La France, un des pays européens avec l'eau la moins chère, mais...

 |   |  395  mots
Aujourd'hui les collectivités ont tendance à privilégier la baisse des prix plutôt que de répercuter une partie des revenus de la facture d'eau sur des investissements, juge hilippe Maillard, président de la FP2E.
"Aujourd'hui les collectivités ont tendance à privilégier la baisse des prix" plutôt que de répercuter une partie des revenus de la facture d'eau sur des investissements, juge hilippe Maillard, président de la FP2E. (Crédits : Flickr / Cha già José)
L'Hexagone est le troisième pays à proposer l'eau la moins chère parmi 10 nations européennes, selon une étude de la Fédération professionnelle des entreprises de l'eau. Mais le besoin d'entretien des infrastructures risque de faire grimper les prix dans les années à venir.

Le prix des services d'alimentation en eau potable et d'assainissement est inférieur de 13% en France à la moyenne relevée dans dix pays européens. C'est ce que révèle le baromètre NUS Consulting pour la Fédération professionnelle des entreprises de l'eau (FP2E), publié mardi 16 juin. Précision, ce baromètre compile le prix des services de l'eau dans les 5 plus grandes villes de 10 pays d'Europe.

Alors que le prix moyen est de 4,05 euros par m3 en Europe, en France, il atteint 3,52 euros par m3. Le Danemark est le pays où le prix moyen est le plus élevé (6,67 euros), devant l'Allemagne (5,16 euros). De l'eau moins chère que dans l'Hexagone? On en trouve dans deux pays seulement: l'Espagne (2,51 euros) et l'Italie (1,35 euro).

En France, la situation irait même en s'améliorant. Ainsi, l'écart entre les prix en France et la moyenne de ceux pratiqués chez ses voisins européens "s'est accru entre 2013 et 2015", passant de -11% en 2013 à -13% en 2015, a relevé la FP2E dans un communiqué.

L'inflation limitée du prix de l'eau reflète "la compétitivité des services d'eau français", grâce à la "mise en concurrence entre opérateurs privés et publics", a affirmé le président de la FP2E, Philippe Maillard, lors d'une rencontre avec la presse.

Baisse des investissements "préoccupante" dans la rénovation des réseaux

Toutefois, le président de la FP2E, Philippe Maillard estime que "ce ne serait pas surprenant que les prix augmentent (...) dans les cinq à dix ans" en France. En cause: "une tendance à la baisse dans les investissements qui est préoccupante" ces dernières années en France, notamment dans la rénovation des réseaux de distribution et d'assainissement.

"On a beaucoup investi ces vingt dernières années pour construire les réseaux, notamment d'assainissement, et nous avons aujourd'hui un patrimoine qu'il faut entretenir", insiste-t-il. Ces investissements atteignent près de 6 milliards d'euros chaque année, dont 800 millions pour le renouvellement des réseaux. Cette dernière somme dévolue à la rénovation, la FP2E souhaiterait qu'on la double "pour atteindre 1,6 milliard d'euros", indique-t-elle dans son communiqué.

"Aujourd'hui les collectivités ont tendance à privilégier la baisse des prix" plutôt que de répercuter une partie des revenus de la facture d'eau sur des investissements.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2015 à 18:22 :
j'ai reçu ma facture d'eau ce matin.5.864 euros le métre cube d'eau (saint-quentin 02 )
a écrit le 17/06/2015 à 13:53 :
Et 3,28E/m3 à Paris, très au-dessous de la moyenne alors que le littoral français n'est que partiellement équipé contrairement aux règles d'hygiène les plus élémentaires promulguées dans toute l'Europe.
a écrit le 17/06/2015 à 11:56 :
moi je parlerai de la pureté de l'eau et là , on est pas les meilleurs , il y a beaucoup de travail pour mettre des filtres adaptés car le risque pour beaucoup c'est souvent le circuit des parois veineuses et des valves cardiaques qui peuvent se calcifiées prématurément avant l'âge de 70 ans .
a écrit le 17/06/2015 à 9:29 :
Faut-il rappeler que l'eau tombe du ciel gratuitement. Facturer de l'eau, c'est s'approprier une ressource universelle. L'eau doit être gérée démocratiquement par un service public de l'eau. L'accès à l'eau est une nécessité, comme l'air pour respirer. Pour tous les consommateurs, les 100 premiers M3 devraient être gratuits (inclus le prix du traitement des eaux usées) pris en charge par les revenus de la fiscalité. Les M3 suivants facturés au prorata de la consommation personnelle de chacun, au coût le plus juste.
a écrit le 17/06/2015 à 6:45 :
Une moyenne n'est hémas qu'une moyenne. Personnellement, un mètre cube d'eau toutes taxes incluses m'est facturé un peu plus de 5 euros.
Comparer et situer nos prix produits/services avec ceux de nos partenaires européens peut être intéressant mais ne doit pas se focaliser sur les prix qui sont chez nous au-dessous de la moyenne.
Il serait plus interessant de nous comparer avec nos voisins "poste par poste" : on constaterait vite que le poste le plus important, le logement et ce qui s'y rapporte pèse beaucoup plus lourd chez nous !
a écrit le 17/06/2015 à 6:33 :
L'Europe s'est 27 pays, combien son dans la zone euro, combien de pays comme la GB on le même niveau de vie moyen équivalent au notre, pourquoi une enquête sur 10 pays .... Dans tous les cas l'eau est trop chere car les principaux responsable de la pollution sont les agriculteurs avec les pesticides, est s'est le consommateur est paie la facture de la dépollution, ensuite en France le particulier paie a l'achat et au retraitement ( 2 fois) , cela est il une particularité francais ou commun à ses 10 pays.....
a écrit le 17/06/2015 à 6:04 :
On commence à nous conditionner pour une prochaine forte hausse. Bien sur le politique va crier aux loups dans un premier temps nous "balancer" une commission inutile puis la hausse passera.
a écrit le 17/06/2015 à 3:18 :
Etonnant comme toutes les rentes sont en train de décoller... Je parle bien entendu de celles établies au profit de l'économie de connivence. Pour les autres, elles sont évidemment en baisse.
a écrit le 16/06/2015 à 22:09 :
Franchement c'est quoi cet article ? Une ode à l'augmentation ? Et c'est jamais qu'une moyenne...
a écrit le 16/06/2015 à 21:38 :
Laissez moi rire ? Si j'additionne ma facture d'eau et ma facture d'assainissement j'arrive à 9,26 le m3. Facile de séparer pour paraître moins cher.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :