Lego atteint son objectif de consommer 100% de renouvelables

 |   |  451  mots
Le projet est une joint venture entre l'une des principales entreprises du secteur énergétique au Danemark, DONG Energy, le service de fonds de pension PKA et la maison mère de Lego,  KIRKBI A/S.
Le projet est une joint venture entre l'une des principales entreprises du secteur énergétique au Danemark, DONG Energy, le service de fonds de pension PKA et la maison mère de Lego, KIRKBI A/S. (Crédits : Reuters)
L'objectif a été atteint grâce à une prise de participation de 25% dans un projet offshore à Liverpool, la Burbo Bank Extension, d'une capacité de 258 mégawatts. Depuis 2012, le groupe danois affirmé avoir soutenu le développement de plus de 160 mégawatts d'énergie renouvelables, en investissant plus de 800 millions d'euros.

Lego prend au sérieux la bonne conscience de ses fans. Le constructeur mythique de jeux d'assemblage est parvenu avec trois ans d'avance à l'objectif qu'il s'était fixé : compenser par des investissements dans les énergies renouvelables 100% de sa consommation énergétique. Une cible définie dans le cadre d'un partenariat avec le WWF, et du programme Climate Savers.

75 milliards de briques, 360 gigawatts-heures d'énergie

Depuis 2012, le groupe danois affirmé avoir soutenu le développement de plus de 160 mégawatts d'énergie renouvelables, en investissant plus de 800 millions d'euros dans deux fermes éoliennes. La dernière est celle qui lui a permis le bond en avant: une prise de participation de 25% dans un projet offshore à Liverpool, la Burbo Bank Extension, d'une capacité de 258 mégawatts, inaugurée mercredi 17 mai. Le projet est une joint venture entre l'une des principales entreprises du secteur énergétique au Danemark, DONG Energy, le service de fonds de pension PKA et la maison mère de Lego, KIRKBI A/S.

"Le produit total des investissements du Groupe Lego dans les renouvelables dépassent désormais l'énergie consommée dans l'ensemble des usines, magasins et bureaux de Lego autour du monde", souligne le fabricant, précisant avoir utilisé plus de 360 gigawatts-heures d'énergie en 2016 afin de produire les quelque 75 milliards de briques vendues internationalement cette année. Il promet néanmoins de ne pas s'arrêter: "Avec nos partenaires, nous comptons continuer à investir dans l'énergie renouvelable, afin d'aider à créer un meilleur avenir pour les constructeurs de demain", déclare le PDG du groupe, Bali Padda,dans le communiqué. Lego souligne d'ailleurs avoir intégré l'initiative mondiale RE100, réunissant au niveau mondial les sociétés engagées à utiliser 100% de renouvelables.

Batman présent à la cérémonie

Pour célébrer, rien de mieux qu'un nouveau titre dans le Guinness World Record. La plus grande turbine jamais réalisée en blocs Lego a ainsi vu le jour : haute de 7,5 mètres et composée de 146.000 briques, elle se veut un hommage à la taille inédite (200 mètres) des turbines de la Burbo Bank Extension. Elle sera transférée dès l'été au Legoland Windsor Resort (RU).

Et la mascotte de Lego Batman était présente à la cérémonie d'inauguration. Il s'agit en effet également d'inspirer les générations futures, explique Bali Padda :

"Nous voyons les enfants comme nos modèles et en agissant pour réduire l'impact environnemental de notre entreprise, nous continuerons également à travailler pour inspirer les enfants en les engageant dans les questions environnementales et sociales".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :