Dopage et corruption : Adidas va lâcher la Fédération internationale d'athlétisme

 |   |  405  mots
La réputation de la Fédération internationale d'athlétisme est entachée par des scandales de corruption et de dopage concernant notamment l'ancien président de l'institution Lamine Diack.
La réputation de la Fédération internationale d'athlétisme est entachée par des scandales de corruption et de dopage concernant notamment l'ancien président de l'institution Lamine Diack. (Crédits : reuters.com)
Les scandales de dopage et de corruption qui touchent la Fédération internationale d'athlétisme sont à l'origine de la décision de l'équipementier sportif, dont le contrat de sponsoring avec l'IAAF devait normalement prendre fin en 2019.

Préserver l'image de marque. L'équipementier sportif allemand Adidas, principal sponsor de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), éclaboussée par les scandales de dopage et de corruption, va mettre un terme à son partenariat avec l'instance quatre ans avant le terme du contrat, a révélé dimanche la BBC. Le géant allemand, dont la décision est directement liée aux scandales qui frappent l'IAAF selon la BBC, aurait averti la fédération internationale qu'il songeait à mettre un terme à son contrat, après la publication d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA) en novembre, détaillant "une culture profondément enracinée de la tricherie" dans l'athlétisme russe.

Lire Le dopage en Russie, un mensonge d'État ?

Dans le second volet du rapport publié début janvier, le président de la commission d'enquête indépendante de l'AMA, Dick Pound, avait dénoncé une corruption faisant "partie intégrante de l'IAAF", dont les dirigeants "ne pouvaient ignorer l'ampleur du dopage". L'ancien président de l'instance Lamine Diack a été mis en examen début novembre pour corruption passive. Il est soupçonné d'avoir fermé les yeux sur des cas de dopage, notamment d'athlètes russes, en échange d'argent.

Selon la BBC, ces révélations ont conduit Adidas à avertir l'IAAF cette semaine de sa volonté de rompre son partenariat, convaincu que les révélations du rapport sur le dopage constituent une brèche dans son contrat avec l'instance.

30 millions de dollars de pertes pour l'IAAF ?

L'accord de sponsoring, d'une durée de 11 ans et d'un montant de 33 millions de dollars (environ 31 millions d'euros), a été signé en 2008 et devait courir jusqu'en 2019. Mais la BBC, qui cite des sources anonymes, a avancé que le montant de ce partenariat était bien plus élevé, atteignant par exemple pour cette seule année 8 millions de dollars (environ 7,4 millions d'euros).

D'après les calculs de la BBC, les pertes pour l'IAAF seront ainsi de 30 millions de dollars (environ 27,8 millions d'euros) pour les quatre prochaines années. La défection d'Adidas risque aussi d'augmenter la pression sur le nouveau président de l'IAAF Sebastian Coe, qui a succédé en août à Lamine Diack. Par ailleurs, des hauts dirigeants d'Adidas avaient exprimé leurs inquiétudes à propos du gigantesque scandale de corruption frappant également la Fifa, bien que l'entreprise demeure un des plus gros partenaires de l'instance dirigeante du football mondial.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2016 à 20:18 :
C'est vrai que dans le Foot, il n'y a rien...
a écrit le 25/01/2016 à 15:07 :
Une bonne décision; d'ailleurs les port de compétition et ses dérives va cesser le pas au sport Loisir..On attend la même décision des chaines publiques envers le Tour de France et le cyclisme..
a écrit le 25/01/2016 à 14:46 :
Adidas est en perte de vitesse das le domaine de l'athlé et du running, normal qu'il utilise tous les arguments pour se sortir de cette fédé.
Par contre, on trouve des sportifs dopés ... là ou sont faits les contrôles.
J'attend avec impatience le jour ou l' AMA imposera à certaines fédérations de jeux de ballon ou de balles le contrôle obligatoire à la sortie de chaque partie.
Regardez bien comment la morphologie des joueurs de Rugby , ou celle des nageurs à évolué... Tour de cuisse, tour de cou, allongement du menton ... Ca n'est pas uniquement en faisant de la muscu !!
Réponse de le 25/01/2016 à 21:22 :
Le 3/4 centre lambda a pris 14kg en 15 ans uniquement en soulevant de la fonte et sans rien d'autre promis juré! Quant à Manaudou ou Bernard, il suffisait de voir leur marionnette aux Guignols.
Je me souviens aussi des regards hallucinés et la bave au lèvres de certains arrières du PSG ou de la Juventus qui ne devaient pas de toute évidence boire que de la St Yorre (comme Parra et Dominici)
Bref, si Adidas ne veut pas mêler son nom à la dope, il vaut mieux qu'ils se mettent à vendre des chaussures de ville (et encore, parait-il que pas mal de cadres se chargent comme des mules pour tenir les objectifs)
a écrit le 25/01/2016 à 13:13 :
Les sociétés d'équipement de sport devraient arrêter de soutenir financièrement les fédérations sportives professionnelles qui ont pour valeurs la corruption et le dopage. Ceci iraient mieux avec leurs communications sur leurs" valeurs universelles et bien veillant du sport".
a écrit le 25/01/2016 à 9:41 :
Ah oui!! est pour le foot alors que fait Adidas? il continu à sponsoriser un sport où les pots vin sont l'ordinaire, quelle rigolade!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :