La guerre des voitures électriques est déclarée, Renault garde l'avantage

 |   |  618  mots
La Volkswagen I.D. préfigure la gamme de voitures électriques que le groupe allemand veut lancer à partir de 2020.
La Volkswagen I.D. préfigure la gamme de voitures électriques que le groupe allemand veut lancer à partir de 2020. (Crédits : Volkswagen I.D.)
Le Mondial de l'automobile de Paris consacre une bonne place à la voiture électrique, une technologie encore snobée il y a quelques années. De nombreux concepts cars aussi ambitieux qu'innovants sont visibles sur les stands. Renault, lui, n'en est pas à des concepts cars, et annonce un doublement de l'autonomie de sa Zoé.

C'est un fait connu dans le monde de l'automobile, le groupe Volkswagen n'aime pas se lancer dans l'inconnu, mais quand il décide d'y aller, il met le paquet. Il y a encore deux ans, investir dans un projet de voitures électriques était impensable pour le constructeur automobile allemand.

Au Mondial de l'automobile de Paris, il annonce un ambitieux concept car intitulé I.D. programmé pour... 2020 ! Mais Volkswagen annonce qu'il ne sera pas seulement électrique mais aussi autonome (en 2025), et proposera des prestations de services comme la livraison de colis. L'I.D. qui sera pensé sur le segment de la Golf (dit compacte ou segment C) sera le premier modèle d'une flotte électrique dont le groupe n'a pas donné le détail. Volkswagen compte vendre un million de voitures électriques par an à partir de 2025.

 Lire aussi: Comment la voiture électrique s'est enfin imposée au monde

De son côté, c'est Mercedes qui a levé le voile sur son label EQ avec un concept car qui doit préfigurer la gamme de voitures électriques que le groupe allemand veut déployer "avant 2020" et jusqu'en 2025. L'architecture se veut suffisamment modulable pour pouvoir accueillir SUV, coupés, cabriolets et berlines. La marque Premium vise de hautes performances de conduite comme un couple de plus 700 Nm et une puissance aux standards de sa gamme AMG, ses motorisations thermiques ultra-sportives. Avec EQ, Mercedes se pose directement face à l'américain Tesla.

Mercedes EQ

De son côté Opel relance son offensive électrique avec un produit ambitieux, l'Ampera-e. La filiale de General Motors affiche une autonomie de 400 km NEDC et un 0 à 50 km/h en 3,2 secondes. Il n'en faut pas davantage pour séduire une clientèle urbaine.

Lire aussi : Mercedes, Audi, Porsche... La riposte à Tesla se prépare enfin !

Mais Renault n'est pas en reste... Le groupe français qui se targue d'être le pionnier de l'électrique avec un programme lancé en 2010 a annoncé au Mondial de l'automobile de Paris qu'il doublait l'autonomie de sa Zoé. Celle-ci passe de 240 à 400 km d'autonomie en normes NEDC (300 km en conditions réelles tient à préciser Renault). La Zoé ne pouvait pas faire moins sans prendre le risque de voir sa position de leader européenne remise en cause. Elle pourrait toutefois souffrir de la différence de performance entre l'Ampera-e qui est équipé d'un moteur 60kwh contre 41 pour la petite française. Cette dernière double néanmoins la puissance de son moteur par rapport à l'édition précédente. Par ailleurs, elle reste beaucoup moins chère que la voiture américaine qui affiche 35.000 euros contre 26.000 euros.

Renault Zoé

"Avec cette autonomie nettement améliorée, nous allons pouvoir élargir notre clientèle vers des gens qui pensaient ne pas être éligibles à une voiture électrique", explique à La Tribune Guillaume Berthier, directeur marketing du programme électrique chez Renault. "C'est-à-dire que désormais nous n'allons pas seulement toucher une clientèle qui était convaincu de l'électrique parfois par militantisme, il y a désormais un calcul économique tout à fait intéressant qui pourra convaincre une clientèle plus rationnel", poursuit-il.

De son côté, BMW a également amélioré son i3 avec une autonomie à 300 km en norme NEDC... Une autonomie doublée, certes, mais qui reste inférieure à ce que propose Renault. De plus, la marque Premium allemande n'a encore rien divulgué de ses intentions sur sa gamme électrique dont elle avait pourtant annoncé l'extension en mars dernier lors de la divulgation du nouveau plan stratégique du groupe (un spider pour 2018 et un nouveau modèle en 2020). Il se pourrait que le groupe munichois soit désormais mis sous pression face à l'offensive des marques concurrentes et qu'il ait décidé d'affuter une réponse plus ambitieuse...

graphique statista voitures électriques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/11/2017 à 12:25 :
Comme l’écrit @bernard jomard, Il aurait fallu encore 10 ou 20 ans aux constructeurs chinois Dongfeng, Chang’an, etc pour rattraper les performances des moteurs thermiques européens. Le marché chinois étant devenu incontournable, 25 millions de véhicules vendus par an, passer au moteur électrique est le point de rupture qu’espéraient les constructeurs chinois. Lire la suite : http://bernard-jomard.com/2017/10/29/voitures-electriques-electrochocs-a-venir/
a écrit le 25/12/2016 à 14:48 :
comme beaucoup de lecteur le seul frein pour moi sur le véhicule electrique est le prix, l'autonomie et le chargement
La durée de vie de la batterie et le prix de cession au bout de 5 ou 10 Ans du véhicule
pour l'instant j'observe que l'autonomie a fortement augmenté puisque l'on passe de l'ordre de 150 à 300 kms
mon diesel a 16 ans, toujours fiable je vais donc penser à le changer dans les 2 ans à venir. Si je compte l'achat et l'entrentien il m'aura couté environ 1500 € par an. Pour me rassurer il faudra que je sois sur que le reseau de recharge sera standardisé de manière a être sur que je puisse faire sans difficulté tous les 300 kms 1 recharge dans n'importe quelle station ou borne de recharge sur tout le reseau national
a écrit le 06/10/2016 à 13:03 :
Je voudrais voir 2000000 de voitures branchées tous les soirs sur le réseau éléctrique en hiver par moins 3 ou 4 degrés !!bonjour les coupures !!le réseau ne tiendra pas le coup !!!
Réponse de le 06/10/2016 à 19:41 :
Et toi tu fais quoi pour améliorer le réseau ? Tu places les fils , les cables, le reseau ? Tu construits les transfos , tu fais du béton et du ciment ? Tu fais quoi avec tes bras et tes muscles et ton dos, à part critiquer, tu fais quoi ? C'est quoi ces gens qui savent que critiquer mais quand faut travailler avec ses muscles, y a personne...
a écrit le 05/10/2016 à 21:16 :
Enfin un progrès sensible, sauf que...
Sauf que paradoxalement les 2 véhicules permettant maintenant de longs trajets sont des citadines...
Sans parler de la bien trop onéreuse location de batterie chez Renault.
Si l'Opel ampera e est à la hauteur de ce qui est annoncé, Renault devra revoir sa copie.
À quand une voiture taille Megane ou 308 avec 500 km reels d'autonomie ou au mini 350 km à 130 sur autoroute?
Là, j'achète.
a écrit le 05/10/2016 à 21:16 :
Enfin un progrès sensible, sauf que...
Sauf que paradoxalement les 2 véhicules permettant maintenant de longs trajets sont des citadines...
Sans parler de la bien trop onéreuse location de batterie chez Renault.
Si l'Opel ampera e est à la hauteur de ce qui est annoncé, Renault devra revoir sa copie.
À quand une voiture taille Megane ou 308 avec 500 km reels d'autonomie ou au mini 350 km à 130 sur autoroute?
Là, j'achète.
a écrit le 05/10/2016 à 15:08 :
Pour les batteries il faut du lithium, pour l'instant.
http://www.planetoscope.com/matieres-premieres/671-production-mondiale-de-lithium.html
http://www.consoglobe.com/fin-du-lithium-cg
Deux liens qui traitent du sujet.
a écrit le 05/10/2016 à 10:42 :
Je ne comprends pas trop la comparaison de prix. La zoé livrée sans batterie parait au contraire extrêmement chère.
100 euros de location de batterie par mois sur 10 ans, cela fait quand même 12 000 euros à rajouter au bout du compte. Donc au final, la voiture concurrente offre un meilleur rapport qualité-prix.
a écrit le 04/10/2016 à 21:26 :
Personne ne précise qu'il va etre impératif et vital de Taxer fortement, cette Energie.
a écrit le 04/10/2016 à 17:31 :
Les voitures toutes électriques coutent plus cher qu'un diesel. allez avec une différence de 7000€. Avec 7000€ j'achète 6086 litre a 1.15€. Avec un litre je fais 25Klm (4litre au 100).
Donc 25*6o86 litre => 152173 Klm... et je parle pas de la location des batteries du coute de l'electricité etc.... qui valent bien quelques révisions.... et avec mon diesel j'ai 800klm d'autonomie....
Réponse de le 04/10/2016 à 17:53 :
La cible principale reste l'utilisation des trajets quotidiens. Nombre de foyers ont deux voitures, dont une qui ne sert que pour les courts trajets, là où un Diesel s'abîme et s'encrasse. Et pour beaucoup d'acheteurs de ce type de voitures, il y a aussi la volonté de réduire la consommation de carburants fossiles. Perso, je préfère une Zoe qu'une Mini par exemple qui coutera plus cher à l'achat et à l'usage.
Réponse de le 05/10/2016 à 17:29 :
Déjà, pour la reprise d'un diesel de plus de 10 ans, vous avez 10 000€ de prime (on peut en acheter d'occase pour moins de 1000€ si vous n'en avez pas)
Si vous faites 4l/100km c'est sur autoroute à vitesse constante sans vent, sinon c'est plutôt 5 - 6l au 100km.
Par ailleurs avec la nouvelle règlementation (les ZCR), avec le diesel, exit les grande villes... dans quelques années votre véhicule va perdre énormément de valeur car banni de toutes les agglomérations.
Enfin, le prix du diesel ne va pas rester à 1,15€ (déjà l'OPEP a annoncé une fermeture du robinet, ensuite les directives européennes demandent de taxer le diesel en France comme le sans plomb)

Pour une Zoe à 26000€, je ne suis pas sûr qu'on ait un véhicule diesel équivalent avec boite automatique pour 16000€
Réponse de le 05/10/2016 à 19:15 :
L'avantage ne tiendra que le temps du développement d'un mode de stockage de l'électricité plus efficace. Ça arrive vite déjà 320 km d'autonomie et c'est pas fini ! A terme les VE coûteront moins chers car il faut beaucoup moins de pièces ( pas de refroidissement, alternateur, démarreur,etc.) et ne tomberont quasiment jamais en panne un moteur électrique a une durée de vie de plusieurs millions de km. Et je ne parle pas de l'agrément de conduite qui est vraiment supérieur...et vous ne polluez pas en ville et partout si votre électricité est d'origine renouvelable.
a écrit le 04/10/2016 à 15:35 :
c'est dingue, mais le diesel se développe partout dans le monde actuellement. Allez en Asie, en Afrique, en Amérique du sud. Notre gentille voiture électrique, n'est malheureusement qu'un véhicule privé de bobo. ou de fonction. Comment ferez vous dans votre parking souterrain en ville pour obtenir l'autorisation d'installer une borne de recharge dans votre emplacement? Lors de l'assemblée générale annuelle? C'est justement à la campagne que l'utilisation est plus facilement envisageable. Je ne sais si la promotion de ce type de véhicule va dans ce sens, mais l'accès à la recharge y est plus aisée. Un problème pour les véhicules électriques actuels: quid de leur revente? les batteries nouvelle génération seront-elles compatibles avec les plus anciennes pour leur installation? Y aura-t-il comme pour les recharges de photocopieuses des fabricants indépendants de batteries? qu'en sera-t-il alors de la garantie du véhicule si l'on n'utilise pas les batteries du fabricant d'origine? les bornes de chargement seront-elles adaptables à n'importe quel véhicule ou chaque marque ara-t-il sa borne spécifique? Quelques questions qui interpellent avant de se rendre chez un concessionnaire.
Réponse de le 04/10/2016 à 16:03 :
Informez vous mieux ! A compter du 1er janvier 2015, tous les immeubles de bureaux – anciens et neufs – devront être équipés des infrastructures de recharge pour véhicules électriques. Enfin, tout locataire ou propriétaire résidant dans un immeuble collectif de type copropriété dispose d’un « droit à la prise » lui permettant d’installer à ses frais une infrastructure de recharge pour son véhicule électrique. En effet, le Syndic de copropriété a l’obligation d’inscrire à l’ordre du jour une demande d’installation de borne de recharge et ne peut s’y opposer sans motif légitime et sérieux. L’installation doit intégrer un système de mesure permettant une facturation individuelle des consommations. Par ailleurs les batteries sont standard (comme les piles), le marché de la revente a déjà commencé, les stations de recharges ont les bornes compatibles et la progression du marché des véhicules électriques n'indiquent pas que c'est un marché de bobos mais que 2022 devrait être le seuil de compétitivité par rapport au diesel donc suppression des subventions et intérêt marqué des professionnels pour abaisser leurs coûts. Donc c'est une tendance de fond mondiale même si çà demande du temps et le pétrole remonte et n'a pas vocation à rester bas durablement.
a écrit le 04/10/2016 à 13:30 :
A noter qu'une société comme le groupe Hervé commercialise parmi d'autres sociétés sur ce secteur une station de recharge solaire crée par le groupe Raphael Dinelli en 2010 particulièrement jolie et avec 21,6% de rendement solaire ce qui était en avance pour l'époque. Il y a plusieurs groupe en France sur ce secteur et la rentabilité est vite assurée pour les centres commerciaux en particulier et autres parkings donc à faire savoir. L'ombrière Sudi : http://io9.gizmodo.com/these-are-the-surprising-jobs-youll-be-doing-by-the-203-1577363367
Réponse de le 05/10/2016 à 11:55 :
Réponse à Cleantech et Energie+
1-Que savez vous des installations électriques des immeubles parisiens par exemple, même si la loi est pour nous? Connaissez-vous le montant à investir quand il faut par exemple se brancher à un compteur qui se situe au 12ème étage d'une tour?
L'âge moyen en France d'un acheteur de VN est de54 ans!
Descendez sur terre messieurs les théoriciens, les conseilleurs ne sont pas les payeurs...basta la courte vue!
a écrit le 04/10/2016 à 10:56 :
L'état et la poste utilisent de plus en plus de véhicule électrique en ville, a quand les recharge de batterie solaire notamment dans le sud !
Réponse de le 04/10/2016 à 12:36 :
Ca a déjà commencé, Tesla, Aenviterra, Advansolar etc http://www.advansolar.com
a écrit le 04/10/2016 à 10:54 :
La technologie électrique n'est pas encore au point : elle évolue et s'améliore encore. Qui sait comment elle sera dans 5 ans ? si les batteries seront 10x plus durables ? plus propres ? moins chers ? Etc. Et quid de beaucoup de questions : qui fournira l'électricité ? nucléaire ? à quel prix ? ..Où recharger ? maison ou dehors ? garage ? Alors peut-on faire une politique à présent sur une technologie qui évolue encore ? ... Quid des déchets des batteries ? métaux lourds ? comment les recycler ? quelle polution vont faire les batteries ?
Réponse de le 04/10/2016 à 12:29 :
Informez vous mieux vous verrez qu'il y a déjà les réponses à la plupart de vos questions ! Je résume : 2 millions de véhicules électriques vers 2020 = 5 TWh. Efficacité énergétique actuelle = gain = 36 TWh - 10 TWh car hausse de demande. Solde 26 TWh - 5 = 21 TWh disponibles pour plus de 2 millions de VE. A cela s'ajoute plus de 100 jours par an avec excédent d'énergies intermittente actuelles solaire/éolien = encore quelques dizaine de TWh annuels qui s'ajoutent. Prix des batteries en baisse régulière. Durabilité et autonomie en hausse régulière. Bascule compétitivité = 2022. En 2027 la demande des VE pour l'industrie et le commerce sera majoritaire vue la compétitivité assurée des VE. Bornes de recharges solaire en cours d'installation. Comme lu ci-dessous premiers véhicules électro-solaires vendus en 2017 = apport au réseau ou autres applications. Programme européen Green Cars = nombreux objectifs de réduction de consommation, déploiement du VE, optimisation réseau, recyclage en cours d'amélioration et prévu etc etc. Tout est prévu et des réseaux d'entreprises et organismes y travaillent car il faudra rester compétitif puisque çà a démarré dans de nombreux pays mais il faut s'informer !
a écrit le 04/10/2016 à 10:52 :
Renault va t il laissé le haut de gamme électrique aux autre sans les concurrencer ? faut il encore s'attendre a une erreur historique ou nous prépare t il quelque chose ?
a écrit le 04/10/2016 à 0:58 :
Et quand l'autonomie pour un plein d'élect sera de 1000 km, qu'une Citro C3, ou 208, ou Clio seront au meme prix qu'une actuelle thermique, et les prises bien spécifiques aux Stations Services Fiscales, LA FISCALITE représentera DE TOUTE EVIDENCE, 80% du plein d'électr, comme le plein d'essence. Ne soyons surtout pas naifs. La " france " est avant tout Fiscale.
Réponse de le 04/10/2016 à 9:02 :
C'est complètement stupide votre propos que vous répétez tout le temps puisque vous pouvez déjà charger vos véhicules chez vous avec des énergies renouvelables gratuites (solaire éolien etc) sans parler comme l'indique ci-dessous à juste titre "Véhicules électro-solaires" des véhicules disposant du solaire intégré qui effectivement arrivent rapidement.
a écrit le 03/10/2016 à 23:20 :
Faut-il le rappeler, les véhicules électro-solaires sont ce qui se fait de mieux en matière d'efficacité énergétique : bien mieux que l'hydrogène ou que le diesel, peu de bornes de recharge à prévoir, 10 fois moins de batterie qu'un véhicule électrique classique, autonomie de plus de 800 km le jour et de plus de 500 km la nuit à plus de 100 km/h constants (homologations réalisées par la FIA), pas de demande sur le réseau, mais au contraire fourniture possible à un logement ou autres applications, peu d'utilisation de ressources, très grande fiabilité, sécurité élevée en matière d'autonomie etc . Hannergy Solar, Sonomotors, EVX Ventures etc ont plusieurs véhicules électro-solaires commerciaux qui sortent prochainement. Et bien d'autres suivent. Voir Sunriser Solar de Thyssenkrupp : http://bosolarcar.de/thyssenkrupp-sunriser/
Réponse de le 05/10/2016 à 12:06 :
Toujours la même rengaine...mais la dure réalité est là.
Pour tout VE il faut un propriétaire, et on ne fait pas une installation couteuse si on loue (quoique avec la ZOE on est proprio plus location, un comble) et pour çà il faut investir, et pour çà il faut de l'argent...et si on est allé à l'école on fait un calcul économique (même pour un ménage ça existe, eh oui), et dans ce cas ne vous fatiguez pas...votre opinion ne compte pas, vous êtes conseilleurs mais pas payeurs! CQFD
a écrit le 03/10/2016 à 16:45 :
Cette technologie n'est pas encore comparable au thermique (coût, durée de vie des batteries, autonomie, peu de bornes de recharchement, temps de charge, etc.) Elle est peut être adaptée aux déplacement urbains et intéressera quelques bobos "branchés". Mais il faudra attendre la promotion d'une autre technologie peut-être l'hydrogène pour entrer véritablement dans une transition énergétique.
Réponse de le 03/10/2016 à 18:13 :
Erreur !
La technologie est là avec un des acteurs majeurs du secteur : TESLA.
Qui étrangement n'est pas nommé...
700Cv / 500km d'autonomie, pour le Model S certes à 100.000€.
Mais la prochaine mouture à savoir le Model 3 à 35.000€ détruira toute concurrence qui aujourd'hui encore imagine qu'une voiture électrique doit ressembler à un pot de yaourt futuriste et non à une voiture... , voir même griffer le thermique premium (BMW Série 3).
En tout cas ça s'annonce passionnant.
Réponse de le 04/10/2016 à 7:39 :
Robespierre007 a raison. En l’état actuel de la technologie des batteries et vu la lenteur de la progression dans ce domaine, l’électrique restera marginale pendant encore un bon moment, sauf pour les déplacements périurbains, ou pour quelques bobos qui voudront jouer avec une Tesla ou autre.
En revanche je crois beaucoup plus aux hydrides rechargeables, qui rouleront en électrique sur les touts petits parcours et en hydride sur les parcours plus longs, sans contraintes d'autonomie et de recharge, tout en rejetant peu de Co2.
a écrit le 03/10/2016 à 15:37 :
génial! étant urbain; mon seul frein réside dans le coût et que je me dis que si j'en achète une dans 2 ans, elle ne vaudra plus rien...faut que je me penche sur les offres en location...des conseils?
Réponse de le 03/10/2016 à 16:55 :
Pourquoi attendre 2 ans. Les zoé d'occasion "première génération" devraient être bradées dans les semaines qui viennent.
a écrit le 03/10/2016 à 15:00 :
Les insuffisances de la voiture électrique résident dans son autonomie limitée, sa dépendance par rapport à des bornes de rechargement des batteries qui sont pour l'instant éparses et surtout prennent beaucoup de temps et enfin son coût. Il n'est pas question budgétairement parlant pour un client moyen d'avoir une voiture électrique pour la ville et un autre type de voiture pour faire de la route. D'autant plus que pour la ville on nous propose davantage de transports en commun.....
Réponse de le 03/10/2016 à 16:42 :
Avec ma Renault zoé j'économise 1.500€ par an, par rapport à mon ancienne voiture à pétrole.
a écrit le 03/10/2016 à 13:35 :
Opel Ampera-e >500km d'autonomie en NEDC, >400km en réel.
a écrit le 03/10/2016 à 13:20 :
Bon pour le cabotage intramuros et encore ... attendons la pile à combustible qui redonnera une vraie vie à l'automobile symbole de vraie liberté . Le racket de la batterie est orchestré par le lobby écologique avec la bécasse à la baguette ...
Réponse de le 03/10/2016 à 16:35 :
3 litres de fuel pour faire 1 litre d’hydrogène.
4 kWh d'électricité pour avoir 1 kWh d'hydrogène.
Nécessité de le conserver sous de très hautes pressions, d’où un prix exorbitant des infrastructures de recharge.
Emploi de métaux précieux et rares pour faire une pile à hydrogène.
L'hydrogène, trop polluant, trop cher et non rentable, ne sera pas pour la voiture de Monsieur tout le monde.
Toyota a stoppé le programme "Mirai". La pile a hydrogène n'a pas d'avenir face à la batterie électrique, dont la capacité va encore augmenter dans les prochaines années. Faire 1000km avec une batterie sera bientôt possible.
Réponse de le 03/10/2016 à 18:13 :
La pile à combustible marche à l'hydrogène... autant dire que c'est mort(-né).
Vous pensez vraiment qu'une fois l'Europe quadrillé de borne de recharges, on va remettre le couvert pour des pompes Hydrogène, autrement plus complexe et couteuse?
Sans compter que l’hydrogène, il faut la produire... avec une autre source d'énergie (du Gaz, ou de l’électricité, justement), ce n'est donc pas une solution miracle.
Et je vous évite la polémique du flop du GPL (autre gaz, mais moins... explosif) après les deux-trois accident avec explosion à la fin des années 90....
Bref, rien ne se passera sur le plan de l’hydrogène avant une cinquantaine d'années, alors que Tesla a déjà sortie de terre sa giga-factory qui à elle seule double la capacité mondial de production de batterie Lithium.. !
Réponse de le 03/10/2016 à 20:00 :
Le gros avantage de l'hydrogène est d'être un support physique et de pouvoir y attacher la tipp.
a écrit le 03/10/2016 à 13:00 :
Les voitures électriques vont polluer autant que les véhicules diesels ou essences. Pourquoi, en France, ça va , il y a le nucléaire qui fournit l'électricité nécessaire. En revanche , les pays en transition qui utilisent le charbon , la pollution sera très forte.
Il faudra attendre que les énergies renouvelables montent en puissance pour enfin profiter
d'un air respirable. Il faudra attendre probablement 20 ans à la condition que les pays mettent le paquet sur l'énergie solaire.
Réponse de le 03/10/2016 à 14:19 :
Mouaip, revoyez votre copie car les VE sont justement des batteries sur roue, excellent complément aux EnR. Quand on a 60 kWh en charge, on peut tolerer de decharger de 15 kWh pour la consommation domestique, donc repeter a tue-tete que EnR=charbon est inepte.
Et o surprise, l'Allemagne a annoncé vouloir commencer à fermer des centrales à charbon en 2017.
Réponse de le 03/10/2016 à 17:31 :
Se rajoute à cela la fabrication de ces voitures qui n’ont rien d’écologique avec les dizaines de kilos de batteries pleines de métaux lourds et qui vont se raréfier à grande vitesse vu le besoin qui ne cessera d’augmenter. Plus quid du recyclage de ces batteries…
Cela provoquera de nouveaux conflits pour l’accaparement des gisements de ces matières premières. Ainsi que des désastres écologiques et sociaux locaux sur les lieux d’extraction.
a écrit le 03/10/2016 à 12:49 :
" Par ailleurs, elle reste beaucoup moins chère que la voiture américaine qui affiche 35.000 euros contre 26.000 euros."


Effectivement et de plus, "Voilà qui pointe la consommation électrique bien moins élevée de la française, une problématique assez rarement mise en avant dans les argumentaires de vente. Ainsi, Tesla doit ses autonomies conséquentes à de grosses batteries, plus qu'à un réel travail sur la réduction de la consommation."


http://www.challenges.fr/automobile/nouveautes/la-renault-zoe-passe-a-400-km-d-autonomie_429448
a écrit le 03/10/2016 à 11:30 :
Le problème de la voiture électrique Française est qu'on est locataire de la batterie. La voiture n'est donc pas très économique puisqu'on doit payer même quand on ne s'en sert pas. Les constructeurs et l'état tentent donc de se créer une rente par le véhicule électrique : un gros frein à son développement...
Réponse de le 03/10/2016 à 12:40 :
En même temps, produire une voiture pour ne pas s'en servir !
Réponse de le 03/10/2016 à 14:22 :
Pourtant je prefere louer une batterie que de payer un achat qui represente 10 ans de location.
D'autant que la location represente le cout d'un plein, et j'en fais plus d'un par mois.
Maintenant quand on veut trouver des 'mais', on trouve toujours.
Réponse de le 03/10/2016 à 14:55 :
Exact on est locataire et il faut bien lire le contrat de location car en cas de sinistre ou de vol cela peut vous coûter très cher. Récemment un automobiliste s'est fait dérober sa "Zoé", il doit restituer la batterie ou rembourser près de 7000€ ! La batterie n'était pas comprise dans l'assurance de son véhicule !

Extrait du contrat de location :
• En cas de vol, le locataire devra cuire les obligations énoncées ci-dessus prévenir la police locale ou la gendarmerie et déposer plainte au parquet si les assureurs l'exigent
9.1 En cas de sinistre ne conduisant pas à la destruction totale ou disparition de la batterie, le locataire continue d’être tenu au paiement régulier des loyers et il doit faire procéder à ses frais ou par son assureur à la remise en état de la batterie. Cette remise en état ne peut être effectuée que dans un centre agréé Après Vente ZE
9.2 En cas de sinistre conduisant à la destruction totale ou à la disparition de la batterie, la location sera résiliée de plein droit à la date du sinistre
Le locataire devra alors :
• régler au loueur une indemnité forfaitaire égale à la valeur assurée de la batterie diminuée, à compter du 13ème mois, d'un abattement de 10% par année de location écoulée, déduction faite des sommes perçues par le loueur au titre de l'assurance de la batterie, conformément au principe de délégation de l'article 8.2.
La valeur assurée est déterminée par le loueur et communiquée au locataire aux conditions particulières, elle correspond à un montant destiné à compenser le préjudice financier moyen subi par le loueur en cas de sinistre, elle ne saurait correspondre en aucun cas à une valeur d'achat de la batterie.
A cette indemnité pourront s'ajouter toutes sommes dues au titre du présent contrat ainsi que les taxes correspondantes
9.3 En cas de vol si la batterie n'est pas retrouvée, 30 jours après le constat de sa disparition, la location sera résiliée de plein droit à la date du constat du volet le locataire devra verser au loueur, la somme définie à l'article 9.2.
Si la batterie a fait l'objet d'un vol en même temps que le véhicule électrique dans lequel elle est incorporée et si le véhicule électrique est retrouvé au-delà des 30 jours avec la batterie, le locataire s'oblige néanmoins à en informer le loueur.
Bon courage !
Réponse de le 03/10/2016 à 16:47 :
@claude87: Dans le cas cité pour le vol de zoé, seule l'assurance du propriétaire était fautive. Elle a fini par reconnaitre son erreur, a remboursé la batterie et s'est excusé auprès du malheureux propriétaire.
Réponse de le 03/10/2016 à 18:21 :
Quand je voie la batterie de mon PC ne plus offrir la même autonomie après seulement 4 ans, je me dit qu'une location de batterie où 10 ans de loc = le prix de la batterie, c'est pas une mauvaise affaire !!

En fait c'est Zoé sans batterie qui est chère, ça devrait couter le prix d'une Logan....
a écrit le 03/10/2016 à 9:59 :
On verra cela quand les prix seront raisonnables, le moteur électrique étant quand même d'une simplicité extraordinaire, voir des prix aussi prohibitifs ne peut que laisser dubitatif.
Réponse de le 03/10/2016 à 14:28 :
Votre commentaire dénote d'une méconnaissance complète du véhicule électrique dont la définition ne se résume pas au moteur électrique. Levez le capot d'une BMW i3 et on en reparle.
Réponse de le 03/10/2016 à 16:51 :
Le moteur électrique n'est pas cher et peut faire 1 million de km. C'est la batterie que est très chère et fait le 1/3 tiers du prix de la voiture. Mais son prix chute chaque année.
Réponse de le 04/10/2016 à 18:30 :
Nikko, qu'y a t'il sous le capot d'une bmw i3 je vous prie ? Étant donné que je n'en souleverais jamais autant que je demande à un qui sait non ? Merci. Dites nous tout svp.

Bug Danny, en effet les batteries sont chères et je me demande bien pourquoi, serait-ce parce que les nouvelles batteries n'ont plus de plomb dans leur composante actuellement ?
a écrit le 03/10/2016 à 9:57 :
" Elle pourrait toutefois souffrir de la différence de performance entre l'Ampera-e qui est équipé d'un moteur 60kwh contre 41 pour la petite française. Cette dernière double néanmoins la puissance de son moteur par rapport à l'édition précédente. "

Article indigent commis par un auteur qui n'a visiblement pas compris la différence entre le volume d'énergie contenu dans une batterie (exprimé en kWh - 41 pour la Zoe vs 60 pour l'ampera-e) et la puissance d'un moteur (exprimé en kW ou historiquement en ch sachant que 1 kW = 1,34 ch pour les moteurs thermiques soit 66 kW pour la Zoe vs 150 kW pour l'ampera-a)
Réponse de le 03/10/2016 à 13:38 :
C'est à peu près ce qu'il dit
Réponse de le 03/10/2016 à 14:14 :
En effet et de plus l'autonomie de l'ampera e est de 500 km NEDC
a écrit le 03/10/2016 à 9:06 :
souvenez vous il y a + 10ans psa et renault preposait des voiture electrique pour la poste et edf personnes n y a cru maintenant on se raccroche aux wagons chercher l'erreur!
comment voulez vous que l'on progresse la poste a des ligier electrique un vehicule a un probleme on interdit l'ensemble du parc de rouler ce n'est pas comme cela que l'on fera des progres

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :