Pollution : un Américain génère trois fois plus de déchets plastique par an qu'un Français

Les Etats-Unis arrivent en tête des pays qui produisent le plus de déchets plastiques, selon un rapport des Académies nationales des sciences, de l'ingénierie et de la médecine. Au rythme actuel, la quantité de plastique versée dans l'océan pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitié du poids total de poissons pêchés dans l'océan annuellement. Et la pandémie de Covid-19 n'a pas arrangé les choses...

4 mn

Au moins 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans l'océan chaque année dans le monde.
Au moins 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans l'océan chaque année dans le monde. (Crédits : Reuters)

Alerte au plastique aux Etats-Unis. Les Américains ont généré environ 42 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016, soit plus du double de la Chine et ses 1,3 milliard d'habitants et plus que l'ensemble des pays de l'Union européenne, selon une analyse des Académies nationales des sciences, de l'ingénierie et de la médecine publiée mercredi. Or, les 330 millions d'Américains représentent moins de 5% de la population mondiale.

Chaque Américain génère un kilo de déchet plastique tous les 3 jours

En moyenne, chaque Américain génère en effet 130 kilos de déchets plastiques par an, la deuxième position revient au Royaume-Uni, avec 98 kilos annuels par personne. La France, plutôt bonne élève en comparaison, comptabilise 43 kilos par personne chaque année.

Si la production de plastique a explosé, notamment depuis les années 1980, le développement du recyclage n'a, lui, pas suivi.

"Le succès de l'invention miraculeuse du plastique au 20e siècle a aussi produit un déluge de déchets plastiques à l'échelle mondiale, partout où nous regardons", a écrit Margaret Spring, présidente du comité d'experts ayant écrit ce rapport, commandé par le Congrès américain.

C'est une véritable "crise environnementale et sociale", ajoute-t-elle.

Au moins 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans l'océan chaque année dans le monde, soit l'équivalent d'un camion poubelle déchargé dans la mer toutes les minutes, selon le rapport. Tous les plastiques, y compris jetés sur la terre ferme, sont susceptibles de finir dans l'océan, via les rivières par exemple, précise-t-il.

Au rythme actuel, la quantité de plastique versée dans l'océan pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitié du poids total de poissons pêchés dans l'océan annuellement. De plus, les recherches scientifiques ont montré que des centaines d'espèces sont susceptibles de se retrouver prises dans des déchets plastiques ou d'ingérer des microplastiques.

Et la pandémie de Covid-19 n'a pas arrangé les choses. Elle a conduit à une "dépendance accrue aux plastiques à usage unique" en raison des nouvelles exigences d'hygiène, qui a contribué à une "augmentation de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre", selon l'Agence européenne de l'environnement (EEA)"La pandémie a entraîné une hausse soudaine de la demande mondiale d'équipements de protection individuelle, tels que masques, gants, blouses, désinfectant pour les mains en bouteille, etc", souligne l'agence basée à Copenhague.

Lire aussi 2 mnPollution de l'air, plastique... Quel est le bilan environnemental du coronavirus ?

Enfin, bien qu'elle ne soit pas la plus mauvaise élève, la France recycle encore chaque année moins d'un quart de ses déchets plastiques. Un chiffre encore loin de l'objectif fixé par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (Agec) promulguée en 2020 de 100% d'emballages plastiques recyclés en 2025. En outre, la première région française est encore moins bien placée. Des 860.000 tonnes de déchets en plastique jetées chaque année par les ménages en Île-de-France et les entreprises franciliens, seules 14% sont collectés pour être recyclés, contre 24% en moyenne au niveau national, montre une étude publiée le 30 novembre par l'Observatoire régional des déchets d'Ile-de-France (Ordif) - qui reconnaît des différences de modes de calcul pouvant affecter cette comparaison.

Lire aussi 8 mnPlastique: en Île-de-France, près de 9 déchets sur 10 ne sont pas recyclés

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 02/12/2021 à 18:52
Signaler
C'est pas comme si 7 bateaux sur dix d'exportation US vers la chine était chargé des cartons, des produits chinois vendu au US. (cf manières de voir n°178)

à écrit le 02/12/2021 à 13:22
Signaler
je propose donc un impot ecolo pour compenser; que chaque francais paye un impot sur les kilos de plastiques rejetes par les americains, ca sera juste et solidaire, et ca sauvera la planete ( ou a defaut le budget social de la france juste et toleran...

à écrit le 02/12/2021 à 13:17
Signaler
Et puis tout ces masques jetés partout, les personnes âgées étant toujours les plus polluantes car tétanisées elles en changent toutes les heures puis mauvaises habitudes des trente glorieuses prises, contre lesquelles elles ne peuvent rien, elles la...

à écrit le 02/12/2021 à 12:23
Signaler
Vous êtes en train de me dire que tous ces pauvres sous les ponts ont davantage de pouvoir d'achat(s) que moi, c'est bien ce que je comprends ?...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.