Pharmacie : Shire rachète NPS pour devenir le numéro 1 des biotechnologies

 |  | 284 mots
Lecture 2 min.
Shire dispose d'un portefeuille très lucratif de traitements contre l'hyperactivité et les maladies rares.
Shire dispose d'un portefeuille très lucratif de traitements contre l'hyperactivité et les maladies rares. (Crédits : Reuters)
Le laboratoire pharmaceutique britannique va acquérir le groupe américain spécialisé dans les maladies rares pour 5,2 milliards de dollars.

Après l'échec de la fusion avec l'Américain AbbVie Inc, Shire n'a pas stoppé les grandes manoeuvres. Le laboratoire pharmaceutique domicilié dans les îles anglo-normandes et coté à Londres a annoncé dimanche 11 janvier qu'il allait acquérir le groupe américain NPS Pharmaceuticals pour un montant de 5,2 milliards de dollars.

Dans un communiqué, il indique qu'il offre 46 dollars par action du groupe NPS Pharma, coté sur le Nasdaq et spécialisé dans des médicaments pour des maladies intestinales rares notamment.

Shire va profiter des traitements rentables de NPS Pharma

"L'acquisition de NPS Pharma constitue une étape significative dans la stratégie de Shire de devenir un laboratoire leader dans les biotechnologies", a indiqué le PDG de Shire, Flemming Omskov.

"Shire va accélérer la croissance des produits innovants de NPS Pharma grâce à son expertise dans les maladies gastro-intestinales", indique le laboratoire.

Avec son médicament injectable Gattex/Revestive (teduglutide) approuvé aux Etats-Unis fin 2012, NPS Pharma est spécialisé dans le traitement d'une maladie rare, le Syndrome de l'intestin court, qui provoque une malabsorption au niveau de l'intestin grêle. Même s'il traite des maladies peu répandues, ce type de médicament est très profitable car très onéreux. Par ailleurs, NPS est sur le point de faire approuver aux Etats-Unis le premier traitement biogénétique d'hormones de substitution pour une maladie endocrinienne. Le Natpara a déjà été approuvé en Europe.

Shire vise un doublement de ses vente d'ici à 2020

Shire, quant à lui, dispose d'un portefeuille très lucratif de traitements contre l'hyperactivité et les maladies rares.

Shire vise à l'horizon 2020 un doublement des ventes de ses produits à 10 milliards de dollars, avait annoncé le groupe en octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :