Électricité : pourquoi la transition énergétique devrait alourdir la facture des Français

 |  | 822 mots
Lecture 4 min.
L'intégration de plus en plus importante des énergies renouvelables dans les réseaux d'électricité nécessite de lourds investissements qui auront un impact sur la facture des particuliers.
L'intégration de plus en plus importante des énergies renouvelables dans les réseaux d'électricité nécessite de lourds investissements qui auront un impact sur la facture des particuliers. (Crédits : Reuters)
Le futur tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, l'une des composantes importantes de la facture des Français, devrait augmenter pour financer le développement des réseaux, indispensable pour accompagner l'essor des énergies renouvelables. L'électrification des usages, dans la mobilité et le logement notamment, devrait aussi alourdir la facture.

Le futur tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, l'une des composantes importantes de la facture des Français, devrait augmenter ces prochaines années pour financer de gros investissements attendus, a annoncé lundi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Le régulateur a publié ses projets de décisions pour les tarifs applicables en matière de transport (qui servent à financer RTE) et de distribution (pour Enedis) d'électricité applicables au 1er août 2021, pour quatre ans.

Une hausse annuelle d'environ 15 euros

"La CRE retient des hausses tarifaires moyennes de 1,57% par an pour RTE et de 1,39% par an pour Enedis, soit une hausse d'environ 15 euros de la facture annuelle d'un particulier à l'horizon 2024", indique-t-elle.

Les projets de hausse des tarifs doivent maintenant être transmis au Conseil supérieur de l'énergie (CSE) pour avis. Le gouvernement a ensuite deux mois pour s'y opposer.

Le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (Turpe), dont il s'agira de la sixième mouture (Turpe 6), est...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2020 à 17:23 :
Il devient très difficile d'échanger des commentaires sur la Tribune compte tenu du temps mis pour la validation des textes. Je ne comprends pas pourquoi il faut des heures pour qu'un commentaire soit affiché?
Réponse de le 23/12/2020 à 22:12 :
Evaluer la teneur d'un propos avant publication requiert du temps et du personnel tout comme entretenir un jardin... demandez un abonnement VIP si cela vous travaille tant!
a écrit le 23/12/2020 à 13:05 :
On vit dans un monde où une grande partie de l'électricité est utilisée pour chauffer, éclairer et refroidir. De même, une très grande partie du gaz naturel est utilisée pour chauffer.

Il n'y a pas besoin de d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques.

Avec l'isolation, la biomasse, le chauffage solaire, le stockage de froid pendant la nuit, les puits de lumière... la France et le reste de l'Europe ont de quoi faire.
a écrit le 23/12/2020 à 12:07 :
Dans notre copropriété sur 10 ans les charges communes d' electricité (ascenceur, pompes, lumière) sont celles qui ont le plus augmentées : 45 % !!!, contre 20% sur le reste en moyenne.
Si on y regarde de près, ce n' est a cause de la consommation 1/3 du total, ni des abonnements 1/3 aussi, mais sur les taxes en tout genre qui ont explosées; dont la fameuse taxe pour payer les retraites, les taxes écolo !! et la tva sur les taxes !!
a écrit le 23/12/2020 à 10:12 :
C'est surtout la privatisation qui va augmenter les tarifs et non la transition qui ne sera qu'une simple destruction des structures peu rentable par le biais de la concurrence!
Réponse de le 23/12/2020 à 22:08 :
La privatisation de la dette écologique avec du combustible MOX que personne ne souhaite enterrer dans son jardin?

Bon courage si vous trouvez des pigeons dans le privé pour payer cette dette... en attendant EDF provisionne les retraites des gaziers et électriciens indexées sur les prix de l'électricité sans compter les centrales nucléaires offertes aux voisins britanniques et finlandais.
a écrit le 23/12/2020 à 10:08 :
Nous payons toujours l électricité fort peu cher par rapport aux autres pays et aucune entreprise n établit son coût en se limitant au seul coût de production.
Si on ne paie pas la distribution, les investissements, l'entretien, le traitement des déchets, la destruction des centrales nucléaires etc sur notre facture, on le paiera ailleurs de toute façon......il est dommage que l état appelle cela des taxes mais le rêve ne dure pas éternellement !
a écrit le 23/12/2020 à 9:42 :
Il faut bien payer le compteur kinky à Enedis !
Enedis a ´gracieusement’ avancé la tune, maintenant il faut rembourser avec intérêt sur notre facture. C’est dans les taxes . Pour le reste, c’est vrai qu’EDF nous coûte cher mais c’ est notre indépendance énergétique que nous payons et les errements de feu Areva et de sa fougueuse ex-pdg, protégée de Mitterand.
Réponse de le 23/12/2020 à 22:02 :
L'indépendance énergétique avec 5000 (jeunes) hommes au Mali, c'est une blague?
a écrit le 23/12/2020 à 9:09 :
Parce que il faut payer pour: le renouvellement nécessaire de nos centrales nucléaires et leurs démantèlement et le couteux entretien des barrages mais surtout pour l'établissement de toutes ces énergies intermittentes inutiles qui relèvent d'une idéologie (quelque 9000 éoliennes pour un 7% de l'électricité consommée). Enfin, les centrales classiques sont utilisées en soutien des puissantes centrales pilotables en complète aberration.....Comme d'habitude. celui qui dit la vérité sera...
a écrit le 23/12/2020 à 8:56 :
En tout cas actuellement il y a plus de 30% de taxes sur une facture d'électricité et ce pourcentage augmente chaque année pour soit disant des raisons d'investissement écologique.
a écrit le 23/12/2020 à 8:40 :
"nécessite de lourds investissements qui auront un impact sur la facture des particuliers"
et les industriels, pas du tout ? La CRE n'est réglée que par les particuliers ? Si non c'est la facture des clients, globalement, quelque soit le producteur (ou revendeur d'électricité) qui nous alimente.
Le kWh EPR sera à double prix de celui qu'on connait, sera-ce encore l'électricité "la moins chère du monde" (grâce au parc nucléaire) ?
Les factures ne peuvent qu'augmenter vu les travaux et les investissements à faire.
Hausse d'environ 15€ en moyenne ? Ça dépend si on se chauffe ou pas à l'électricité, ma facture était de 500€ et qq avant de remplacer ma VMC, 400 et qq après, mais 1/3 de la consommation c'est la chaudière gaz, ça consomme en hiver (l'eau doit circuler, c'est visqueux l'eau).
a écrit le 22/12/2020 à 23:46 :
Ces prétextes sont évidemment bidons, il s'agit de renflouer les dettes de l'opérateur publique dont le directeur financier avait démissionné protestant contre la gestion désastreuse de cette entreprise mi-chèvre mi-choux à la fois publique et privée, un ornithorynque...
a écrit le 22/12/2020 à 20:33 :
Et dans le même temps "ils'" veulent interdire les chaudières au gaz, qui seront remplacées par des chauffages électriques. Tout benef pour le lobby électronique, surtout que dans le neuf et la construction bas de gamme ce seront de bonnes vieilles résistances dans des radiateurs qui assureront le
chauffage. Matériels connectés, économique, écologiques, recyclables... reste qu'une résistance de 1000 watts...elle consomme 1000 watts "et pis c'est tout"!
Réponse de le 23/12/2020 à 2:39 :
L'énergie électrique est une énergie d'usage bien plus commode que le gaz, le fioul ou le bois car l'électronique permet très simplement de réguler la puissance consommée.

Par ailleurs, les risques d'incendie ou d'intoxication domestique sont bien plus limités en se chauffant à l'électricité plutôt qu'au gaz, fioul ou au bois.

De plus, l'équipement électrique domestique ne nécessite aucun entretien particulier.

Ainsi, il est plus que recommandable de privilégier un équipement domestique de type électrique pour minimiser les facteurs de risques (humains) dans les habitations collectives.

Néanmoins malgré ces grandes qualités, il serait une erreur économique de ne pas diversifier la production d'électricité à l'aide des énergies fossiles car la France ne sera jamais autonome en énergie quoi qu'en disent les promoteurs de l'atome et des forces d'occupation en Afrique.
a écrit le 22/12/2020 à 20:06 :
relisez mes posts de 2012 quand segolene pretendait faire la revolution verte et que bienentendu ca ne couterait rien a personne car edf avait ete somme ' de prendre ses responsabilites'.........( euh errata: ' elle avait somme edf de prendre ses responsabilites', c'est plus vendeur politiquement)
les Allemands ont eu le Energiewende; l'electricite coute le double en Allemagne d'en france; voila, vous savez ou ca va aller
a écrit le 22/12/2020 à 18:59 :
Faudrait remettre les choses dans leur contexte : le bénéfice des énergies fossiles, ce sont leurs usagers qui en profitent, mais ce sont leurs descendants qui en paient la facture (via le changement climatique). Pour les énergies qualifiées de "renouvelables", par cet article (et les marketeux de tout poil pressés de nous les vendre), les coûts sont partagés de manière plus équitable : ça coûte cher à tout le monde.
a écrit le 22/12/2020 à 18:10 :
La transition énergétique c'est celle qui permet aux britanniques et aux finlandais de se voir offrir des centrales nucléaires payées par le contribuable français?
a écrit le 22/12/2020 à 17:35 :
De toutes façons la facture électrique est chaque année plus salée, à un tel point d'ailleurs qu'il conviendrait de se pencher sur les conséquences de cette inflation galopante sur les petits revenus, nombreux vont décriocher vu qu'ils nous augmentent sans cesse les prix tout en nous disant qu'il n'y a pas d'alternative que ce sera toujours de plus en plus cher.
Réponse de le 23/12/2020 à 9:16 :
Si vous regardez votre facture vous constaterez que vous payez une consommation, un abonnement plus un tas de bidules - qu'est-ce qui augmente dans tout ce bazar?
Réponse de le 23/12/2020 à 9:49 :
"Si vous regardez votre facture vous constaterez que vous payez une consommation, un abonnement plus un tas de bidules - qu'est-ce qui augmente dans tout ce bazar? "

Tout, ma facture a doublé ces 15 dernières années ety pas mes revenus. Par ailleurs je vois pas trop où tu veux en venir bebert hein...
Réponse de le 23/12/2020 à 10:07 :
@Polaris
Pouvez-vous développer pourquoi le fait que l'énergie abondante et bon marché devrait disparaître pour des questions de physique uniquement?
Pour l'instant en tout cas, l'augmentation constatée n'a pas grand chose à voir avec la physique mais provient plutôt de choix techniques discutables, du fait que les filières intermittentes de production ne peuvent conduire qu'à un surdimensionnement des capacités en puissance (coût de construction et d'entretien) qui seront le plus souvent sous utilisées et des règles du jeu ahurissantes mises en place pour le développement des énergies renouvelables intermittentes (subventions, obligations d'achat à prix élevé...)
Réponse de le 24/12/2020 à 8:43 :
@ jardinier

Tu t'es encore trompé de fil de discussion...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :