Voiture à hydrogène : la filière française en route vers le leadership

 |   |  1086  mots
Le véhicule à hydrogène est équipé de batteries, mais beaucoup moins qu’une voiture électrique classique.
Le véhicule à hydrogène est équipé de batteries, mais beaucoup moins qu’une voiture électrique classique. (Crédits : Air Liquide)
La motorisation à hydrogène vient de franchir des caps technologiques importants. Les équipementiers français semblent bien placés sur ce marché qui pourrait connaître une croissance fulgurante.

L'énergie à hydrogène ? La pile à combustible ? Autant de concepts qui n'avaient jamais dépassé le stade de la science-fiction. Pourtant, en deux ans, cette technologie semble avoir franchi d'incroyables obstacles technologiques pour devenir l'une des priorités industrielles des constructeurs automobiles et être en mesure de se substituer, non seulement aux énergies fossiles, mais également à la batterie électrique. Car la voiture à hydrogène reste une voiture électrique, à la différence qu'elle produit elle-même son énergie là où une voiture électrique classique a besoin de la stocker, avec tous les inconvénients que cela suppose : poids des batteries, temps de charge, autonomie... sans parler des métaux rares nécessaires à la production des batteries (cobalt, lithium, palladium...), qui ne cessent de battre des records sur les marchés des matières premières et dont l'exploitation n'est pas un modèle pour la protection de l'environnement.

Avec la technologie à hydrogène, les constructeurs s'affranchissent de ces contraintes. Sur la Toyota Mirai (la première du genre), l'autonomie peut atteindre 550 km et le temps de charge, environ 5 minutes De plus, les voitures à hydrogène...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2019 à 10:30 :
"la filière française en route vers le leadership" l'avenir le dira...
Pour l'instant c'est le Japon qui mène la danse sur le sujet, en pleine accélération pour les prochains JO.
Cocorico avec le français Air Liquide qui est associé avec dix compagnies japonaises, sous le patronage du gouvernement Nippon, dans une "société commune destinée à accélérer la construction de stations de recharge d'hydrogène dans l'archipel".
Fin novembre dernier, François Abrial, directeur général du pôle Asie-Pacifique d'Air liquide, expliquait que le Japon voulait être le premier à devenir une société de l'hydrogène», et ce pays s'en donne les moyens.
a écrit le 30/07/2019 à 14:32 :
L'hydrogene c'est bien, l'azote liquide c'est mieux.
a écrit le 29/07/2019 à 12:53 :
Attention, H² est très volatil et ce au point de rejoindre la couche d'ozone à vitesse grand "V" (pire que les CFC)
a écrit le 27/07/2019 à 23:23 :
Beaucoup de monde ne sait probablement pas comment est obtenu l'hydrogène visiblement...
Parler de s'affranchir d'énergies fossiles est d'ailleurs faux : c'est principalement obtenu par reformage du... pétrole.
Sinon c'est obtenu par électrolyse de l'eau, en consommant plus d'énergie électrique en entrée qu'on en obtient en sortie.
A cela il faut encore ajouter l'énergie pour compresser le gaz, celle pour le transporter...
Bref, pas ce qu'il y a de plus écologique.
Et en plus on retourne à un modèle où il faut aller faire son plein à la pompe...
Je roule en VE depuis 3 ans : ça ne me manque pas de devoir aller à la pompe, par contre c'est très pratique d'avoir le plein chaque matin au réveil !
La question de l'autonomie en VE est un faux problème pour 99% des gens pour l'usage quotidien, et pour les longs trajets, genre un Paris-Nice de plus de 8h, rajouter en gros 4 pauses de 20mn n'est pas ce qu'il y a de plus gênant.
Réponse de le 29/07/2019 à 18:39 :
En partie faux.
Il existe de nombreuses initiatives de production d'hydrogène bas carbone, différentes approches pour la production à base d'électrolyse, mais aussi à base d'autres technologies émergentes.
A terme, la mobilité hydrogène sera une mobilité verte et rentable, et il faut bien se lancer pour en faire une énergie d'avenir. D'ailleurs la France n'est pas seule sur l'H2, et en retard sur beaucoup de pays contrairement à ce que dit l'article.
Réponse de le 02/08/2019 à 20:45 :
Bonjour. C'est dommage il y a l'hydrogene permet de faire plus avion camion bateau impossible avec electrique
a écrit le 26/07/2019 à 16:32 :
Les commentateurs ont tout faux.La voiture électrique alimentée par l'hydrogène,complète celle alimentée par une batterie.Probablement le marché de la voiture électrique sera partagé à 50% entre la voiture à batterie et celle à hydrogène.
Réponse de le 27/07/2019 à 11:49 :
Très peu probable, d'abord parce que pour l'instant, on fabrique le H2 à partir de méthane (la voiture à PAC roule donc au pétrole !), qu'on n'a pas de filière électrolyse sérieuse (liée aux centrales nucléaires, par exemple), que l'acheminement du combustible aux véhicules est dramatiquement lourd et coûteux, que la sécurité de ces équipements a un coût (prohibitif) et qu'au final, l'avantage de rouler avec une PAC et une batterie tampon ne saute pas aux yeux.

Alors si l'on ajoute à ce sombre bilan le fait que les générations d'agrocarburants se succèdent les unes aux autres et que l'on n'avait pas prévus que ces derniers seraient aussi performants en termes de dépollution, la PAC apparait comme un horizon fort lointain...
a écrit le 25/07/2019 à 19:38 :
Après le France et le Concorde voici le nouveau bide du H2
a écrit le 25/07/2019 à 18:23 :
Comment passer d'une rente a l'autre sans prendre de risque! Il suffit de convaincre pour obtenir les capitaux nécessaires, genre les avions renifleurs sous Giscard!
a écrit le 25/07/2019 à 15:37 :
Il est temps de s occuper de l hydrogène car l électrique n à pas d avenir
Réponse de le 25/07/2019 à 19:39 :
Et la preuve que le VE a batteries n' à pas d'avenir c'est que vous le dite ?
a écrit le 25/07/2019 à 11:53 :
99% de l'hydrogène est produit a partir de methane, avec l'hydrolyse, il faut injecter 5kWh d'energie pour recuperer 1kWh au niveau des roues. entre le reservoir, la PAC, le moteur electrique, la batterie tampon ... les dernieres voitures electriques sont deja largement plus efficaces ..
les seuls avantages pour le moment :
- pour les utilisateurs reste le temps de charge, entre 5 et 10 min pour 5kg d'hydrogene
- pour les producteurs, facturer une energie captive au tarif qu'ils souhaitent et toucher des subventions pour installer des pompes a 1million d'euros ...

alors qu'on peut produire son electricité, se brancher un peu partout et que malgré tout ce qu'on peut lire, ca sera dur de facturer différemment l'electricité qui va dans la batterie de la voiture de celle qui alimente un lave linge ..
Réponse de le 30/07/2019 à 0:47 :
"ca sera dur de facturer différemment l'electricité" ??? Quid de Linky : n'est-ce pas le but de ce compteur "intelligent" ???
a écrit le 25/07/2019 à 11:18 :
Hello !! Cela va faire comme avec le magnétoscope et le lecteur DVD, d abord on nous vendra un magnétoscope (voiture électrique, essence...) Puis viendra le lecteur DVD (hydrogène...)...
Alors que ces deux technologies ont était créé au même moment...
Vous parlez de leadership français ?? Les chinois vont vous montrer comment ils produisent leurs voitures...
bon courage les moutons bobo !!
Cordialement.
a écrit le 25/07/2019 à 10:38 :
Attention le "retrofit" électrique bientôt autorisé sur les véhicules anciens ! coût environ 5 000 € !
Réponse de le 25/07/2019 à 11:48 :
Mais c'est pas pareil qu'un véhicule qui a été conçu d'origine pour l'électrique avec la récupération de l'énergie au freinage, la répartition des masses, la gestion fine des accessoires électriques etc etc...

Remplacer un moteur thermique par un électrique n'est pas compliqué ni cher, mais quid des assistances hydrauliques (freinage, direction) du chauffage? Tout existe en électrique mais à remplacer ça coute cher, quand c'est faisable.

Ceci écrit, si ça permet d'éviter d'envoyer prématurément des centaines de milliers de véhicules en bon état à la casse, c'est peut être bon à prendre.
Réponse de le 29/07/2019 à 11:15 :
Génial, vous savez combien coûte une batterie?
a écrit le 25/07/2019 à 10:34 :
avec l'hydrogène il faudra des batteries bien moins importantes bien sur, mais resteront certainement une priorité pour les gros transporteurs d'abord, Train non électrifié, bus, car et camions, les voitures continueront en hybridation et 100 % électrique pour un bout de temps encore !
a écrit le 25/07/2019 à 9:01 :
Génial quand la moitié des français va se retrouver à cheval parce que la voiture électrique sera imposée il faudra de nouveau changer pour y adapter des réservoirs à hydrogènes.

Comment fait la classe dirigeante pour penser sérieusement que les gens vont acheter tous leurs produits en leur versant des salaires toujours plus misérables ?
Réponse de le 27/07/2019 à 23:08 :
Pourquoi "il faudra changer" ? Tu crois qu'on n'aura plus d'électricité à domicile ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :