Pas d'augmentation de capital pour Lufthansa

La compagnie aérienne annonce qu'elle ne prévoit de faire appel au marché en 2010, mais qu'elle pourrait verser un dividende à ses actionnaires. Ces derniers n'en avaient pas perçu en 2009.

1 mn

(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Lufthansa va mieux. Le transporteur allemand n'a pas de projet d'augmentation de capital pour cette année. Par ailleurs, ses actionnaires devraient en principe recevoir un dividende en 2010, a déclaré le directeur financier de la compagnie aérienne. Le transporteur allemand n'a pas versé de dividende au titre des résultats de 2009.

"Il y a en ce moment peu d'appétit pour une augmentation de capital parce que notre exploitation crée un cash-flow plus important que prévu", a déclaré Stephan Gemkow au Börsen-Zeitung paru samedi. Il a également minimisé les conséquences financières de l'abaissement de la note du groupe en catégorie spéculative par Moody's l'an dernier. Il souligne que les banques sont nombreuses à utiliser leur modèle propre pour évaluer les risques de défaut au lieu de compter sur les agences de notation.

"De ce fait, nos conditions financières sont nettement meilleures que celles que nous devrions trouver dans notre catégorie de notation", affirme le directeur financier. Lufthansa est notée Ba1 par Moody's, un cran sous la catégorie "investissement" et BBB- chez Standard and Poor's, soit un cran au-dessus de la catégorie spéculative.

La semaine dernière, le gouvernement allemand, à la recherche de fonds pour réduire le déficit budgétaire, a annoncé une modification de son projet de taxe sur le trafic aérien. Il prévoit d'augmenter le montant qui sera perçu pour les vols longue distance.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.