Hallucinant ! Lufthansa cloue au sol 150 avions à cause du coronavirus

 |   |  616  mots
(Crédits : Kai Pfaffenbach)
En raison de l'impact du coronavirus sur les ventes, le groupe allemand va clouer au sol 25 gros-porteurs et 125 avions court et moyen-courriers.

Les annonces récentes de Lufthansa d'immobiliser au sol 13 gros porteurs avec la possibilité de monter à 23 appareils impressionnent au plus haut niveau au sein d'Air France-KLM. Avec l'annonce de ce jour, nombreux sont ceux, au sein de toute la communauté du transport aérien, qui vont tomber de leur chaise.

Du jamais vu en Europe. Le groupe allemand, qui, outre Lufthansa, compte aussi Eurowings, Swiss et Austrian, va immobiliser 150 appareils en raison de la baisse de trafic aérien générée par l'épidémie de nouveau coronavirus : 25 long-courriers et 125 appareils court et moyen-courriers. Lufthansa passe donc à l'acte. La semaine dernière, la compagnie, avait indiqué qu'elle pourrait réduire près de 25 % de ses vols court et moyen-courriers. Exploitant au total 750 avions, le groupe réduit donc sa flotte de 20%.

Mesure coûteuse

Sauf si les avions sont amortis, clouer au sol les avions est une décision onéreuse. Les conséquences pour l'emploi est également important. Le groupe va donc également geler ses embauches et proposer des congés sans solde à ses employés. L'application d'autres mesures plus lourdes ne seraient pas surprenantes.

Les annonces du groupe allemand traduisent l'impact du Covid-19 sur le transport aérien. Les annulations de vols pleuvent sur les pays touchés fortement par le coronavirus comme la Chine ou l'Italie, mais aussi vers d'autres parties du réseau. Au-delà de ces destinations, les entreprises ont suspendu ou ont freiné fortement les déplacements de leurs collaborateurs, tandis que sur le marché loisirs, les passagers qui n'avaient pas encore réservé leur voyage pour les vacances estivales attendent avant d'acheter de voir l'évolution de l'épidémie. En Allemagne, le groupe de tourisme TUI est même obligé de proposer la possibilité d'annuler sans frais à 15 jours du départ.

Si en Asie, Cathay Pacific a cloué au sol 120 avions (la moitié de sa flotte), Lufthansa fait office d'exception en Europe. Air France-KLM a, pour l'heure, décidé de redéployer une très grande partie de son offre long-courrier prévue sur la Chine vers d'autres zones, comme l'Amérique du Nord, l'Afrique ou les Antilles, où la situation était qualifiée ce mardi de « stable » par son directeur général, Ben Smith. Mais ce redéploiement n'est pas sans risque sur des marchés déjà peu dynamiques puisqu'il peut engendrer une surcapacité et une baisse des prix pour remplir les avions.

Lire aussi : Covid-19 : Faut-il clouer les avions au sol ou les redéployer? Lufthansa "grounde" 13 gros-porteurs

Pendant les trois années de crise en 2008, 2009 et 2010, Lufthansa avait été la seule à clouer au sol des avions, mais l'ampleur était sans commune mesure avec la décision prise aujourd'hui. C'était, il est vrai, plus facile pour le groupe allemand, dans la mesure où il détenait l'essentiel de sa flotte en propre et disposait de vieux avions déjà amortis. Cette particularité est toujours d'actualité aujourd'hui.

Quelle règle pour les créneaux horaires?

Lufthansa joue gros. Le groupe a décidé de sabrer dans son réseau sans attendre le feu vert de la Commission européenne sur la demande des compagnies aériennes d'assouplir les règles d'utilisation des créneaux horaires de décollages dans les aéroports congestionnés. Or, sans révision de celui-ci, tous les créneaux utilisés à moins de 80% au cours d'une saison sera attribué à une autre compagnie la saison suivante. Or, ce point du règlement a été levé pour les vols vers la Chine pour la saison hiver, son extension reste toujours à l'étude.

Lire aussi : Covid-19: suspendre le "droit du grand-père" des compagnies aériennes ? Pas si simple, dit l'UE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2020 à 9:33 :
Bonjour,
Je dois prendre l'avion pour Montréal le 17 mars au départ de Lyon St-Ex. Est-il envisagé d'annuler les vols vers cette destination ? Ce voyage est prévu de longue date : je dois rejoindre ma fille et sa famille qui sont maintenant installés et travaillent au Canada.
Les autorités locales canadiennes laissent-elles entrer sur leur territoire des français ?
Réponse de le 05/03/2020 à 14:31 :
@Cali06
Il ne faut plus prendre l'avion, c'est la source de tous les problémes. Et plus dangereux encore les aéroports... après, bien évidemment, le 737 Max.
Réponse de le 05/03/2020 à 23:32 :
Déjà, ce n'est pas ici l'endroit pour poser ce genre de questions.
Ensuite, il faut réfléchir un minimum et aller voir sur les sites officiels du gouvernement du Canada.
Enfin, vous avez pensé à contacter la compagnie aérienne avec laquelle vous avez réservé ?
Hein ?!
a écrit le 05/03/2020 à 9:23 :
Alors qu'il faudrait assainir notre aberrant système financier en raison de sa cupidité maladive et destructrice, ce sont les entreprises à savoir les outils de production et donc machines à emplois qui tombent.

BAYER est endetté de 40 milliards d'euros et toujours là sans que qui que ce soit se pose des questions... Combien pourrions nous sauver d'emplois avec cette faramineuse somme ?

Bravo les saigneurs de l'économie !
a écrit le 05/03/2020 à 0:11 :
J'ai entendu parlé de la vidéo de grolande mais j'ai trouvé "Hallucinant !" de ne pas la trouver...

La caricature n'a jamais eu bonne presse dans "la démocratie libérale"(la république) mais je me sent con de n'être que le seul de mon entourage à ne pas aller sur les réseaux sociaux et ne pas avoir vue la vidéo caricaturale qui a embèté les dirigeant italiens...

Faites tourner! Ou orientez mois svp.
Réponse de le 05/03/2020 à 9:11 :
La vidéo satyrique imaginée par les auteurs de Groland, émission de Canal +, n’a pas fait rire grand monde dans la classe politique italienne. Les protestations de cette dernière ont même conduit le groupe audiovisuel à retirer la vidéo incriminée et présenter ses excuses “auprès de ses amis italiens”.
a écrit le 04/03/2020 à 20:18 :
Vous etes bien naifs , face à ce qui n'est qu'un joli coup de comm et ne rprésente que 20 % de la flotte du groupe LH .
Réponse de le 05/03/2020 à 7:12 :
"que 20%"...., 1 avion sur 5? visiblement vous n'êtes pas dans le secteur sinon vous sauriez le coût des avions et le poids des coûts fixes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :