Macron assure que le rachat d'Areva n'aura pas d'incidence sur les tarifs EDF

 |   |  291  mots
Aujourd'hui il n'y a pas de lien entre cette opération (Areva-EDF) et les tarifs de l'électricité, a déclaré Emmanuel Macron sur France Info.
"Aujourd'hui il n'y a pas de lien entre cette opération (Areva-EDF) et les tarifs de l'électricité", a déclaré Emmanuel Macron sur France Info. (Crédits : DR)
L'État français a validé le projet de refonte de la filière nucléaire et a donné un mois pour la signature d'un pacte entre EDF et Areva. Cette décision intervient alors que le patron du premier électricien de France veut augmenter les tarifs de 2,5% sur trois ans. Une décision sans rapport pour Emmanuel Macron.

Il n'y a pas de lien entre la probable reprise de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva par EDF et les tarifs de l'électricité en France, a déclaré jeudi 4 juin le ministre de l'Économie Emmanuel Macron sur France Info.

L'État français a validé mercredi ce projet de refonte de la filière nucléaire et a annoncé son intention de recapitaliser Areva "à la hauteur nécessaire".  Emmanuel Macron a souligné que la décision du gouvernement était "stratégique", mais qu'elle était soumise "à la condition qu'il y ait un vrai pacte industriel entre EDF et Areva", qui disposent désormais d'un mois pour parvenir à un accord.

"On se donne un mois pour que ce pacte puisse être signé entre EDF et Areva", a-t-il insisté, rappelant par ailleurs qu'il ne devait pas y avoir de "licenciement sec" et insisté sur "la préservation de tous les sites de production".

Une hausse des tarifs de 2,5% sur trois ans demandée par EDF

Le Journal du Dimanche, dans sa dernière édition, rapportait que le PDG d'EDF Jean-Bernard Levy demandait une hausse des tarifs de 2,5% par an sur trois ans et qu'une telle hausse serait une façon de compenser la participation de l'électricien public au sauvetage d'Areva.

L'été dernier, la ministre de l'Energie Ségolène Royal, avait gelé une hausse de 5% des tarifs réglementés, tandis qu'une nouvelle méthode de calcul de ces tarifs a été mise en place fin 2014.  Le 1er novembre dernier, les tarifs avaient finalement été augmentés de 2,5%.

Les tarifs réglementés sont fixés annuellement par le gouvernement. Ils coexistent avec les prix de marché proposés tant par l'opérateur historique EDF que les fournisseurs alternatifs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2015 à 6:40 :
La perte dun contrat de 20 milliards de dollars dans la péninsule arabique, sous la présidence de M.Proglio et de sa consoeur Présidente dAreva, aux ego démesurés, et des choix stratégiques catastrophiques, sous la Présidence de M. "Bling - Bling", pour comprendre aujourdhui la situation actuelle de cette entreprise. Il est peu crédible d'accuser les salariés qui paient les erreurs de ses mauvais gestionnaires toujours là...eux
a écrit le 05/06/2015 à 11:14 :
EDF ou les rois de la gestion... N'oublions pas que depuis jadis, les factures EDF intègrent les fonds nécessaires a la réfection des infrastructures et des réseaux EDF. mais la bonne gestion de cette entreprise permet de nous soumettre de bonnes augmentations sur les 15 ans avenir. Maintenant il faudrait encore remettre la main à la poche (parce que c'est ce qu'il va arriver) pour absorber le déficit monumental d'une autre mauvais gestion et de surcroît d'une entreprise qu'EDF rachèterait. Ils voudraient une révolution, ils ne s'y prendraient pas mieux... gouvernement compris. J'ai vraiment les nerfs et je ne suis pas le seul. Ils fraudaient que nos énarques finissent par ce méfier...du ral bol des gens
a écrit le 05/06/2015 à 10:01 :
Le poker menteur habituel des socialistes: qui paient ? Le consommateur bien sûr, sur sa facture EDF, sur son I.R. sur ses taxes additionnelles à sa facture EDF ? Evidemment sur les factures seraient une meilleure solution que l'I.R. payé seulement par 47% des ménages, lorsqu'EDF a comme abonnés 98% des utilisateurs de l'électricité.
a écrit le 04/06/2015 à 21:20 :
L'experience nous a prouvé que nous pouvons faire confiance au socialistes !!!
Regardez Hollande, il a tenu toutes ses promesses !!!!
Réponse de le 05/06/2015 à 5:26 :
vous avez oublié Mister Bismuth, notre Zorro national, une GG le triste M. Sarkozy et les bras cassés des Républicains!!!! une république bannière dont les casseroles sont à foison comme au PS on aime les tribunaux. M. Hollande ou M. Sarkozy des jumeaux la différence se note à la marge.
Réponse de le 05/06/2015 à 10:06 :
C'est sûr ces socialos sont de bien meilleurs gestionnaires que les gaullistes, ECOMOUV, TAXE CARBONE, FISCALITE CONFISCATOIRE, ASPHYXIE DES PME ET TPE (impôts, charges sociales, règlements) et aujourd'hui AREVA
J'espère que vous êtes satisfaits surtout d'en payer les additions !
a écrit le 04/06/2015 à 18:46 :
Je pense qu'il a raison!! Ce ne sont pas les clients EDF qui vont payer, mais bien les contribuables français qui vont payer et beaucoup. Bonne change à ceux qui ont la change de pouvoir payer les impôts.
a écrit le 04/06/2015 à 18:05 :
J’aime!! être pris pour un c… mais heureusement nous connaissons nos politiciens des menteurs en puissance, des magouilleurs pour certains voyous et corrompus donc nous paierons la facture une première fois par EDF et une deuxième par l‘impotaxe. Dans cette affaire j’attends mais sans espoir que le politique prenne ses responsabilité c’est-à-dire dépose plainte pour mauvaise gestion des fonds publics que Mme Levergeon soit traduite devant un tribunal, comme la totalité des hauts!!! mais surtout minables fonctionnaires qui étaient au Conseil mais également les ministres sous M. Hollande mais aussi sous son jumeau M. Sarkozy mais la encore nos politiciens, du plus haut niveau au plus petits, véreux vont se serrer les coudes et laisser aux contribuables le soin de régler la facture. M.Macron taisez vous cessez de raconter ce que vous ne maitrisez pas et qui vous est inconnu la GESTION d’une crise, nous n‘avons pas besoin de petit politicien en mal de reconnaissance pour son égo. Tous ces petits politiciens m’insupportent de plus en plus car seul la vérité des chiffres leur colle à la peau autant à droite qu’à gauche plus de 5,5 millions de chômeurs et 2300 milliards de dette un déficit, qui frôle les 100 pour cent du PIB;
a écrit le 04/06/2015 à 18:01 :
S'il est si sûr de lui, proposons lui que si le cas contraire devait survenir (et là, soyons objectifs : il y aura un coût à supporter) ce coût sera à sa charge. Je commence à en avoir assez de voir des politiques affirmer allègrement et impunément n'importe quoi. Qui va morfler : probablement l'abonné EDF et le citoyen contribuable (les 45% qui devraient exprimer un peu plus souvent).
a écrit le 04/06/2015 à 14:03 :
S il avait ajouté ( tant que je serai vivant ) on lui ferait crédit !
a écrit le 04/06/2015 à 13:43 :
Le prix de l'électricité peut rester stable pendant 3 ans pour cela revoir le temps de travail à EDF remise à plat du système avantageux de retraites et des avantages sur le prix de l'électricité et suppression du 1% du chiffre d'affaire que le consommateur verse au comité d'entreprise pour les vacances royales de ses salariés
a écrit le 04/06/2015 à 13:10 :
A la limite il a raison : ces hausses de 3 * 2.5% ne paieront pas le rachat de Areva NP car ca suffira a peine a financer les investissements de mise a niveau en retard sur les centrales nuke, la provision de demantelement et le stockage des dechets. Sachant que Segolene, dans sa grande bravitude a refusé les hausses passées qui sont aujourd'hui portées au Conseil d'Etat et vont nous revenir dans la g... dans les mois a venir en s'ajoutant a celles-ci.
Mais apperement les francais aiment qu'on leur mente, les commentaire de cet article en sont la preuve.
a écrit le 04/06/2015 à 11:12 :
il n'y a aucun lien,c'est juste pour faire plaisir aux français.
a écrit le 04/06/2015 à 11:10 :
Bizarre dans le journal du dimanche on nous dis le contraire le PDG d EDF veut une hausse de 2.5 pour cent par an durant 3 ans pas si mal pour aider l etat au sauvetage
d' AREVA
j ai pas fait l ENA mais je sais compter......................
a écrit le 04/06/2015 à 11:04 :
C'est surprenant ces politiques qui avancent des vérités incontestables, démenties par la suite, c'est ce que l'on pourrai appeler des vérités éphémères!
a écrit le 04/06/2015 à 10:53 :
La France au 21 siècle .., .sous le règne du président normal, sombre de plus en plus dans une économie dirigée.......comme avant l'implosion du marxo/socialisme en ex-Urss...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :