General Electric bientôt à la manœuvre d'une quarantaine d'éoliennes en Franche-Comté

 |   |  223  mots
General Electric gère déjà une centaine d'éoliennes fabriqués par le Français Alstom près de La Gacilly, dans le Morbihan (Bretagne).
General Electric gère déjà une centaine d'éoliennes fabriqués par le Français Alstom près de La Gacilly, dans le Morbihan (Bretagne). (Crédits : REUTERS/Jean-Paul Pelissier)
Le conglomérat américain a passé contrat avec Velocita Energy, groupe basé à Londres, pour le développement de ce parc éolien, qui sera baptisé "les Dames du Doubs".

Quelques semaines après avoir racheté le pôle énergie du Français Alstom en novembre dernier, le conglomérat américain General Electric a annoncé qu'il allait installer et gérer 43 éoliennes d'une capacité totale de 120 mégawatts, dans l'est de la France, en Franche-Comté. Le contrat, dont le montant n'a pas été dévoilé dans le communiqué publié lundi 21 décembre, a été signé avec Velocita Energy, un groupe basé à Londres et spécialiste de l'énergie, qui pilote le développement du futur parc éolien, baptisé "Les Dames du Doubs".

Engie et EDF EN restent les leaders français

La construction débutera au second semestre 2016 pour une première phase d'exploitation commerciale prévue en début d'année 2017, détaille le communiqué de GE Renewable Energy, la branche énergies renouvelables de GE. Le groupe sera chargé de fournir les 43 éoliennes et d'assurer un contrat de service complet pour ce qu'il décrit comme son plus important marché en France dans le secteur de l'éolien terrestre.

En France, le secteur de l'éolien reste dominé par les deux énergéticiens historiques, Engie (ex-GDF Suez) avec un parc de plus de 1.000 MW, devant EDF Energies nouvelles avec plus de 650 MW. Le pays s'est fixé un objectif de 25.000 MW de capacités installées (sur terre et en mer) d'ici à 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2015 à 22:10 :
Encore une action bien vue, la Franche-Comté est la région la moins ventée de France. Quel gaspillage !!!
a écrit le 22/12/2015 à 9:47 :
He voilà le résultat du conte de fée sur le rechaufisme ! Les lobbys des moulins à vents ont gagné et vont implanter, quitte à détruire nos paysages et faire augmenter nos factures d'électricité, des machines qui ne produiront de l'électricité qu'avec du vent, alors qu'il suffit de moderniser nos centrales nucléaires, mettre en place des centrales EPR qui ne produisent pas de déchets radioactifs. Une Societe ne progresse qu'à la condition que l'électricité soit abondante et peu chère

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :