Alstom fabriquera 4 trains Pendolino supplémentaires pour l'italien NTV

 |   |  588  mots
Le Pendolino est l'un des trains à grande vitesse de la gamme Avelia d'Alstom.
Le Pendolino est l'un des trains à grande vitesse de la gamme Avelia d'Alstom. (Crédits : Alstom)
Alors qu'il restructure son site de Belfort en France, arguant d'une baisse des commandes, le constructeur de matériel roulant ferroviaire annonce la signature d'un nouveau contrat. Mais qui ne bénéficiera pas aux sites français.

Alors qu'il a annoncé ce mercredi que la production de trains de son usine de Belfort sera "transférée" à Reichshoffen (Bas-Rhin) d'ici 2018, en raison d'une baisse globale des commandes, le constructeur ferroviaire français Alstom communiquait le même jour sur une nouvelle commande pour la fabrication de plusieurs trains à grande vitesse.

Contrat qui s'ajoute à celui, historique, signé le 26 août dernier avec la compagnie américaine Amtrak pour 28 trains de la ligne TGV reliant Boston à Washington.

Malheureusement, cette nouvelle commande ne bénéficiera pas aux sites français. Car, ce mercredi 7 septembre 2016, l'industriel français Alstom a annoncé avoir signé un contrat avec l'opérateur ferroviaire italien NTV, contrat portant sur l'achat de 4 trains à grande vitesse Pendolino et les services de maintenance associés. Leur livraison est prévue fin 2017 pour une mise en service début 2018.

Le Pendolino est l'un des trains à grande vitesse de la gamme Avelia d'Alstom. Les quatre nouveaux trains bénéficieront des mêmes fonctionnalités et caractéristiques techniques que les 8 Pendolino en cours de construction. Composés de 7 voitures pour une longueur totale de 187 mètres, ils pourront transporter jusqu'à 480 passagers à une vitesse commerciale maximale de 250 km/h.

Les nouveaux Pendolino viendront s'ajouter aux 25 AGV de l'opérateur, portant ainsi sa flotte ferroviaire à 37 trains Avelia. L'opérateur NTV sera ainsi en mesure d'étendre son réseau et de répondre à une demande croissante de nouveaux itinéraires et d'augmentation des fréquences. En 2015, NTV a passé le cap des 9 millions de passagers et il est en passe d'atteindre 10 millions de passagers en 2016, tous transportés dans des trains Alstom.

Quatre trains qui seront fabriqués en Italie

Ce contrat a été signé aujourd'hui à Rome par Andrea Faragalli, président de NTV, et Michele Viale, directeur général d'Alstom Italie. Il comprend également l'extension de 20 à 30 ans des services de maintenance de l'ensemble de la flotte de Pendolino de l'opérateur privé italien.

NTV exerce ainsi deux options d'un précédent contrat conclu avec Alstom en octobre 2015 pour l'achat de huit trains Pendolino actuellement en construction sur le site Alstom de Savigliano (CN), en Italie.

« Nous sommes fiers de la confiance renouvelée de NTV dans notre expertise, elle renforce nos relations de partenariat établies en 2008. Avec une flotte de 12 nouveaux Pendolino, NTV rejoint le club des opérateurs ferroviaires qui ont déjà choisi ce train, l'un des fleurons d'Alstom. Il est fabriqué en Italie, dans notre centre d'expertise pour la grande vitesse de Savigliano. (...)», a indiqué Andreas Knitter, Senior vice-président d'Alstom Europe.

Un réseau de sites partenaires au contrat à Milan, Bologne, Naples

Le site de Savigliano travaille actuellement à la conception et la fabrication des trains, en collaboration avec Sesto San Giovanni (Milan) pour les systèmes de traction et Bologne pour les systèmes de signalisation. Le contrat de maintenance de 30 ans des trains Pendolino sera exécuté par le site Alstom de Nola (Naples), déjà responsable de la maintenance des AGV.Italo.

Alstom, dont le siège est basé en France, est présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement quelque 31.000 collaborateurs. L'industriel se positionne comme un leader mondial des systèmes ferroviaires intégrés, parce qu'il construit des trains à grande vitesse, des métros, des tramways, et qu'il propose, à côté de cela, des services personnalisés (maintenance, modernisation, etc.) ainsi que des solutions d'infrastructure et de signalisation. En 2015-2016, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 6,9 milliards d'euros et enregistré pour 10,6 milliards d'euros de commandes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2016 à 18:34 :
NTV est ce une compagnie vraiment privé? Alstom va t elle resté dans l'hexagone? Quel intérêt pour elle puisqu'elle est orienté sur les marchés extérieurs et elle restreint sa production hexagonale. Prochaine étape serait-il le déménagement du siège social??? Quel avenir pour les salariés en France de cette entreprise? bien des questions et combien de réponses?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :