La France, championne du monde de l'énergie verte (si, si ! )

 |   |  295  mots
Le Forum économique mondial félicite la France pour son choix de réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique.
Le Forum économique mondial félicite la France pour son choix de réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique. (Crédits : Reuters)
Le système énergétique qui garantirait le mieux le respect de l'environnement est... français. C'est le Forum économique mondial qui l'affirme.

Il y a un secteur où la France s'en sortirait toujours bien: l'énergie. Elle figure ainsi parmi les pays "les mieux préparés pour l'énergie du futur", selon le Forum économique mondial qui publie ce mercredi son rapport sur la performance énergétique 2014. 

Sur ce point précis, la France se place d'ailleurs à la troisième place, derrière la Norvège et la Nouvelle Zélande. Le score global de sa performance énergétique établi à partir de critères économiques et environnementaux est légèrement plus élevé que dans le rapport précédent publié début 2013  (0,72 contre 0,70). Il ne prenait en compte que 105 économies contre 124 dans le dernier.

Meilleure que la Suède

Dans l'un des domaines évalués, la prise en compte de l'environnement, la France passe même au premier rang mondial, devant la Suède. 

Les auteurs de ce rapport du Forum économique mondial expliquent pourquoi le système français est si "bien préparé" pour l'avenir: 

"La politique énergétique en France s'est attachée à trouver l'équilibre entre production d'énergie durable, accessibilité des prix et compétitivité de l"industrie. La France a prouvé qu'elle était à l'avant-garde en ce qui concerne la réponse aux problèmes posés par le nucléaire en encadrant la gestion des déchets et matériaux radioactifs. (...) Elle compte réduire de 50% la contribution du nucléaire dans sa production énergétique d'ici 2025 via une diversification des sources, un usage plus important des énergies renouvelables et des mesures fiscales pour décourager l'emploi des énergies fossiles."

Moins compétitive?

Ce satisfecit contraste avec une autre étude, publiée fin novembre par l'institut Choiseul, qui signal un recul de la compétitivité énergétique française

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2014 à 14:33 :
De l'énergie verte qui laisse des déchets derrière elle pour les 10 000 ans à venir le forum économique mondial n'est pas crédible à moins qu'ils fassent de l'humour noir.
a écrit le 17/12/2013 à 17:08 :
Cà ne va pas durer: on est bien parti pour perdre des places!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :