« Chasse au gaspi » : éteindre la tour Eiffel la nuit, la proposition choc d’EDF pour ouvrir les yeux des Français

L'électricien estime que cette mesure aurait avant tout une valeur symbolique et d'exemplarité aux yeux des Français, à qui le gouvernement demandera dès la rentrée de faire preuve de sobriété énergétique. Objectif : éviter de manquer de gaz ou d'électricité l'hiver prochain.
(Crédits : Reuters)

Faut-il éteindre la tour Eiffel la nuit ? La question se pose à l'heure où le gouvernement veut inciter les Français à réduire leur consommation d'énergie pour éviter de manquer de gaz ou d'électricité l'hiver prochain dans l'hypothèse probable d'un arrêt des livraisons de gaz russes. Dans l'état-major d'EDF, le sujet est en tout cas régulièrement évoqué, en interne évidemment, mais aussi en externe. Éteindre l'éclairage de la dame de fer et de quelques autres grands monuments de la capitale la nuit « aurait avant tout une valeur symbolique et d'exemplarité », explique une source interne de l'entreprise.

Une telle mesure aurait à coup sûr un impact retentissant sur l'ensemble de la population. Une façon de faire ouvrir les yeux sur la nécessité de faire des économies d'énergie, même si le gain de la suppression de l'éclairage de la tour Eiffel et son scintillement de cinq minutes au début de chaque heure, ne serait pas significatif en termes d'économies d'énergie. La consommation électrique annuelle du monument payant le plus visité au monde est évaluée à 6,7 gigawattheures, soit celle d'une ville d'environ 3.000 habitants. Le seul scintillement consomme, lui, environ 8.800 kilowattheures par an, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle d'un studio de 30m2 occupé par deux personnes. Et « contrairement aux idées reçues, l'illumination nocturne de la Tour (robe dorée) ne représente que 4% environ de la facture énergétique annuelle du monument », précise la SETE, qui exploite l'édifice.

Une mesure symbolique

Contactée par La Tribune, la ville de Paris ne dit pas si cette option est aujourd'hui sur la table. Elle précise toutefois que des réflexions sont en cours pour mettre à jour le plan « Climat Air Energie » de la ville, au regard de la guerre en Ukraine et de ses conséquences sur la sécurité énergétique de la France. Ce plan vise notamment une division par deux de la consommation d'énergie à l'horizon 2050. Philippe Goujon, maire du 15ème arrondissement et membre du conseil d'administration de la SETE, indique, de son côté, que cette piste n'a pas encore été évoquée.

Une telle mesure permettrait néanmoins d'éveiller les consciences et constituerait un symbole fort aux yeux des Français, à qui le gouvernement demandera dès la rentrée de faire preuve de sobriété énergétique. L'exécutif prévoit, en effet, de lancer une campagne de communication auprès du grand public en septembre prochain pour appeler les consommateurs à faire attention. Selon le Monde.fr, la France aurait envisagé de lancer une campagne de communication dès cet été, mais a préféré attendre pour ne pas inquiéter en pleine vacances estivales.

En parallèle, Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, a lancé trois groupes de travail avec l'administration, les entreprises et les établissements recevant du public. L'idée est d'amener les filières et les acteurs économiques à construire des plans d'actions concrets et chiffrés d'économies d'énergie avec le volume de térawattheures économisés en face de chaque levier d'action. Les conclusions des réflexions menées seront également partagées à la rentrée. L'objectif est de réduire de 10% la consommation d'énergie d'ici deux ans par rapport à 2019.

Consommer moins d'électricité aujourd'hui pour avoir plus de gaz cet hiver

La France, comme ses voisins européens, se prépare à passer l'hiver sans gaz russe, alors que le géant russe Gazprom diminue progressivement ses livraisons vers les Vingt-Sept dans un contexte de fortes tensions entre les pays occidentaux et la Russie, depuis que le régime de Vladimir Poutine a envahi l'Ukraine le 24 février dernier.

Le défi pour les Européens consiste donc à stocker le plus de gaz possible dans des cavités souterraines cet été afin d'écarter au maximum les risques de pénuries l'hiver prochain. Dans cette course, chaque économie d'énergie compte car le gaz non consommé aujourd'hui pourra être stocké pour aider l'Europe à passer l'hiver prochain.

Ce raisonnement vaut aussi pour l'électricité car un des usages du gaz (outre le chauffage urbain, l'eau chaude et la consommation des sites industriels), est l'alimentation des centrales thermiques électriques. Éteindre les lumières lorsqu'elles ne sont pas nécessaires ou baisser le niveau de climatisation contribue donc, indirectement, à économiser du gaz.

Le grand retour de la « chasse au gaspi »

La perspective d'un hiver prochain particulièrement tendu a poussé les trois énergéticiens tricolores (Engie, EDF et TotalEnergies) à publier une tribune dans le JDD où ils appellent à la baisse de la consommation. Au sein d'EDF, on s'étonne qu'une campagne de communication auprès du grand public ne soit pas encore lancée, comme c'est le cas chez nos voisins allemands.

Outre-Rhin, tous les acteurs économiques, certes bien plus exposés au gaz russe que les acteurs français, se mettent en ordre de bataille. Au menu : suppression de l'eau chaude la nuit dans certains logements, limitation du chauffage à 20 degrés et suppression de l'eau chaude dans les bureaux, voire même extinction des feux tricolores la nuit. En France, l'extinction de la tour Eiffel la nuit permettrait de préparer les esprits à un retour de la « chasse au gaspi », déployée en 1973 après le choc pétrolier.

« Depuis des années nous vivons dans un pays où l'énergie est abondante sinon bon marché, il en résulte toujours dans ces cas là des gaspillages. Des gaspillages auxquels il faut maintenant mettre un terme », déclarait alors à la télévision Pierre Messmer, le Premier ministre de l'époque.

Pour chasser ce gaspillage, le gouvernement avait mis en place des mesures fortes : limitations de vitesse sur les routes, diminution du trafic aérien, interdiction d'éclairer les vitrines, ou encore arrêt des programmes télé après 23h.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 15/07/2022 à 13:40
Signaler
J'étais allé une fois prendre Notre-Dame en photo la nuit, à minuit, bing, tout éteint, dommage. J'avais pu faire quelques clichés avant, mais pourquoi ne pas éteindre la Tour Eiffel la nuit aussi ? Juste des signaux lumineux au sommet mais les avion...

à écrit le 14/07/2022 à 22:08
Signaler
Ridicule. Quelle image de la France ! Comment en est on arrivé la? incapable de prévoir, de s'organiser pour éviter de telle stupidité que d'éteindre ka Tour Eiffel. En premier lieu, passer les éclairages publics au LED, ensuite imposer aux entrepris...

le 15/07/2022 à 12:07
Signaler
Et ceux qui travaillent à 23h ? Et le personnel de ménage qui agit quand les gens sont partis ? Peut-être que ça fonctionne par bloc, pour avoir une zone allumée, par besoin, il faut allumer tout le reste. J'avais vu ça dans mon bâtiment d'habitation...

à écrit le 14/07/2022 à 11:21
Signaler
Une excellent initiative, trop gaspillage et de tous et de rien.

à écrit le 14/07/2022 à 8:51
Signaler
Nous sommes tombés bien bas.Au delà du symbole ,on éteint tout et on va se coucher? La France mérite mieux et l’éclairage basse consommation existe.Avant d’arrêter ce qui représente la France,d’autres économies sont réalisables.

à écrit le 13/07/2022 à 13:03
Signaler
Pas la peine de parler de la Russie, hein : c'est définitivement hors sujet. Revenons aux choses sérieuses pour les adultes qui comprennent ce sujet qui aurait dû être traité il y a déjà au moins 10 ans : il est normal, logique et évident d'éteind...

à écrit le 13/07/2022 à 10:01
Signaler
N'importe quoi, on se demande bien à quoi servent les politiciens hein. Les souris votent pour les chats.

à écrit le 13/07/2022 à 9:40
Signaler
C'est tout l'éclairage public et de confort qu'il faut couper la nuit. les vitrines etc... 22h-23h on coupe même avant. Pour les coins isolés on mets des déclencheurs si besoin. Il est urgent de cesser le gaspillage et de retrouver de vraies nuit...

à écrit le 13/07/2022 à 8:06
Signaler
Bien sûr, mais pas que la tour Eiffel. La pollution nocturne est telle qu'on ne voit plus qu'une dizaine d'étoiles là où on pourrait en voir des milliards !!!

à écrit le 13/07/2022 à 7:15
Signaler
Alors qu'il suffirait de cesser de croire faire tomber la Russie avec ces "sanctions" qui, finalement, ne frappent que les économies européennes, et de déverser des milliards en Ukraine pour le grand profit de leurs mafias.

à écrit le 12/07/2022 à 23:42
Signaler
Il suffit de mobiliser plusieurs milliards d'Euros pour : - Isoler tous les logements avec une prise en charge de 75% du montant des travaux sans plafond de revenus. - Eteindre tous les batiments publics et commerciaux tous les soirs à 22h00 au plu...

le 15/07/2022 à 13:24
Signaler
Isoler les logements très vite, c'est difficile, on n'a pas les bras pour ça en quantités suffisantes. Sauf à recycler les gens travaillant dans la voiture à pétrole (nouvelle carrière) vu l'avenir prévu pour eux, etc etc. Voire peut-être ceux formés...

à écrit le 12/07/2022 à 22:23
Signaler
Je propose de supprimer le défilé du 14 juillet qui n’a aucun intérêt pour nos amis français mis à part une mise en scène présidentielle ridicule

à écrit le 12/07/2022 à 21:54
Signaler
Montant énergétique du défilé du 14/07/2022?

à écrit le 12/07/2022 à 21:54
Signaler
Montant énergétique du défilé du 14/07/2022?

à écrit le 12/07/2022 à 21:32
Signaler
Une idée de génie de nos grands stratèges ,ils oublient que le monde entier vient pour la tour Eiffel et non pour voir des idiots à l'oeuvre !

à écrit le 12/07/2022 à 20:10
Signaler
Et la patrouille de France. Si on arrêté tout ce cinéma, là on ferait des économies.

à écrit le 12/07/2022 à 19:47
Signaler
"Pour ouvrir les yeux des Français" On nous prend pour des idiots ? On sait que bien que les hommes politiques de Bruxelles n'ont pas la lumière à tous les étages ! Est il nécessaire de nous le rappeler ? Maintenant ils assouplissent leurs sanctio...

à écrit le 12/07/2022 à 19:33
Signaler
Voilà l'idée, qu'elle est bonne!! Du même coup, nous pourrions éviter que McKron continue dans ses caprices, surtout a l'internationnal qui est "son excuse"!!

à écrit le 12/07/2022 à 18:43
Signaler
cela semble la moindre des choses de couper l'eclairage de la tour eiffel la nuit rt toutes les vitrines eclairees plein pot tard dans la nuit egalement on donne l'exemple ou on la ferme!!! comme disait mon grand pere les petits ruisseaux font l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.