Continental pourrait se séparer de ses activités moteurs thermiques

 |   |  200  mots
Continental pourrait se séparer de ses activités liées aux moteurs à combustion.
Continental pourrait se séparer de ses activités liées aux moteurs à combustion. (Crédits : FABIAN BIMMER)
L'équipementier automobile allemand réfléchit à une scission de ses activités liées aux moteurs à combustion. Depuis plus d'un an, Continental passe en revue l'ensemble de ses activités dans une démarche de rationalisation. Jusqu'ici, aucune décision n'a été prise.

Continental poursuit le réexamen de sa structure d'entreprise, entamé il y a plus d'un an, a dit mardi une source proche du dossier.

Une possible séparation des activités liées aux moteurs à combustion reste d'actualité à mesure que l'industrie automobile tourne ses efforts vers les véhicules électriques, a ajouté la source.

Des banques d'investissement ont soumis diverses idées ces derniers mois mais aucun projet spécifique n'a été retenu à ce stade, a-t-elle encore indiqué. Le groupe allemand étudie diverses options pour ses activités depuis 2016 et a décidé l'an dernier de conserver sa division de moteurs à la suite d'une revue interne.

Delphi et Autoliv ont récemment cédé des activités pour simplifier leur structure d'entreprise et répondre aux évolutions de l'industrie.

Une perspective déjà saluée par les marchés

L'action Continental gagne 6% mardi en début d'après-midi à la Bourse de Francfort après des informations de Bloomberg selon lesquelles l'équipementier envisage la possibilité d'une nouvelle structure et d'une scission.

Cette réorganisation pourrait inclure la cotation séparée de certaines activités de Continental et le rapprochement de certaines autres avec des concurrents, selon Bloomberg.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :