A quelles conditions Carrefour pourra-t-il racheter Dia France ?

 |   |  175  mots
Carrefour s'est engagé en contrepartie à se séparer de 56 magasins, précise l'Autorité de la concurrence.
Carrefour "s'est engagé en contrepartie à se séparer de 56 magasins", précise l'Autorité de la concurrence. (Crédits : reuters.com)
L'Autorité de la concurrence a autorisé le géant de la distribution Carrefour à reprendre plus de 800 magasins français de l'espagnol Dia, exploités en direct ou sous franchise.

Carrefour ne s'arrête pas de grossir. Le distributeur français vient de "franchir un grand pas" vers le rachat des magasins Dia de l'Hexagone. Le groupe explique dans un communiqué avoir reçu l'approbation de l'Autorité de la concurrence pour "continuer son expansion multiformat sur le marché intérieur".

Carrefour doit céder 50 magasins

Mais cette dernière a fixé des conditions: comme l'opération est "de nature à porter atteinte à la concurrence sur 56 marchés locaux", parce qu'elle "renforcera significativement la présence de Carrefour sur le marché de la distribution alimentaire dans 56 zones de chalandise" dont 12 à Paris, Carrefour "s'est engagé en contrepartie à se séparer de 56 magasins", précise l'Autorité.

Carrefour cédera ainsi 50 magasins intégrés et résiliera 6 contrats de franchise. Egalement; "pendant dix ans, Carrefour ne pourra pas acquérir ou franchiser les magasins dont il s'est séparé".

Le patron du groupe Georges Plassat avait indiqué en mars vouloir relancer l'expansion avec de nouvelles ouvertures en France notamment. L'opération devrait être finalisée dans les prochaines semaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :