Carrefour cède 10% de sa filiale brésilienne

 |   |  174  mots
Georges Plassat, le patron de Carrefour, doit s'exprimer sur cette entrée au capitale de sa filiale brésilienne de jeudi dans l'après-midi.
Georges Plassat, le patron de Carrefour, doit s'exprimer sur cette entrée au capitale de sa filiale brésilienne de jeudi dans l'après-midi. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
La société d’investissement brésilienne Península prend une participation de 10% dans la filiale du groupe français de distribution au Brésil. Il envisage une introduction en Bourse de cette filiale.

Pour Carrefour, le Brésil est le deuxième marché dans le monde. Sa filiale dans le pays accueille un nouvel actionnaire, la société d'investissement brésilienne, Península, annonce-t-il ce jeudi 18 décembre.

Rivalité avec Casino

Celle-ci acquiert 10% du capital de l'entreprise, pour un montant de 1,8 milliard de reais (525 millions d'euros). Ce qui valorise la société 20,4 milliards de reais. (6,09 milliards d'euros). Ce fonds est présidé par Abilio Diniz, ancien patron du premier groupe brésilien de distribution  Pão de Açúcar (GPA) jusqu'en 2012. Ce dernier était également au cœur de la rivalité entre Carrefour et Casino au Brésil. Carrefour a échoué dans sa tentative d'acquisition le distributeur CBD co-contrôlé par le groupe Casino et Abilio Diniz.

Au Brésil, Carrefour dit avoir réalisé un chiffre d'affaires de 34 milliards de reais l'an dernier (10 milliards d'euros). Il compte sur cette participation, pour "bénéficier (...) de l'expérience reconnue de son nouvel actionnaire dans la distribution locale pour la poursuite du développement de son modèle."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2014 à 12:30 :
Carrefour a intérêt à se méfier : cet homme a été tellement Loyal avec CASINO, son associé d'alors ...!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :