L'activité touristique, elle aussi, sort de la crise

 |   |  313  mots
(Crédits : Reuters)
Selon Hervé Novelli, le secrétaire d'Etat en charge du tourisme, les Français partent toujours autant en vacances mais ils privilégient le territoire national et dépensent moins.

La fréquentation touristique sera au moins stable cet été en France, voire en hausse, a indiqué Hervé Novelli, le secrétaire d'Etat en charge du tourisme. En ce troisième été de crise, les Français partent toujours autant en vacances mais ils privilégient le territoire national et dépensent moins, a-t-il expliqué sur RTL, en s'appuyant sur une enquête réalisée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc).

"L'année dernière, (les Français achetaient) malin, ils partaient en vacances mais se restreignaient sur la restauration ou sur les activités de loisirs. Aujourd'hui, ils font bien sûr cela mais ils font plus, ils arbitrent leur mode d'hébergement", a-t-il expliqué.

"On aura des chiffres de fréquentation en hausse ou au moins égale à l'année dernière, par contre ils vont dépenser moins", a-t-il dit. "Les campings, ça marche très fort".

La société de conseil indépendante Protourisme a fait état de son côté d'un mois de juillet en "demi-teinte".

Le bilan du mois dernier est "plutôt positif du fait de la venue de la clientèle étrangère (mais) les vacanciers consomment moins, ils font très attention à leur budget, ils sont devenus raisonnables, y compris ceux qui ont de l'argent", a déclaré son président, Didier Arino, sur France Info.

Même en ces temps de crise, on constate une augmentation des flux des clientèles européennes, a-t-il ajouté. "Pour les Anglais, les Hollandais, les Allemands, les Belges, la France c'est la destination de la proximité (...), elle reste une destination attractive", a-t-il dit.

Le bilan pour le tourisme français cet été sera du coup "positif, supérieur à l'an dernier", a ajouté Didier Arino. Le secteur du tourisme représente 7% du produit intérieur brut de la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :