Pour se transformer, Total lance un plan de départs volontaires

 |  | 618 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
Pour accélérer sa transformation multi-énergies, la compagnie pétrolière a lancé lundi un plan de départs volontaires s'adressant aux personnes proches de la retraite. Les départs dans les sites opérationnels, techniques et R&D seront remplacés, tandis que les départs des personnes employées dans les sièges ne le seront pas. Selon la CGT, ces non remplacements pourraient entraîner 700 suppressions de postes. Un chiffre non confirmé par la direction.

Comme toutes les grandes majors pétrolières, Total a été touchée de plein fouet par la crise du coronavirus qui a plombé ces derniers mois la demande mondiale de pétrole ainsi que les prix du baril.

Face à cette chute du pétrole, le groupe tricolore avait annoncé, fin septembre, vouloir accélérer dans les énergies renouvelables, mais aussi la réduction de ses coûts dans le cadre de One Tech. Vaste programme de réorganisation, One Tech vise notamment à rassembler dans un même pôle multi-techniques 3.300 ingénieurs du groupe. Total met aujourd'hui en musique cette nouvelle partition avec l'ouverture d'un plan de départs volontaires.

Selon Thierry Defresne, délégué syndical central CGT Total raffinage...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2020 à 9:20 :
L'excuse du covid aurait été plus solide, banal je comprends et donc de plus en plus voyante mais plus solide quand même.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :