Helzear, un concept alternatif à l'hôtellerie de luxe

 |   |  276  mots
Ne

C'est parce qu'il a souvent séjourné dans des hôtels qu'il jugeait anonymes que Timothée de Courcy, le gérant de la société Helzear, a créé un concept constituant une alternative à l'hôtellerie de luxe. « L'idée, c'est de proposer à la clientèle d'affaires un hébergement où l'on puisse se sentir comme chez soi tout en bénéficiant des mêmes prestations et des mêmes équipements technologiques que dans un grand hôtel », détaille Timothée de Courcy. La société a acquis dans les beaux quartiers de la capitale neuf appartements de 35 à 55 m2 qu'elle a fait rénover et décorer par des architectes et des designers. À la mi-décembre, elle a accueilli son première client. « Il s'agit d'un mannequin qui a réservé pour deux mois », précise fièrement le fondateur d'Helzear.

Des services identiques à ceux offerts par les hôtels de luxe (ménage, réservations, pressing, room-service, etc.) sont proposés aux hôtes. « Nous avons aussi tout prévu pour la restauration. Le client peut se faire livrer, par un de nos partenaires, un repas tout prêt ou un panier avec des produits alimentaires s'il veut faire lui-même la cuisine », poursuit M. de Courcy. Avec des tarifs qui démarrent à 1.300 euros hors taxe pour une semaine, cette offre se positionne en dessous des prix de l'hôtellerie de luxe, estime, en substance, Timothée de Courcy.

Helzear, qui espère réaliser 500.000 euros de facturations dès 2009, caresse déjà d'autres projets d'achats pour étendre son parc dans la capitale. Elle envisage également de prendre pied à Londres. Patrick Désavie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :