Casino et Dia nouent une alliance dans les achats et les services

 |   |  280  mots
Dans un contexte de guerre des prix dans la distribution européenne et de négociations commerciales très serrées, les distributeurs ont multiplié ces derniers temps ce type d'alliances pour renforcer leur pouvoir de négociation à l'international.
Dans un contexte de guerre des prix dans la distribution européenne et de négociations commerciales très serrées, les distributeurs ont multiplié ces derniers temps ce type d'alliances pour renforcer leur pouvoir de négociation à l'international. (Crédits : Juan Medina/Reuters)
La société commune, baptisée ICDC Services, doit permettre au Français et à l'Espagnol d'améliorer leur compétitivité vis-à-vis des grands fournisseurs alimentaires.

Les distributeurs français Casino et espagnol Dia (dont les magasins français ont été rachetés en juin dernier par Carrefour) ont annoncé lundi avoir passé un accord pour valoriser leurs services à l'international et coordonner leurs négociations auprès des fournisseurs de leurs propres marques en Europe.

Cette alliance sera opérationnelle "dès les négociations commerciales 2016" sous réserve de l'approbation des autorités de la concurrence, indique un communiqué. Les deux groupes "ont décidé d'unir leurs forces à l'international pour améliorer leur compétitivité vis-à-vis des grands fournisseurs alimentaires de marques nationales", détaille le document.

Coordonner les négociations d'achats

Pour cela, ils prévoient de valoriser auprès d'eux "un portefeuille unique de services internationaux (ventes de données, aide aux développements pays...) en combinant leur savoir-faire et les complémentarités de leurs implantations géographiques et de leurs formats de magasins".

Parallèlement Casino et Dia prévoient de "coordonner les négociations d'achats de leurs marques distributeurs en Europe, en visant à terme une massification de près de 50% des volumes". L'objectif est de créer une grande plateforme européenne de marques distributeur.

Faire front commun face à la guerre des prix

Dans un contexte de guerre des prix dans la distribution européenne et de négociations commerciales très serrées, les distributeurs ont multiplié ces derniers temps ce type d'alliances pour renforcer leur pouvoir de négociation à l'international.

Auchan avait ainsi noué un partenariat à l'international avec le distributeur allemand Metro en octobre 2014 et le groupe E.Leclerc a annoncé en juin la création d'une centrale d'achat commune avec un autre groupe allemand, Rewe.

(AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2015 à 11:30 :
Il ne s'agit bien évidemment pas des magasins DIA rachetés par Carrefour, mais de l'enseigne DIA située hors de France, notamment en Espagne.

Un très bon accord pour les deux groupes (DIA et Casino).
Réponse de le 30/11/2015 à 13:05 :
Lol ! 😂👹🇨🇭
a écrit le 30/11/2015 à 10:52 :
Le grand gagnant sera carrefour qui via sa filiale dia aura accès aux infos ! A moins que ce soit encore un marché de dupes sur le dos des fournisseurs !
Casino ne sait plus faire que des concepts ! Ç est plus un épicier ni un achteur de produit de qualité ! Ç est du marketing à la Olofsson sauce naoury
a écrit le 30/11/2015 à 10:27 :
J'ai vu des produits Carrefour chez DIA (3 magasins en Savoie), je croyais avoir lu qu'ils les avaient rachetés, ou une participation. Le Dia d'Aix les Bains a fermé et est devenu Carrefour de proximité après travaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :