100 fred. Espérons que non.
a écrit le 21/01/2014 à 11:13 :
Peugeot va fabriquer UN modèle 4x4 ( chassis échelle ? ) pour le nonuple champion du monde des rallyes ! va pouvoir grimper sur l'échelle du bonheur exclusif ! à default de faire des économies d'échelle(s) ...............même hollande ne" scout" : pas en Peugeot c'est dire !
a écrit le 21/01/2014 à 10:33 :
Arretez de tirer a boulets rouges sur Peugeot, les autres s'en chargent. PSA fait des voitures de grande qualite depuis des lustres. Ils traversent une mauvaise passé après il a les speculateurs et commentateurs de tous poils qui sont la a attendre la moindre de defaillance ... c'est fatiguant et inutile
a écrit le 21/01/2014 à 10:19 :
Pourquoi , allez chercher un partenaire moteurs ailleurs , Renault a les compétences et
Daimler l' a très bien compris....
Réponse de le 21/01/2014 à 11:11 :
@roro
Quelle rigolade votre bla bla, Mercedes monte des moulins Dacia by Renault dans les classe A B et même C parce que Mercedes n'a plus le sou pour développer des 4 cylindres après ses échecs successifs avec Chrysler, Mitsubishi et la CUISANTE déconfiture Maybar.

Dans le réseau concessionnaire de Mercedes c'est la plus grande HONTE qui prévaut, ils boient la coupe jusqu'à la lie !
Réponse de le 21/01/2014 à 18:57 :
pourtant la nouvelle classe A se vend très bien et nettement mieux que l'ancienne.
a écrit le 21/01/2014 à 10:18 :
Il vaut mieux Dongfeng que tout ce qui a été fait jusqu' à présent. La subliminale alliance avec GM à fait perdre à PSA tout les partenariats évoqués mais ce n' est pas Dongfeng le responsable de ceci.
Question techno le journaliste commet une erreur, les constructeurs de bagnoles ne sont plus aujourd' hui que des assembleurs, si il en était autrement, il serait là encore plus judicieux d' ètre avec des chinois qui produisent chaque année plus d' ingénieurs que la France n' a d' habitants.. qu' en plus la diplomacie chinoise ne peux ètre qu' un boost dans des contrées ou l' influence française n' est que décrépitude... asie du sud est, afrique etc..
faut positiver !
a écrit le 21/01/2014 à 10:13 :
PSA a dans sa manche tous les éléments techniques et compétences humaines pour développer ses produits à la pointe de marchés concurrentiels et exigeants. Une gamme de voitures renouvelée, de moteurs parmi les plus dépollués de tous les motoristes européens, pointus au delà de ce que savent faire les allemands qui ne performent pas -non plus- à ce niveau contrairement à l'intox communément entretenue, exemple un rendement de 170 CV/L sur le RCZ du jamais vu... Et par dessus tout, des voitures bien placées en fiabilité, largement au-dessus des allemandes pour Peugeot, une maitrise d'un design novateur et qui plait, les dernières productions sont plébisicitées par les clients, 308, 2008, 3008 s'envolent ; que lui manque t-il, formellement, du pognon, pour se développer en effet, se tourner davantage à l'international, une alliance à trois est en train de se conclure, pour cela...
Réponse de le 21/01/2014 à 10:18 :
Repeter la propagande francaise ne ferra pas des vérités pire ca vous discredite......
Réponse de le 21/01/2014 à 11:06 :
@godrev
vous semblez être le stratège qui est indispensable au "Bord" de PSA ;

Les héritiers Peugeot ne se rendent pas compte de ce qu'ils perdent en ne vous confiant pas la Direction stratégique mondiale du groupe !
Réponse de le 21/01/2014 à 13:50 :
Vous avez lancé la nouvelle campagne de publicité pour Peugeot. Elle est un peu fade vous risquez de faire encore baisser les ventes. C'est bizarre regardez les ventes il y a un petit problème.
a écrit le 21/01/2014 à 10:13 :
Pouquoi PSA n'expérimente-t-il pas une série de voitures équipées du moteur à compressions variables de la société MCE-5, construit par Mécachrome ? Il pourrait, si vraiment au point, avoir un grand succès. À quand un 3 cylindres de ce type ?
a écrit le 21/01/2014 à 10:02 :
Cela fait trois ans qu'on nous annonce la chute de PSA et de Renault... mais les faits sont têtus. S'il y a reflux, ce sont bien les constructeurs allemands en Europe (sauf zone germanophone) qui se font grignoter par les concurrents et VW partout dans le monde (sauf zone germanophone).
Réponse de le 21/01/2014 à 10:15 :
Oui, les faits sont têtus. VW est sans aucun doute le constructeur européen qui a le mieux resisté ces derniers années, bien mieux que PSA et Renault, ce qui est facilement vérifiable par les chiffres.
Réponse de le 21/01/2014 à 11:04 :
@jaja le très mal informé
VW a produit et vendu 9,7 millions de véhicules en 2013, une hausse de 4,8% par rapport à l'année précédente, camions MAN et SCANIA inclus pour environ 200 000 véhicules industriels.
En 2013, Volkswagen est devenu l'entreprise la plus innovante du monde selon le dernier classement de Booz & Company. La marque a consacré 11,4 milliards de dollars en 2013 à la Recherche et développement soit près de 4,6% de son chiffre d'affaires
a écrit le 21/01/2014 à 9:41 :
fdelicitation a ce journaliste,car il est le seul a vaoir une saine lecture de la situation dramatique dans laquelle se trouve Psa..
Psa c'est une perte de 25% de penetration sur son marché europeen(meme si ce marché a baissé,psa a baissé beaucoup plus vite meme en cassant les prix),pas de nouveau vehicule avant 3 a 4 ans,une perte de competence professionnelle a tous les niveaux consecutive aux nombreux departs,un coup de frein enorme dans l'innovation (moteur,bv,electrique,co2 ,Pac,telematique,securité,etc etc etc...)...bref un groupe trés trés mal en point....et si l'etat etait un vrai entrepreneur ça se saurait.....donc attendons nous a des emains encore plus sombres
a écrit le 21/01/2014 à 8:50 :
Alliance avec les Chinois, Peugeot finira comme le TGV ; pillé,copié 100% fabriqué en Chine . la stratégie des Chinois est celle de la pieuvre , qui entoure sa proie et la dévore.... les Peugeots devraient se faire du soucis et réagir , sinon !!!!!!!! c'est FINI...
Réponse de le 21/01/2014 à 8:56 :
So true !
Réponse de le 21/01/2014 à 13:46 :
Vous avez le droit de croire au Père Noël.
a écrit le 21/01/2014 à 8:48 :
Encore un article qui nous explique que quoi qu'il fasse, PSA est dans l'erreur et voué à l'échec. Pour info c'était le même discours aux states quand Lenovo (des chinois, tiens tiens...) ont bouffé les PC d'IBM. On voit le résultat, 1er mondiaux.
Pour info,si l'état français entre chez PSA ce n'est que de la réciprocité. Toutes les entreprises qui entrent sur le marché chinois le font en joint-venture avec des entreprises d'état chinoises. Nous serions idiot de ne pas faire la même chose.
Arrêtons de couiner !!! Dans 5 ans, quand Peugeot vivra sa vie peinard, que l'état constatera sa plus-value et prendra des dividendes, on nous expliquera qu'on est les champions du monde de l'auto de tout temps a jamais !!!! soyons un peu fiers de vivre dans un pays capable de construire des 3008, 2008 et autre 308, ils ne sont pas si nombreux que ça à en être capables, si, si, je vous jure.
Réponse de le 21/01/2014 à 9:25 :
A part que nous n'avons pas du tout les mêmes liquidités que l'état chinois.
Réponse de le 21/01/2014 à 10:21 :
la je pense que vous ignorez la vraie situation de psa,qui vient quand meme en 3 ans de perdre 400000 vehicules/an en iran et qui a perdu par manque de competence 20% de penetration en Europe,meme en etant le conctructeur qui a provoqué la bagerre des prix en cassant les siens en premier,donc en perdant de la marge,d'ou son probleme de treorerie,et donc de captal.
Par ailleurs en interne c'est un desastre de competence,d'organisation..quant au developpement de nouveaux produits dans les 5 ans pas grand chose..et pire sur l'innovation a 5/10 ans rien.
Le desastre n'est pas fini.
a écrit le 21/01/2014 à 7:54 :
Dons l'arrivée de l'Etat va faire fuir les actionnaires privés, tandis que l'entrée d'un constructeur chinois au capital introduit le loup dans la bergerie sans résoudre en rien le problème industriel. Un coup de maître !
a écrit le 21/01/2014 à 7:40 :
Cette façon de faire la publicité en creux des modèles allemands est pernicieuse. Faut-il rappeler que PSA n'a jamais autant déposé de brevets ? Que dongfeng va accélérer sa croissance ? Qu'on ne peut pas occuper toutes les niches ? L'auteur de cet article a vingt ans de retard !
Réponse de le 21/01/2014 à 8:24 :
Et vous vous avez 20 ans d'avance. Mais pour un constructeur ce qui compte c'est de vendre des voiture, c'est très bien les brevets mais si ça ne fonctionne pas c'est qu'il y a un problème. La 208 dernier modèle de gamme est toujours distancée par la clio qui n'est pas de la dernière pluie. Si les dirigeants de Peugeot continuent dans cette voie Ce constructeur rejoindra les beaux fleurons de notre industrie qui ont disparus.
Réponse de le 21/01/2014 à 10:00 :
On se demande ce que cache cette vision constante de voir le verre à moitié vide... Je maintiens que les articles de cet auteur sont biaisés et mettent systématiquement en avant les modèles allemands, contre tout bon sens, même dans les articles sur les produits français, japonais... tout est ramené à BMW ! C'est pourquoi il a vingt ans de retard. Le monde de l'auto a bougé depuis 20 ans !
Réponse de le 21/01/2014 à 10:43 :
La Clio n'est pas un modèle de référence, c'est une piètre Sandero Dacia camouflée.
Réponse de le 21/01/2014 à 13:40 :
Vous devriez apprendre à lire avant de dire des ânerie car une voiture la clio qui n'est pas de la dernière pluie est une voiture ancienne. Si vous aviez inventé la poudre ça sa saurait.
Réponse de le 21/01/2014 à 15:23 :
Ivanleterrib l'autre grand dérangé de ce forum. Lui aussi voit des complots partout.
Réponse de le 21/01/2014 à 16:25 :
Tient on ne vous entend plus.
Réponse de le 22/01/2014 à 6:44 :
J'hésite : soit vous êtes déjà chômeur, soit vous allez le devenir en trollant à 15 heures, soit vous êtes un petit retraité oisif qui ferait bien de s'inquiéter pour le versement de sa pension ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :