Technip : lourde amende pour régler un litige aux Etats-Unis

 |   |  231  mots
Le groupe de services pétroliers va devoir payer 338 millions de dollars d'amende. Les autorités américaines soupçonnaient le groupe français d'avoir corrompu des responsables nigérians pour remporter des contrats dans le pays.

Technip versera 338 millions de dollars (275 millions d'euros) pour régler un contentieux avec les autorités américaines qui le soupçonnaient d'avoir corrompu des responsables nigérians pour remporter des contrats au Nigeria, a annoncé lundi le département de la Justice.

Le groupe de services pétroliers va débourser 240 millions de dollars de dédommagement au pénal, ainsi que 98 millions de dollars pour régler les poursuites engagées par la Securities and Exchange Commission (SEC) et renoncer à des gains mal acquis, expliquent la SEC et le département de la Justice.

Technip a confirmé le versement de 240 millions de dollars (195 millions d'euros) au pénal. Le parapétrolier français avait constitué une provision de 245 millions d'euros en février pour d'éventuelles amendes dans cette affaire.

C'est le dernier règlement en date intervenu dans une affaire impliquant un consortium accusé d'avoir versé des pots-de-vin pour remporter des contrats de plus de six milliards de dollars en vue de construire des installations de traitement du gaz naturel liquéfié au Nigeria.

KBR faisait partie de ce consortium et a reconnu en 2009 avoir versé des dessous-de-table pour s'assurer le contrat Bonny Island LNG.

KBR et son ancienne société mère Halliburton ont accepté de payer une amende de 402 millions de dollars pour régler le dossier avec le département américain de la Justice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :