Volkswagen : pas d'autres modèles de moteurs concernés

 |   |  403  mots
Volkswagen a avoué en septembre avoir installé sur le moteur diesel de 11 millions de véhicules un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution.
Volkswagen a avoué en septembre avoir installé sur le moteur diesel de 11 millions de véhicules un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. (Crédits : © Robert Galbraith / Reuters)
Le constructeur allemand enquêtait en interne pour savoir si le logiciel de trucage des tests antipollution avait été installé sur d'autres modèles de moteurs diesel que celui incriminé jusqu'à présent. Il a dissipé tout soupçon, sans beaucoup plus de détails.

Selon les termes du communiqué cité par l'agence de presse allemande DPA, "il est maintenant clair" que le logiciel truqueur dont Volkswagen a été obligé d'avouer la présence sur les moteurs de type EA189 "n'est pas installé" sur les moteurs de la génération suivante, baptisée EA288.

Le groupe, qui n'était pas joignable pour commenter plus avant, avait précédemment indiqué procéder à des vérifications sur ce type de moteur EA288.

"Les autres générations du EA 288 sont actuellement passées en revue", avait indiqué plus tôt le groupe dans une déclaration transmise par courriel, sans fournir davantage de précisions.

Pour l'instant, à la Bourse de Francfort, cette affaire n'a pas déstabilisé le groupe de Wolfsburg (nord). Le titre Volkswagen a clôturé sur un bond de 3,39% à 103,80 euros, dans le peloton de tête de l'indice vedette Dax, lui-même en hausse de 2,48%.

     | Lire Des voitures Volkswagen retirées de la vente en Europe

Volkswagen a déclaré mercredi qu'environ 3 millions de voitures en Europe étaient équipées de moteurs de 1,6 litre exigeant des modifications.

Plus de 17.000 voitures concernées au Brésil

Pour mémoire, en septembre, le constructeur allemand a avoué avoir installé sur le moteur diesel de 11 millions de véhicules un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. Depuis, le groupe livre au compte-gouttes les détails de la ventilation par modèle et par pays des voitures touchées.

Le groupe a ainsi reconnu jeudi avoir installé un logiciel pour fausser la mesure des tests antipollution sur les moteurs diesel de 17.057 véhicules du modèle Amarok (pick-ups), commercialisées au Brésil.

Les modèles 2011 et certains modèles 2012 de ces véhicules fabriqués en Argentine sont équipés d'un système qui "peut améliorer les résultats" des mesures d'émissions de polluants en laboratoire. L'objectif: faire passer ces voitures pour plus vertes qu'elles ne le sont en réalité. Ce qui, au passage, induit les acheteurs en erreur sur le coût réel en carburant de leur véhicule.

  | Lire aussi Volkswagen : le patron américain était au courant depuis 2014

L'entreprise a ajouté qu'à partir du premier trimestre 2016, elle entrerait en contact avec les propriétaires des véhicules concernés.

(avec Reuters et AFP)

__

>> Retrouvez tous nos articles sur le sujet dans notre dossier "Scandale Volkswagen"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2015 à 13:52 :
EA 189 = tdi 1.2 tdi 1.6 et tdi 2.0.
Faire confiance a VW pour EA 288 (EURO6 2016 ) ? NON VOYONS.
a écrit le 23/10/2015 à 10:05 :
Et pour les autres, la mise aux normes fera perdre jusqu' à 20 % de la puissance, un terrible vol...
a écrit le 22/10/2015 à 22:09 :
Le gasoil est le pire carburant automobile (30 ans de perdu)...
Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu'il est plus coûteux à produire & plus polluant!
Un manque à gagner de près de 7 milliards d'euros par an pour le budget de l'État !
Signons la pétition "essence-gasoil, mêmes taxes"

_lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _

Merci
Réponse de le 23/10/2015 à 10:01 :
"alors qu'il est plus coûteux à produire" ouaf ouaf, il coule à côté des autres quand on distille le pétrole.
fuel de chauffage = gazole, même molécule, disons "fraction pétrolière", c'est pas une seule molécule au sens chimique du terme. Juste des taxes différentes (plus élevées pour rouler que pour se chauffer).
Envoyez un mail à tous les Gvt des pays en Europe, si vous voyagez un peu, vous verrez partout le gazole moins cher que l'essence (sauf Suisse ? J'y traine peu, uniquement vers Martigny voir(faire le tour) les lacs de barrage en haute montagne, mais fais le plein avant chez nous). Bizarre. En Suède c'est à cause de leur forte taxe carbone, gazole = peu de CO2 à l'usage (j'y étais en juin/début juillet) donc moins cher que l'essence non plombée. Certains bus sont encore diesel pour utiliser les agro-esters (il faudra choisir : rouler ou manger).
a écrit le 22/10/2015 à 19:42 :
Si le "moteur de type EA189" datait de 2005, il est aisé d'imaginer qu'il n'est pas aux normes récentes et qu'il ne peut que difficilement être "corrigé" sauf magie logicielle.
Les nouveaux ont sans doute été pensés plus sobres ou moins polluants avec l'évolution de la technique/savoir faire/....
Pour ça, quand on parle des véhicules d'occasion, pourquoi ne pas interdire de revendre ceux qui ont plus de dix ans (diesel) ou quinze ans (essence) car trop pollueurs ? 10% du parc (ancien) = 50% de la pollution totale automobile.
Réponse de le 23/10/2015 à 8:30 :
A toi , le Khmer vert .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :