Automobile : le marché européen cale au premier trimestre

 |   |  323  mots
(Crédits : Reuters)
Le marché automobile européen a baissé en début d'année. Les marchés allemands et français sont à peu près stables, en revanche, l'Italie et l'Espagne ont brutalement chuté. Côté marques, les premiums sont à la peine. Les généralistes sont également très pénalisées comme Renault, Fiat, Ford ou Nissan qui s'effondre de 27%.

L'année commence mal sur le marché automobile européen. Les ventes ont reculé de 3,3% au premier trimestre avec un peu plus de 4 millions de voitures (4.032.881 immatriculations exactement). La baisse est plus marquée en mars avec un recul de quasiment 4%.

On note toutefois une stabilisation des deux premiers marchés. Le marché français recule très légèrement de 0,6%, tandis que les ventes en Allemagne ont avancé d'un très timide 0,2%. Le Royaume-Uni a immatriculé 2,5% de voitures en moins. Mais ce sont les marchés italiens et espagnols qui baissent très nettement avec des baisses respectives de 6,9 et 6,5%.

Les Françaises stables, sauf Renault

Côté marques françaises, les deux constructeurs tricolores résistent bien et restent stables. A noter toutefois que c'est Dacia qui soutient les ventes du groupe Renault avec une progression de 13% de ses immatriculations, tandis que la marque historique au losange affiche une baisse de 5%.

Chez PSA, Peugeot recule (-2,2%) mais sans perdre de parts de marché. Les ventes de CItroën sont très dynamiques puisqu'elles augmentent de 6,1% ce qui lui permet d'atteindre une part de marché de 4,3% en Europe (contre 3,9% auparavant). Plus inquiétant, la chute des ventes de DS frôle les 10%. La marque premium est en plein renouvellement de sa gamme et dispose de deux modèles de moins dans son catalogue par rapport à la même période un an auparavant.

Les Premiums à la peine, Nissan embourbé

D'ailleurs, il n'est pas bon d'être une marque premium en Europe en ce début d'année. Le triumvirat qui domine ce marché sont tous les trois en fort recul. Audi, Mercedes et BMW affichent des baisses respectives de 6,6%, 5,6% et 4,2%. Seuls Volvo et Jaguar se distinguent avec des hausses de 9,8% et 7% de leurs immatriculations.

Parmi les marques à surveiller, Ford accuse une baisse de 10% de ses ventes. Fiat voit ses ventes s'effondrer de 14%. Et Nissan s'embourbe carrément avec une chute de 27%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2019 à 21:34 :
Devant la mauvaise image du diesel j’ai vendu mon véhicule de marque allemande, je voulais m’engager sur de l’électrique ou du moins hybride mais je considère qu’il vaut mieux attendre au moins 2 ans, les offres actuelles ne sont pas alléchantes ni en terme d’autonomie et surtout pas en terme de prix. Mon deuxième véhicule une citadine française 15 ans d’âge mais peu de km par rapport à sa date de mise en circulation me suffit amplement pour mes parcours journaliers. Calcul fait, plus d’assurance pour la diesel plus d’entretien et plus de réparation un bilan annuel d’environ 1200€ je consacre cette somme à la location pour les vacances avec un abonnement je suis dans la fourchette des 1200€. J’attends patiemment une offre technique et concurrentielle pour une LOA les prix actuels devraient baisser. Les couts liés à l’entretien et à l’escroquerie du fumeux pack, la grande arnaque pour faire monter la marge ne sont pas au niveau du marché mais plus dans la SUR MARGE DES CONSTRUCTEURS qui vont devoir dans une concurrence qui s’annonce rude revoir leur prétention en terme de vache à lait le CLIENT. Attention aux publicités d’offres alléchantes mais qui ne sont qu’une leurre car les prix annoncés sont pour des contrats si bas de gamme que le client est dans l’obligation de voir la note s’allonger d’une façon salée.
a écrit le 17/04/2019 à 16:22 :
Le comportement de Nissan dans l'affaire Ghosn n'améliore certainement pas son image...
a écrit le 17/04/2019 à 16:22 :
Le comportement de Nissan dans l'affaire Ghosn n'améliore certainement pas son image...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :