Française des jeux (FDJ) : un intérêt "considérable" d'actionnaires institutionnels

 |   |  339  mots
Les particuliers et les investisseurs pourront souscrire aux actions de la FDJ entre le 7 et le 20 novembre
Les particuliers et les investisseurs pourront souscrire aux actions de la FDJ entre le 7 et le 20 novembre (Crédits : Eric Gaillard)
L'intérêt des investisseurs institutionnels pour la privatisation prochaine de la FDJ "est considérable", selon le commissaire français aux participations de l'Etat, Martin Vial.

L'intérêt des investisseurs institutionnels pour la privatisation prochaine de la Française des jeux (FDJ) "est considérable", a déclaré samedi sur France Inter le commissaire français aux participations de l'Etat, Martin Vial. Le 18 octobre, la FDJ a franchi la première étape en vue de son entrée en Bourse, une opération parmi les plus importantes de l'année. Les particuliers et les investisseurs pourront souscrire aux actions de la FDJ entre le 7 et le 20 novembre, a indiqué le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

L'Autorité des marchés financiers a validé le 17 octobre le document d'enregistrement de l'opération, donnant ainsi le coup d'envoi au projet de privatisation de la loterie nationale qui doit rapporter au minimum un milliard d'euros à l'Etat. La mise en Bourse de la FDJ, quatrième loterie mondiale et numéro deux européenne, fait figure de test pour le gouvernement, la dernière privatisation d'une entreprise publique via une IPO remontant à 2006.

Une opération à risques ?

Cette privatisation intervient dans un contexte chahuté pour les cotations en Europe face à des investisseurs rendus fébriles par les craintes d'un ralentissement mondial, l'imminence du Brexit et la bataille commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Le fabricant italien de yachts Ferretti est le quatrième groupe à avoir renoncé à ses ambitions en bourse ce mois-ci, faute d'avoir obtenu le prix qu'il souhaitait. Au total, 79 IPO en Europe ont permis de lever 18,7 milliards de dollars (16,8 milliards d'euros) depuis le début de l'année, selon des chiffres de Refinitiv, à comparer à 39,4 milliards pour 146 opérations sur la même période en 2018.

"Aujourd'hui, notre syndicat de banques ne considère pas que les conditions de marché empêchent de faire l'opération", a expliqué à des journalistes la PDG de la FDJ Stéphane Pallez.

La dirigeante, qui a été reconduite pour cinq ans à la tête du groupe, dit avoir constaté un fort appétit d'investisseurs institutionnels, français et internationaux, lors de présentations organisées à Paris et à Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2019 à 13:57 :
Encore une arnaque à grande échelle...
La France est pillée une fois de plus par les multinationales, les assurances et les banques. Scandaleux !
a écrit le 28/10/2019 à 8:48 :
Quand on voit jouer massivement toutes ces populations étrangères, notamment des sommes pas du tout en rapport avec leur niveau de vie, cela laisse perplexe.
a écrit le 27/10/2019 à 21:35 :
La FDJ va être achetée par l'assurance vie. Quoi de plus moral! Le joueur addict ruiné n'est-il pas candidat principal au suicide?
a écrit le 27/10/2019 à 11:21 :
C'est bien là la preuve que l'Etat brade les bijoux. Le jour que le contribuable en aura assez de se faire tondre, il lui suffira de ne plus jouer au Loto, nous pourrons alors racheter la Fdj pour une bouchée de pain.
a écrit le 27/10/2019 à 10:40 :
Cette phrase ne veut rien dire, ils en font des caisses, ils hurlent pour rien, ils sont rincés à la corde n'arrivant plus à justifier tout ces cadeaux à leurs maîtres milliardaires.
a écrit le 27/10/2019 à 10:36 :
Ca veut dire que la mise à prix est beaucoup trop basse, donc que les français vont se faire baiser avec la complicité de Darmanin and Co.
a écrit le 27/10/2019 à 10:20 :
Et hop ! un article négatif de plus sur la bourse, alors que le CAC 40 fait plus de +20% depuis le début de l'année : quel sens des réalités chez les journalistes !
Les actions vendues par le gouvernement devrait être réservées aux petits porteurs, qu'on essaie manifestement d'effrayer, parce que FDJ est une petite valeur de rente sympa sans grand risque (et puisque ce sont eux les clients de FDJ).
Et que les institutionnels fassent leur boulot : investir dans le risque pour avoir du rendement.
Na!
a écrit le 27/10/2019 à 10:19 :
Une honte cette histoire , comme les autoroutes ou Alstom avec la vente de notre souveraineté nucléaire ... bref , va vraiment falloir que je vote Mélanchon pour arrêter la grande braderie de nos élites savantes ! Marre de voir l’état se faire dilapider par ces bandits en cravates soi-disant élu par 5% de la population ...
a écrit le 27/10/2019 à 9:24 :
sérieux doute sur l intérêt de l opération....sachant que l état veut placer le fruit de la vente dans un fonds dedié, et ne se servir que des intérêts pour alimenter le fonds innovation..... au vu des taux d intérêt actuellement, il vaut mieux ne pas vendre et se servir de la "rente" FDJ pour alimenter le "dit" fond innovation
je ne parle même pas du prix de cession sur lequel on peut légitimement s interroger
Macron se pense "le roi des deals"..... avec son passé un peu sulfureux de "banquier d affaires" dont il disait lui même qu'ils sont tous des menteurs......et son mentor disant de lui que c 'était le roi des "belles histoires"
a écrit le 27/10/2019 à 7:54 :
Compte tenu que la vente rapporterait 2 milliards d'euros me semblent bien faibles. J'aurai les moyens j'en aurai mis 5 fois plus. Sur tous les paris vous commencez par vous servir je crois 4,5%, puis l'Etat je crois 30 % et le reste on reparti. Vous gagnez à tous les coups, juste une question de bonne et saine gestion.
Ca en vaut au moins 10
2 milliards c'est bradé
a écrit le 27/10/2019 à 0:13 :
L'intérêt des investisseurs institutionnels. De qui parle t'on?

"Aujourd'hui, notre syndicat de banques ne considère pas que les conditions de marché empêchent de faire l'opération",

MOINS C'EST CHER PLUS ILS GAGNENT !

Qu'est ce que c'est que cette affaire?

Année record pour la FDJ, qui a rapporté 3,3 milliards d'euros à l'Etat en 2018.

Donc si je lis l'article " L'Autorité des marchés financiers a validé le 17 octobre le document d'enregistrement de l'opération, donnant ainsi le coup d'envoi au projet de privatisation de la loterie nationale qui doit rapporter au minimum un milliard d'euros à l'Etat"

Question, il y a un problème dans les chiffres?

Sil y a bien un sens que l'état puisse contrôler le jeux, c'est l'addiction !!!

25 millions de joueurs de 18 ans et + ....

la Française des Jeux, et la volonté du gouvernement de faire de cette privatisation un succès auprès des épargnants, la valorisation de l'entreprise pourrait être fixée à au moins 2 milliards d'euros (BFM Bourse)

Si l'introduction se fait a 2 milliards, et que cela rapport pour l'année 2018 3 milliards, y a pas un problème?

Ce qui se passe dans ce cas est une escroquerie !!! qui vendrait un bien a paris qui vaut la valeur du bien en une année avec un loyer de 400 euros ?

Tout le monde! Du coup les institutionnels se pressent, c'est logique!

L'an dernier, la FDJ a empoché 15,8 milliards d'euros de mises (+4,4% en un an) et attribué 10,7 milliards d'euros de gains (+5,7%),

En fait c'est 4,1 milliards !!!!
moyenne
Car 3 milliards par an c'est 30 milliards sur dix ans, alors la quotation a 2 milliards ou un milliards, franchement c'est du vol cet affaire !!!

En sachant qu'en plaçant Gilles Le Gendre/Épouse
Raphaële Rabatel, nous avons tout les symptômes du clientélisme, de l'abus de bien social, affairisme et tout ce qui va avec.

Je soupçonne pour moi des arrangements que nous constaterons après la mandature.

Mais cela indique aussi encore une fois, le transfert de la richesse collective vers la richesse individuel !!!!

Alors quand on me parle de gens qui sont censé nous représenter, et que je ne vois aucunement économiquement la chose mais l'inverse, cela montre aussi que la démocratie n'est plus, car elle ne peut permettre ce type de mélange des genres ou les chiffres encore fois montrent qu'il y a de graves dérivent dans ce qui se passe.

L'appropriation de la richesse nationale au profit de quelque uns !!!!
Réponse de le 27/10/2019 à 12:23 :
je ne comprends pas bien toutes ces reactions .L Etat a mis en IPO qu une petite part du groupe qui appartient a lui ?// des petits pourcentages peut etre mais pas toute la societé . Pinces moi si pas vrai .
Réponse de le 27/10/2019 à 12:28 :
je ne comprends pas bien toutes ces reactions .L Etat a mis en IPO qu une petite part du groupe qui appartient a lui ?// des petits pourcentages peut etre mais pas toute la societé . Pinces moi si pas vrai .
Réponse de le 27/10/2019 à 14:57 :
Un raisonnement tout faux. Les 3 milliards représentent les taxes sur la mise des joueurs et cela ça ne change pas quelque soit la nature de l'actionnariat et l'état reste toujours actionnaire à 20%. Actuellement les profits de FdJ n'est que de l'ordre de 150 Millions annuellement. Avant de critiquer il faut peut être savoir lire un bilan.
a écrit le 26/10/2019 à 16:52 :
allez les gogos, faites vous plumer
quand l'etat aura privatise ca, il va changer les regles, interdire le hjeu ou confisquer les gains car c'est immoral de jouer quand des actionnaires negriers s'en mettent plein les poches ( mais ca n'a rien d'immoral quand l'etat socialiste fait la meme chose, hein, la au moins c'est moral)
a écrit le 26/10/2019 à 16:44 :
"un intérêt "considérable""
parce que ça peut rapporter beaucoup au grattage ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :