Déconfinement Covid-19 : mais comment convaincre les passagers de reprendre l'avion ?

Le redémarrage du transport aérien sera lent. Au-delà des conséquences de la récession économique sur la demande, la crainte des passagers à prendre l'avion constitue un obstacle majeur. Des mesures de protection sanitaire doivent se prendre de manière coordonnée. Ce sera long et c'est pour cela que la reprise se fera par étapes en commençant par les marchés domestiques au troisième trimestre. En France, les vols pourraient reprendre en juin.
Fabrice Gliszczynski

5 mn

(Crédits : Philippe Wojazer)

Si plusieurs pays d'Europe comme la France ont pris ou s'apprêtent à prendre des mesures de déconfinement de leur population, la perspective d'un redémarrage du transport aérien n'est pas encore pour demain. La reprise sera longue et progressive. Les obstacles aux voyages seront en effet trop nombreux pour une reprise en "V" (avec un rebond immédiat aussi fort que n'a été la crise), comme l'espéraient il y a encore récemment les compagnies aériennes en se basant sur les courbes de trafic qui avaient suivi certaines crises précédentes.

Récession et restrictions de voyages : un cocktail explosif

A l'impact très lourd de la récession économique sur la demande de transport, vont s'ajouter la défiance des passagers pour les voyages en avion, mais aussi les craintes des Etats à ouvrir leurs frontières, même quand l'épidémie sera vaincue. Résultat : le redémarrage sera plus lent que prévu il y a encore trois semaines. Et il se fera par étapes. "D'abord les marchés domestiques, ensuite régionaux, puis intercontinentaux", a expliqué ce mardi Alexandre de Juniac, le directeur général de l'association internationale du transport aérien (IATA), lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Nous prévoyons désormais une ouverture des marchés domestiques au troisième trimestre 2020 (juillet-septembre), mais l'ouverture des marchés internationaux sera plus lente car il semble probable que les gouvernements maintiendront ces restrictions de voyage plus longtemps", a précisé Brian Pearce, le chef économiste de IATA.

Dégringolade de 55% du chiffre d'affaires du secteur

Conséquence : la perte de chiffre d'affaires prévue pour l'ensemble du secteur du transport aérien en 2020 sera encore plus lourde que prévu. Evaluée à 252 milliards de dollars il y a trois semaines, elle est désormais estimée à 314 milliards de dollars, en chute de 55% par rapport à l'an dernier.

"Les prévisions du secteur s'assombrissent de jour en jour. L'ampleur de la crise rend une reprise en "V" peu probable. La courbe sera plutôt en "U" (une chute suivie d'une stagnation avant la reprise, Ndlr)", a déploré Alexandre de Juniac, en prévoyant néanmoins une forte reprise en 2021.

En France, les compagnies aériennes pourraient néanmoins réamorcer la pompe à partir du mois de juin. Encore faut-il qu'il y ait des passagers.

"C'est davantage une problématique de demande que d'offre. Nous pouvons redémarrer en juin pour autant qu'il y ait des passagers prêts à prendre l'avion", explique Alain Battisti, le président de la Fnam, la fédération nationale de l'aviation marchande.

La confiance sera un élément clé pour le redémarrage du trafic aérien mais la restaurer reste un défi pour tous les acteurs du transport aérien. Comment faire en effet pour que les passagers remontent à bord des avions sans craindre d'être contaminés par le Covid-19 (ou d'être placés en quarantaine à l'arrivée), mais aussi que les pays soient convaincus d'ouvrir leurs frontières sans craindre de relancer une seconde vague d'épidémie liée à l'importation de cas contaminés ?

Ces deux questions appellent une multitude d'autres interrogations aux réponses aussi complexes les unes que les autres.

Faut-il prendre la température des passagers au départ et à l'arrivée et, si oui, de quelle manière?  Doivent-ils disposer d'un passeport sanitaire garantissant leur bonne santé ? Devront-ils porter un masque à bord des avions ? Et si oui, lequel ? Faudra-t-il, par ailleurs, laisser un siège vide entre chaque passager pour respecter la distanciation sociale ? Et sur ce point, comment l'organiser dans les aéroports où les files d'attente se succèdent? Ou faut-il tester tous les passagers comme vient de commencer de le faire la compagnie de Dubaï Emirates.

Lire aussi : Covid-19 : Emirates teste ses passagers au départ à l'aéroport de Dubaï

Politique coordonnée

Une chose est sûre. Les réponses devront être coordonnées et harmonisées, d'abord au niveau régional, puis au niveau mondial. Cela prend du temps et c'est pour cela que la reprise sera graduelle et commencera d'abord par les marchés domestiques. En Europe, la France cherche à fédérer les pays de l'espace Shenghen sur un certain nombre de pratiques qu'elle entend proposer la semaine prochaine, avant de les généraliser ensuite à l'ensemble de l'Union européenne.

"La levée des contrôles aux frontières internes de l'UE doit se faire de façon coordonnée, et la réouverture des frontières extérieures, dont la fermeture doit être prolongée jusqu'au 15 mai, doit se faire dans un deuxième temps", préconise la Commission.

Hausse des coûts liée aux mesures de protection sanitaire

Comme ce fut le cas pour le renforcement considérable des mesures de sûreté après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, les mesures de protection sanitaire qui se profilent auront un coût économique pour les compagnies aériennes. Le réaménagement des aéroports devra en effet être financé et risque de passer par l'instauration de nouvelles redevances. Laisser un siège vide entre deux passagers d'une même rangée sera également lourd de conséquence pour les compagnies aériennes. Il reviendrait à ne pas commercialiser un tiers de la capacité de l'avion sur des avions court et moyen-courriers de type A320 ou B737. Aussi, si cette pratique semble nécessaire pour rassurer les passagers, elle aura du mal à s'installer dans la durée pour des raisons de rentabilité. L'équilibre économique d'un vol est en effet généralement atteint avec un coefficient d'occupation de 75 à 80%. Sauf à augmenter les prix. Ce qui est possible sur les lignes à fort potentiel de clientèle affaires, mais beaucoup moins sur les lignes touristiques.

Fabrice Gliszczynski

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 97
à écrit le 30/04/2020 à 10:37
Signaler
Que Dieu nous Protege

à écrit le 17/04/2020 à 18:45
Signaler
Hallucinant, derrière chaque français se trouve un spécialiste!! Trouvant des solutions mais surtout qui ne le touchent pas. En résumé des solutions contraignantes mais pour les autres!!! Car lui est au dessus de tout, un comportement exemplaire ...

le 18/04/2020 à 15:18
Signaler
Comparer le fait de faire ses besoins dans une cabane au fond du jardin avec le fait de limiter les déplacements en avion me fait penser à ceux qui parlent tout de suite du Vénézuela et de Staline à chaque fois qu'on émet l'hypothèse que le capitalis...

à écrit le 16/04/2020 à 18:33
Signaler
Si le tourisme de masse pouvait disparaitre, quel bonheur ce serait.

le 30/04/2020 à 12:20
Signaler
Ce n'est pas le tourisme de masse qui est à critiquer.Le probleme est démographique;la masse humaine à controler.

à écrit le 16/04/2020 à 15:40
Signaler
Pour que les gens aient envie de reprendre l'avion, il faut mettre fin au "bas-coûts / bas-prix", réduire le nombre de compagnies aériennes aux seules offrant des prix correspondant à la réalité des coûts, traitant correctement leurs personnels, fais...

le 16/04/2020 à 17:59
Signaler
Quotas fixés sur quelle base ? Le fric, l'âge, la dentition ou la pointure des chaussures ?

le 16/04/2020 à 19:55
Signaler
En quelque sorte, la sélection par l'argent.

le 16/04/2020 à 22:30
Signaler
La surpopulation ne vous gêne pas trop

le 17/04/2020 à 14:39
Signaler
Mettre fin au bas coût pour privilégier encore ceux qui ont de l argent? Si je comprends bien il n y aurait plus qu eux qui auraient droit de voyager. Et la sélection comment ???je trouve incroyable ce genre de raisonnement

à écrit le 16/04/2020 à 14:29
Signaler
Pour réduire la pollution dont certains se plaignent (3% du CO2) il faut (2-3 fois) moins d'avions avec des billets plus chers afin de n'avoir que les gens ayant les moyens à voyager, démocratiser pollue vu l'usage intensif qui en est fait. Kérosène ...

le 16/04/2020 à 14:55
Signaler
Vous pensez aux etudiants qui font leur Erasmus hors de France?.Biologiste de formation ai travaillé en Outre-Mer,vu epidémie cholera.Un travail bienplus interessant que la routine en France Metropolitaine....Je voyage depuis plus de 50 ans.Jeune san...

le 16/04/2020 à 15:19
Signaler
Supprimez votre PQ cela pollue la planete

le 16/04/2020 à 15:29
Signaler
Oh oui c'était tellement formidable quand seul les riches pouvaient voyager ! Que les pauvres restent chez eux. PS: ce message est ironique. ce genre de commentaire est juste hallucinant !

le 16/04/2020 à 15:34
Signaler
Istamboul ?! en tout cas Martine, lesvoyages n'ont pas contribué à votre éducation...

le 16/04/2020 à 17:37
Signaler
Il faudrait surtout simplement des billets au prix du vrai cout du déplacement et des dividendes versés aux actionnaires, à savoir sans aucune aide publique, bref il faudrait déjà un marché économique non totalement trafiqué dans tous les sens selon ...

le 17/04/2020 à 7:46
Signaler
@ Martine. Salut a vous aventuriere courageuse. Le francais est par essence un pantouflard. Parfois curieux d'entendre les aventures des rares talents ayant pris la poudre d'escampete, mais incapable de quitter ses penates et de prendre des risques. ...

le 17/04/2020 à 11:00
Signaler
Vous confondez démocratie et saccage ! et défendez mal votre propos. Le transport aérien ne doit pas être réservé aux seuls riches. Mais ses tarifs doivent correspondre à la réalité des coûts (très élevés pour cette activité) afin que les compagnies ...

le 17/04/2020 à 21:18
Signaler
@photo85 Comment ça c'est ironique? Vous ne vous rendez pas compte! Avec la démocratisation du tourisme, les coins les plus tranquilles sont envahis par des gens issus des milieux populaires . Je n'ai rien contre ces gens là mais ils parlent fort, ...

le 17/04/2020 à 22:15
Signaler
@ johnmckagan 21h18: vous n'y aller pas avec le dos de la cuillère dans la ségrégation ! Une partie de ce que vous dîtes est certes vraie sur le comportement de certains qui manquent quelque peu de savoir-vivre, mais les limiter au bowling et cinéma,...

le 18/04/2020 à 4:23
Signaler
Vous savez, de l'argent il y en a encore beaucoup dans ce pays. J'ai appris que les français avez épargné pour un record de 422 milliards d'euro depuis janvier. Une France pauvre ? De qui se moque-t-on ? Regardez les caddies dans les supermarchés de ...

le 18/04/2020 à 12:50
Signaler
@citoyenblase, si on met des prix en relation avec les coûts, les prix du ferroviaire vont exploser....

à écrit le 16/04/2020 à 12:02
Signaler
Dans mon entourage (jeunes cadres trentenaires) ce n'est que partie remise. On recommencera à voyager comme avant dès que la crise sera passée. Pour les vacances, la France est certes un beau pays, mais c'est cher et avec un service souvent peu aim...

le 16/04/2020 à 14:28
Signaler
Je valide, pareillement de mon côté.

à écrit le 16/04/2020 à 8:11
Signaler
Que les compagnies aériennes cessent de s'entendre entre elles sur les tarifs, et de se "gaver" sur le dos des passagers. Les clients reviendront s'ils ne sont pas considérés comme des "jambons". Quand à A-F, sans sa "chasse gardee", les DOM/TOM,...

à écrit le 16/04/2020 à 6:31
Signaler
Regardez et photographiez le beau ciel bleu que vous avez au-dessus de votre tête. Comparez avec des photos d'avant le confinement... Cela vous donnera une raison supplémentaire de ne plus utiliser ces avions pollueurs !

le 16/04/2020 à 10:58
Signaler
Vous croyez que dans les villes les plus polluées au monde c'est principalement à cause de l'avion ?

le 16/04/2020 à 14:33
Signaler
vous en avez des photos d'avant qu'on compare ? Méfiance avec les mouettes en bord de mer, parfois ça pollue les touristes. :-) :-) La vapeur d'eau des trainées, on en aura autant en ville avec les voitures à pile à combustible, mais invisibles. L'...

à écrit le 15/04/2020 à 21:46
Signaler
Mais a-t-on forcément besoin de prendre l'avion? Si on est étranger et qu'on veut revoir de la famille au pays ça me parait justifié, si on part travailler dans un autre pays pourquoi pas. Mais pour un voyage d'affaire? On est en 2020, on a testé l...

le 15/04/2020 à 23:28
Signaler
Hors de question de prendre mes vacances en France

le 16/04/2020 à 6:32
Signaler
C'est si beau, la France !

le 16/04/2020 à 11:31
Signaler
@Martine Vous ne faites que confirmer le fait que certains vont chercher dans d'autres pays ce qu'ils ne se donne même pas la peine de chercher dans leur propre pays. Vouloir découvrir d'autres pays n'est une preuve d'ouverture d'esprit que si on con...

le 16/04/2020 à 12:06
Signaler
Il ne faut pas se mettre des oeillères. Si la France est un beau pays, il n'y a rien de scandaleux à vouloir s'ouvrir l'esprit sur d'autres civilisations, découvrir d'autres paysages, monuments, musées et modes de vie. La France n'est pas le nombril...

le 16/04/2020 à 14:41
Signaler
Quand j'allas en Suède (en voiture/camping prendre des photos d'églises), j'étais content de rentrer chez nous, ça dépayse mais temporairement. On a des régions différentes, typiques, la haut c'est assez monotone (maisons rouges (pigment cuivre) de t...

le 16/04/2020 à 15:03
Signaler
Voyagez sortez de France pour aller voir des cacaoyers poivriers cafeiers theiers.bananeraies.... Les plus belles plages ne se trouvent pas en France..... Je voyage depuis plus de 50ans....pour l'opera festival Chopin....Mon pere a eu chance de con...

le 16/04/2020 à 15:10
Signaler
Mon parcours:néé au Maroc sous protectotat Français fille d'une militaire Capitaine.Pedigree pro Biologiste Medical.Postes en Martinique Guyane La Reunion St Pierre et Miquelon Marie Galante Mayotte....Je voyage depuis plus de 50ans.La France ne m'in...

le 16/04/2020 à 18:06
Signaler
@ Martine: vous avez eu la grande chance de voyager (métier et probablement revenus). J'ai aussi voyagé, bien moins, mais partage votre opinion sur le positif de toutes les ouvertures que donnent d'autres pays que la France

le 16/04/2020 à 22:18
Signaler
@ martine Bon désolé si j'ai été un peu désagréable. Par contre la Normandie je connais. Deauville, Trouville ou les plages du débarquement très peu pour moi. Mais le littoral du cotentin est vraiment beau notamment vers la Hague , dans la manche ...

le 16/04/2020 à 23:04
Signaler
La diversité existe partout Inde Chine Brésil Indonésie Italie.Arrêtez votre patriotisme..Votre Bretagne avec son nationalisme consanguinité ne me font pas rêver .Je préfère de loin repartir à Rio....

le 17/04/2020 à 9:56
Signaler
Je propose que les gens qui se permettent d'avoir des enfants alors que la surpopulation est LE problème majeur des 100 prochaines années, ainsi que LA cause des maladies émergentes (bien plus que les avions), et alors que des millions d'enfants sont...

le 17/04/2020 à 14:20
Signaler
J'adore Martine, bobo l'exploratrice....soit elle est mythomane, soit elle est totalement irresponsable. Elle a cramé plus d'énergie fossile que les 25 générations qui l'ont précédée, se dit biologiste mais est incapable de faire le lien entre so...

à écrit le 15/04/2020 à 21:34
Signaler
En commençant par rembourser les billets vendus alors que les compagnies savaient que leurs avions ne partiraient pas ...

à écrit le 15/04/2020 à 18:40
Signaler
On y croit : faire respecter la distanciation vrai (au moins 2 m) dans des avions ou on est collé / collé.

à écrit le 15/04/2020 à 17:54
Signaler
Il faut savoir que à l'intérieur d'un avion l'air est renouvellé en permanence par de l'air prélevé à l'extérieur, donc mieux que dans le métro ou les transports en commun. Perso dès que je peux je grimpe dans un avion et direction les Seychelles. Vu...

le 15/04/2020 à 19:21
Signaler
"Il faut savoir que à l'intérieur d'un avion l'air est renouvellé en permanence par de l'air prélevé à l'extérieur" Ok c'est pour cela certainement qu'ils explosent si bien.

à écrit le 15/04/2020 à 16:57
Signaler
Cela fait plus de trente ans que tous les ans je vais à Chicago pour halloween. Cette année, je n'y irai pas. Je doute d'ailleurs que 'nous puissions voyager à l'international d'ici fin 2020 tant les pays vont scruter les voyageurs...certes il ne fau...

le 15/04/2020 à 17:19
Signaler
@Européenvoyageur...Bravo !! Voyager aux quatre coins de la planète pour le plaisir...formidable !

le 15/04/2020 à 17:47
Signaler
On est super content pour vous ! C'est plus du plaisir, c'est de la névrose !

à écrit le 15/04/2020 à 16:35
Signaler
Le transport aérien des passagers a été le principal diffuseur du covid-19. Pas besoin de convaincre personne. Ce mode de transport a toute sa place dans la reprise un fois l'épidémie terninée. Car les conflits commerciaux sur le règlement des pertes...

à écrit le 15/04/2020 à 15:56
Signaler
Mais pourquoi vouloir les pousser a reprendre l'avion au lieu de leur proposer d'autre moyen moins polluant de s'évader?

le 15/04/2020 à 16:11
Signaler
En voiture par exemple. Pour aller en Espagne.. Chiche, on fait la différence entre l'avion? -) Le transport aérien = 2% des émissions de CO2 seulement...

le 15/04/2020 à 17:14
Signaler
Les avions actuels consomment en carbur, 2 Litres/ 100 KM PAR PASSAGER

le 15/04/2020 à 17:19
Signaler
Raser TOUS les aéroports FR, et les rendre à la nature, ou à agriculteurs bios. Et laisser les compagnies se débrouiller

le 16/04/2020 à 12:09
Signaler
et retour à la carriole à cheval, à la masure éclairée d'une bougie, et aux rutabagas. Partant ?

le 16/04/2020 à 20:35
Signaler
Oui je vais aller à New york en bicyclette

à écrit le 15/04/2020 à 15:00
Signaler
Ces économistes qui veulent maintenir le transport aérien de masse -et d'autres activités de luxe non essentielles- me font penser aux habitants de l'île de Pâques qui ont abattu leurs derniers arbres pour dresser leurs statues. On sait tous ce que ç...

à écrit le 15/04/2020 à 14:31
Signaler
Il faut mettre fin aux compagnies "bas-coûts / bas-prix". Assurer le transport aérien que par des compagnies "traditionnelles" offrant des prix en rapport avec les coûts réels, qui traitent correctement leurs personnels et leurs passagers. Il faut mo...

le 15/04/2020 à 16:50
Signaler
Comment sans culture, ni réflexion, les jeunes justement ont cette possibilité que nous n avions pas de voyager pour s enrichir d autres cultures à bas prix et c'est formidables pour eux

le 15/04/2020 à 17:23
Signaler
@Kiki...vous avez raison, mieux vaut mourir cultivé qu'ignorant.

le 15/04/2020 à 23:32
Signaler
Quel plaisir d'aller au festival de Vérone Chopin au lieu de rester chez des gaulois

le 16/04/2020 à 15:37
Signaler
Oh oui mettons fin aux low cost. Il est scandaleux de permettre aux pauvres et à la classe moyenne de voyager. Il faut refaire comme à l'époque: voyager entre riches.

le 16/04/2020 à 21:00
Signaler
Ahurissant ce message de bac - 10.Aller voir temples jains du Gujarat ou ceux d'Angkor s'interesser à la civilisation perse revoir la vallee des rois :je parts seule à l'etranger en parlant anglais. C'est plus bandant que de regarder la tour Eiffel....

à écrit le 15/04/2020 à 13:42
Signaler
Franchement, la question n'est pas la bonne. La vraie question est : est-il vraiment nécessaire qu'autant de gens prennent l'avion comme avant ?

à écrit le 15/04/2020 à 13:21
Signaler
"Le redémarrage du transport aérien sera lent". Ça dépend du type d’avion et de la population concernée : Alors que les appels à l'aide des compagnies au bord de la faillite se multiplient à travers la planète, ce secteur du transport aérien ...

à écrit le 15/04/2020 à 13:04
Signaler
comment voulez vous convaincre les français de faire du tourisme .on vient a peine de rapatrier 150 000 touristes français coincés dans les pays lointains qu il faudrait les convaincre de repartir et sous quelles conditions sanitaires ? je vous rap...

le 16/04/2020 à 1:43
Signaler
Non. Les vols de rapatriements sont aux frais des passagers. Selon les destinations et compagnies qui les ont opérés , de 300 à 1400 € . Donc pas la peine de s'exciter. Concernant les voyages en général , chacun fait ce qu'il veut , certains préfèren...

à écrit le 15/04/2020 à 12:07
Signaler
Il n y a plus d'avenir pour le transport aérien car il faut changer nos facon de voayger

à écrit le 15/04/2020 à 11:36
Signaler
Mais... pourquoi convaincre les passagers de reprendre l'avion ?

à écrit le 15/04/2020 à 11:30
Signaler
Tant qu'il n'y aura pas un "vaccin" adequat pour traiter de facon certaine ce corona, les pays resteront fermes, c'est aussi simple que cela. Pour les temeraires, une periode de quarantaine reelle sera exigee.

à écrit le 15/04/2020 à 11:29
Signaler
Le titre de ce post est en complète opposition avec ce qui devrait être l'ordre des choses : "comment convaincre les passagers de reprendre l'avion" ? Au moment où la crise climatique commence à dévaster la planète, à commencer par l'Australie et la ...

le 15/04/2020 à 12:20
Signaler
Va-t-on m'ennuyer parce que je prends l'avion ?... Je n'ai pas d'enfants, pas de maison, pas de piscine, je ne mange pas de viande, je n'ai pas de voiture... Qu'allons nous faire pour faire moins d'enfant et manger moins de viande par exemple ? Aujo...

le 15/04/2020 à 16:21
Signaler
Oui, mais pourquoi avoir l'avion pour cible. A vous entendre il n'y a que lui qui pollue, on dirait qu'il est le seul responsable du réchauffement climatique (qui a commencé d'ailleurs avec la révolution industrielle mi-19ème siècle 1 siècle avant le...

le 15/04/2020 à 17:33
Signaler
@POI...vous avez raison, l'avion n'est plus réservé aux riches. Quand on voit la quantité de bourrins qui se précipitent contre les tapis bagage pour être les premiers à récupérer leurs valises, pas de doute, l'avion s'est bien démocratisé !

le 17/04/2020 à 2:05
Signaler
Il est pathétique de voir le zèle déployé dans ces contre-argumentaires, pour se précipiter derrière de fausses excuses et surtout ne pas considérer...la réalité.

le 28/04/2020 à 18:24
Signaler
Arretez donc de vous reproduire .A 3 milliars d'individus moins de monde donc moins d'abrutis...

à écrit le 15/04/2020 à 10:40
Signaler
Levée des interdictions de déplacements, tarifs aériens à prix raisonnables...ce n'est pas politiquement correct mais c'est une solution comme une autre.

à écrit le 15/04/2020 à 10:04
Signaler
Sans molécules pour soigner ce virus, compte tenue de la pandémie qui se généralise avec des répliques comme en Chine, le blocage des frontières, l'avion n'est pas prêt de redécoller si on peut permettre cette formule.

à écrit le 15/04/2020 à 9:57
Signaler
Le transport aérien de masse est une gabegie d'énergie, de moyens qui seraient bien mieux employés pour d'autres activités que de faire"baguenauder" autour de la planète des hordes de touristes pour leur soutirer moult dollar. La rapidité du transpo...

le 15/04/2020 à 16:23
Signaler
L'histoire abonde de pandémies qui ont eu lieu à une époque où il n'y avait pas l'avion et qui a fait beaucoup plus de ravage que le Covid....

le 15/04/2020 à 19:48
Signaler
Le covid19 n'a pas eu besoin de l'avion pour contaminer en un tps record la population chinoise de la megapole de Wuhan, d'où la pandémie a démarré. A l'époque de la grippe espagnole au debut du 20eme qui a ravagé la planète en qcqs mois, le transpo...

à écrit le 15/04/2020 à 9:42
Signaler
J'ai écouté le discours de m Macron. Hélas, hormis quelques remerciements a l'Allemagne, Autriche, Luxembourg rien , aucune mention à l EU comme si la fin de l'Union avait été actée. Si nos états pensent s'en sortir seuls, eh, bien courage. Pour un ...

à écrit le 15/04/2020 à 9:21
Signaler
c'est à n'y rien comprendre ? nous nous faisons laminer par une pandémie provoquée en grande partie par un brassage important de la population mondiale grâce au flux aérien et la seule question que vous vous posez :quand cela reprendra.

le 28/04/2020 à 18:03
Signaler
Etes -vous conscient du probleme démographique?.Continuez à vous reproduire....

à écrit le 15/04/2020 à 9:01
Signaler
On voit bien en effet que même de nombreux dirigeants économiques du secteur ny croient plus. Le virus aura injecté un peu de bon sens quand même allons...

à écrit le 15/04/2020 à 8:48
Signaler
Prendre l'avion pour un but vraiment utile, les gens le feront à nouveau. . Mais prendre l'avion pour aller buller 5 jours sur une plage en Thailande en all inclusive ou aller faire un week end binge drinking au Baléares, là ça va être moins tendanc...

le 15/04/2020 à 9:47
Signaler
Il ne s’agit pas à mon avis de se passer du superflu. Le jour où les gens pourront reprendre l’avion dans un environnement débarrassé du Covid, ils le feront. Tant que la semaine en Thaïlande en all inclusive coûtera moins cher qu’une semaine au ski...

à écrit le 15/04/2020 à 8:40
Signaler
On pourrait commencer par demander aux pilotes d'Air France de ne plus faire grève...

le 15/04/2020 à 9:00
Signaler
Il y a aussi ces fameux contrôleurs aériens qui vont grève quand ils travaillent tellement trop d’heure par an(oui heure sans s)

le 15/04/2020 à 15:22
Signaler
Le disque est rayé...

à écrit le 15/04/2020 à 8:34
Signaler
Il ne faut pas les convaincre de reprendre l'avion mais de rester en France pour découvrir un peu plus nos belles régions. Laissons les avions pour le fret et les voyages d'affaires.

le 15/04/2020 à 9:36
Signaler
La France est un pays magnifique avec une incroyable diversité de paysages. Mais les prix sont souvent élevés et les locaux pas toujours accueillants, surtout dans le Sud Est ou la Corse. L'Espagne ou le Portugal me conviennent mieux!

le 15/04/2020 à 10:18
Signaler
Presque 100 millions de visiteurs par an et des sommes conséquentes qui font vivre le pays (disons aident), avec 67 millions de français on va devoir se démultiplier pour les remplacer ! Et on n'est pas autant dépensiers que les chinois ou américains...

le 15/04/2020 à 10:55
Signaler
Mais passer ses vacances coûtent trop cher. Ca me revient moins cher de partir dans des pays où le coût de la vie est abordable...

le 15/04/2020 à 12:38
Signaler
Je suis certain que vous serez parmi les premiers à reprocher l'invasion des hordes de touristes qui débarqueront dasns "vos belles régions" !!! ... sans parlez de l'effondrement induit du secteur économique du tourisme et du transport : il me semb...

le 15/04/2020 à 23:42
Signaler
Je compte bien revoir les arènes de Vérone aller au festival Chopin.Pas de vacances en France mais visites du Laos Cambodge Vietnam.....

le 15/04/2020 à 23:42
Signaler
Je compte bien revoir les arènes de Vérone aller au festival Chopin.Pas de vacances en France mais visites du Laos Cambodge Vietnam.....

à écrit le 15/04/2020 à 8:11
Signaler
apres la crise ce serons les jets qui serons prise qui vas vouloir reste confine dans une Carling avec 100 ou 200 passagers pendant des heures. idem pour les croisieres

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.