Volkswagen propose un "avoir" de 1.000 dollars pour ses diesels truqués américains

Avec 482.000 voitures concernées par l'affaire des moteurs truqués, cette opération pourrait coûter 500 millions de dollars au constructeur automobile allemand.
Volkswagen a fixé à 1.000 dollars le préjudice qu'il est prêt à rembourser à ses clients lésés par le scandale des moteurs truqués.
Volkswagen a fixé à 1.000 dollars le préjudice qu'il est prêt à rembourser à ses clients lésés par le scandale des moteurs truqués. (Crédits : © Suzanne Plunkett / Reuters)

La direction commerciale de Volkswagen aux Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle proposerait un avoir de 1.000 dollars aux propriétaires de certains modèles diesel qui, comme l'a reconnu le constructeur automobile, ne respectent pas les normes d'émissions nationales.

Les propriétaires éligibles de véhicules Volkswagen et Audi équipés de moteur TDI 2.0 litres pourront prétendre à 500 dollars d'avoirs sur carte de crédit Visa prépayée et 500 dollars d'avoirs auprès du réseau de concessionnaires, ainsi qu'à trois années d'assistance routière gratuite.

Une opération à 500 millions de dollars?

Volkswagen a dit qu'environ 482.000 voitures équipées de moteur diesel quatre cylindres disposaient d'un logiciel leur permettant de réussir les tests américains d'émissions d'oxydes d'azote (NOx) tout en polluant dans la réalité bien au-delà des niveaux admissibles.

Par ailleurs, l'agence de notation américaine Fitch Ratings a annoncé la dégradation de la note à long terme attribuée à Volkswagen. La note passe de A à BBB+, avec une perspective négative.

"Ce déclassement prend en compte les problèmes de gouvernance, de direction et de contrôle interne mis en lumière par la crise actuelle des tests d'émissions liée à 11 millions de véhicules diesel au plus", explique l'agence de notation dans un communiqué.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 10/11/2015 à 20:04
Signaler
Ce jour deux sénateurs américains qualifient la prime de "feuille de vigne insultante et inappropriée destinées à masquer l' ampleur réelle de la tromperie" demandant en même temps que le consortium "offre une option de rachat".. On est loin d' ...

à écrit le 10/11/2015 à 19:37
Signaler
Nous apprenons aujourd'hui que les concessions VW Allemagne sont durement touchées par la crise dans ce reportage d 'une journaliste française en Allemagne... Peu de visites, défiance installée accompagnent des demandes de rabais exorbitants, on ...

à écrit le 10/11/2015 à 18:00
Signaler
Selon les tests en cours, dixit Mme ROYALE, les VW sont hors norme, tout le monde l'a bien comprit puisque VW l'a avoué ; et selon Mme ROYALE, les voitures françaises dépassent les normes de 1,5 à plus de fois ; Nous avons bien entendu le silen...

à écrit le 10/11/2015 à 14:33
Signaler
Telle est la fin des arrogants tricheurs, il faut inspecter à la loupe tous les modèles de la marque y compris les modèles essence, la tricherie est un peu partout, on ne peut pas construire un empire en un si peu de temps, leur image de marque est s...

à écrit le 10/11/2015 à 14:19
Signaler
La plupart des crises se déroulent de la même façon, selon un modèle semblable à celui des tragédies classiques. Il y a d'abord une impulsion initiale qui est suivie d'une réaction en chaîne. Ce qui fait du cas Volkswagen une tragédie, ce n'est pas l...

à écrit le 10/11/2015 à 14:02
Signaler
Oui : les clients de VW sont des gogos et des pigeons Oui : le groupe VW a un comportement repugnant. Non : L'intimidation de provocateur et d'agitateur à la solde de VW n'intimide personne.

le 10/11/2015 à 14:28
Signaler
Nous sommes légion à trouver cette marque affichant un comportement de tricheur répugnant dégoutante et l' intimidation de la part de l' employé de vw est plus encore insoutenable et inopportune.. Oser du gas oil dans l' huile moteur pour réussir ...

à écrit le 10/11/2015 à 13:52
Signaler
L 'affaire st grave, très grave, "beaucoup d'observateurs se perdent en conjectures sur de graves suites pour le groupe, pouvant aller jusqu'à son démantèlement. Dans l'affaire du CO2, les hypothèses se concentraient lundi sur le rôle de l'ex-patron ...

à écrit le 10/11/2015 à 12:02
Signaler
Et ce matin on apprend que Mme Merkel et M. Schauble s' engueulent ouvertement, il y a comme qui dirait de la tension dans l'air chez nos gentils voisins..

à écrit le 10/11/2015 à 11:00
Signaler
Et nous et nous et nous..? On se brosse..

à écrit le 09/11/2015 à 21:15
Signaler
Quand vous avez acheté une voiture 30'000 ou 40'000 euros vous ne voulez pas vous trouver avec un TROGNON A 20'000 €. Et ce n'est pas avec un Bon de 1'000 euros que VW va s'en sortir. Il faudra qu'il me restituent au moins la moitié du prix d'achat p...

le 10/11/2015 à 9:39
Signaler
les tordus a écrit le 09/11/2015 à 21:15 : il est clair que vos commentaires "tordus" de lecteur 'tordu" sous de multiples pseudo "tordus" sont constitutif des dénigrements répétés et que la Tribune est susceptible de se voir reprocher par devant ...

à écrit le 09/11/2015 à 20:46
Signaler
Quid de ce que les clients français ont subis comme préjudice, et ce qu'ils seraient en droit d'exiger ???!

le 10/11/2015 à 12:34
Signaler
Oui, quid pour les français ?

à écrit le 09/11/2015 à 20:25
Signaler
Il faudrait déjà qu'ils clarifient ce qui changera sur ces fameuses voitures après passage au garage pour que les clients se fassent une idée du préjudice ...

à écrit le 09/11/2015 à 18:37
Signaler
Il faudrait connaître les conditions des attributions de cette prime de 1000 dollars américains (dont 500 d'avoirs chez VW) et de cette assistance gratuite de trois ans.... Si c'est pour annuler tout le préjudice, cela paraît être un peu maigrelet, s...

à écrit le 09/11/2015 à 18:11
Signaler
Il ne font pas l'aumône les ricains ! Leurs avocats et les class action volkswagen ne vont pas se contenter de si peu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.