Veolia prêt à dialoguer avec Suez sur "le seul projet sur la table" : le sien

 |  | 653 mots
Lecture 4 min.
Toute discussion aura par ailleurs lieu seulement avec Suez, et non pas avec Ardian, qui s'est juste mis à la disposition de ce dernier pour éventuellement acquérir les actifs cédés.
Toute discussion aura par ailleurs lieu seulement "avec Suez, et non pas avec Ardian", qui s'est juste "mis à la disposition" de ce dernier "pour éventuellement acquérir les actifs cédés". (Crédits : Reuters)
Pour le PDG de Veolia, Antoine Frérot, la "lettre d'intention" des fonds Ardian et GIP ne correspond ni à une offre aux actionnaires ni à un projet industriel. Les discussions qu'il engagera avec Suez porteront donc essentiellement sur le périmètre des cessions d'actifs exigées par son plan de fusion, et sur les acquéreurs potentiels.

Antoine Frérot en est convaincu, et l'a martelé à plusieurs reprises lors d'une conférence de presse téléphonique organisée lundi après-midi afin d'exposer son interprétation de la "solution amicale" proposée dimanche soir par Suez :

"Sur la table, il n'y a pas d'offre ni de projet alternatifs à ceux de Veolia".

Pour lui, le communiqué publié la veille par Suez, faisant état d'une "lettre d'intention" des fonds Ardian et GIP ouvrant "la voie à une solution globale avec diverses modalités d'exécution possibles", et permettant ainsi de reprendre "un dialogue avec Veolia", n'est d'ailleurs qu'une conséquence de l'invitation à la transparence avec laquelle il avait ouvert l'année en transmettant son projet d'offre publique d'achat (OPA) à Suez le 7 janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2021 à 8:16 :
L'avantage quand même est que nous pouvons clairement assister au mal qui ravage la finance européenne à savoir des acteurs figés incapables d'évoluer.
a écrit le 18/01/2021 à 20:40 :
Bref, c'est toujours le combat d'ego entre grands patrons. On y gagne quoi ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :