Mytilea se verrait bien conquérir l'Asie

La société propose aux distributeurs ses moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel, vendues sous vide jusqu'au Japon.
(Crédits : dr)

Après le Japon et la Suisse, les dirigeants de Mytilea se verraient bien investir la Chine et, plus largement, l'Asie du Sud-Est. « Née d'une demande japonaise il y a dix ans, notre société a depuis toujours été assez présente à l'export, explique Patrick Jagou, ingénieur et cogérant de Mytilea aux côtés de Christophe Hodbert, mytiliculteur. Même si, étonnamment cette année, la demande a surtout évolué sur le marché intérieur. »

Spécialisée dans la commercialisation de moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel, seules à avoir une appellation d'origine contrôlée, Mytilea, basée à Le Vivier-sur-Mer (Ille-et-Vilaine) a développé un système d'emballage sous vide (plus de 80% de ses ventes, le reste est effectué en vrac) à destination de la grande distribution. Cette technique est, selon Patrick Jagou, « celle qui respecte le plus le produit, vivant et donc fragile, et préserve le mieux ses propriétés naturelles ».

« Nous sommes soumis aux règles de la nature »

De 60 tonnes en 2000, Mytilea commercialise désormais quelque 600 tonnes et pense atteindre les 1.000 tonnes assez rapidement. Grâce à l'export donc, mais aussi aux enseignes nationales de la grande distribution. « Nous sommes soumis aux règles de la nature, souligne Patrick Jagou. Les meilleures saisons débutent mi-juin pour se terminer mi-mars. Mais c'est assez rare. » En 2008, la PME a investi 300.000 euros afin d'augmenter ses capacités de production. « Mais notre ambition n'est pas de passer à un stade plus industriel, assure Patrick Jagou. Pour garantir le zéro défaut, ou tout du moins s'en approcher le plus possible, rien ne vaut l'oeil humain. » Mytilea qui emploie une dizaine de salariés espère cette saison atteindre un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros, dont 20% à l'export. Anne-Laure Grosmolard, à Le Vivier-sur-Mer

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.