Commerce : le géant chinois Alibaba et le français Auchan se disent oui

 |   |  326  mots
Le groupe chinois a ainsi lancé une chaîne de supérettes hyper-connectées, Hema, dans lesquelles les consommateurs scannent et paient leurs achats sans aucune assistance extérieure.
Le groupe chinois a ainsi lancé une chaîne de supérettes hyper-connectées, Hema, dans lesquelles les consommateurs scannent et paient leurs achats sans aucune assistance extérieure. (Crédits : Aly Song)
Dans un communiqué, le géant chinois du commerce électronique a annoncé avoir signé un accord avec le distributeur français pour s'étendre en Chine. Ceci s'inscrit dans la stratégie d'Alibaba de développer, tant ses activités dans le commerce numérique, que dans celui physique.

Le français Auchan va s'allier au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine, ont annoncé les deux distributeurs lundi dans un communiqué commun.

Aux termes d'une "alliance stratégique" conclue entre eux, Alibaba, propriété du multimilliardaire Jack Ma, va investir 2,44 milliards d'euros dans Sun Art Retail Group, l'un des principaux exploitants d'hypermarchés en Chine, dont Auchan possède plus du tiers du capital.

L'alliance vise à combiner l'expertise des deux entreprises dans le commerce traditionnel et la vente en ligne, selon le communiqué.

"La nouvelle alliance permettra à l'ensemble des activités de Sun Art de bénéficier de l'écosystème digital d'Alibaba", expliquent-elles.

Le mariage entre le digital et les "magasins en dur"

Alibaba va prendre 36,16% du capital de Sun Art, soit une part très légèrement inférieure à celle d'Auchan, qui en détient 36,18% via sa filiale Auchan Retail. Alibaba rachète en fait les parts du partenaire taïwanais d'Auchan, Ruentex, qui ne conservera que 4,67% du capital.

Cette alliance s'inscrit dans la stratégie d'Alibaba, qui a commencé à se rapprocher avec des chaînes de magasins en dur, du spécialiste de l'électroménager Suning au géant de la distribution Shanghai Bailian.

Le groupe chinois a ainsi lancé une chaîne de supérettes hyper-connectées, Hema, dans lesquelles les consommateurs scannent et paient leurs achats sans aucune assistance extérieure.

Sun Art exploite aussi déjà le même type de magasins de proximité ainsi que des supermarchés sous la marque "Auchan Minute".

140.000 employés et 490 magasins

La filiale chinoise d'Auchan se présente comme le leader de la distribution alimentaire physique en Chine, pays où le commerce en ligne a pris une position considérable, largement grâce à la puissance d'Alibaba.

Sous ses enseignes Auchan et RT-Mart, Sun Art exploite 490 magasins en Chine et emploie 140.000 employés, selon le communiqué.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2017 à 9:44 :
Auchan étant toujours le gros distributeur à la ramasse face à leclerc, intermarché et carrefour une alliance avec le géant chinois devrait être salvatrice à court terme, à moyen ou long terme ils vont se faire dévorer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :