La France recule dans le classement des pays où l'énergie est la plus compétitive

 |   |  285  mots
La France passe de la 9e à la 12e place au classement des pays où l'énergie est la plus compétitive.
La France passe de la 9e à la 12e place au classement des pays où l'énergie est la plus compétitive. (Crédits : Forex)
La France dégringole de trois places dans le palmarès mesurant la compétitivité énergétique réalisé par le cabinet KPMG pour l'Institut Choiseul.

La France reste dans le club des "plus performants", mais s'approche de la sortie. Elle a perdu trois places dans le classement de l'institut Choiseul portant sur la compétitivité énergétiques des pays. Dans ce palmarès réalisé par ce "think tank" en partenariat avec KPMG, à partir des données de la Banque mondiale, de l'OCDE et de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), elle passe de la 9e à la 12e par rapport à l'an dernier. Sur les douze pays classés comme les "plus performants", elle est donc désormais dernière. Cependant, elle devance toujours l'Allemagne, 13e. 

Norvège, numéro 1

Sur le podium, la Norvège, la Suède et le Danemark affichent les meilleures notes dans les grandes catégories retenues qui sont la qualité du bouquet énergétique, la qualité et la disponibilité de l'électricité et l'empreinte environnementale. 

Dans le détail, la France reste parmi les meilleurs en termes d'accès à l'électricité. Elle est deuxième dans ce domaine, ex-æquo avec la Belgique, juste derrière la Finlande. En revanche, en matière d'empreinte environnementale et de qualité du "bouquet énergétique", elle est beaucoup moins bien placée. 

Le schiste booste la compétitivité énergétique américaine

Les États-Unis, de leur côté, ont connu une progression fulgurante de leur compétitivité énergétique, passant de la  11e à la 4e place. Une progression due à la "la production et de la commercialisation des hydrocarbures de schiste", précise Pascal Lorot, le président de l'Institut Choiseul, cité dans un communiqué. 

- - - -

Pour aller plus loin:

>>  Grâce au schiste, les Etats-Unis n'ont jamais autant pompé de pétrole depuis 1989

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2013 à 10:55 :
J'ai bien lu là ? La France devance l'Allemagne dans un domaine ?
a écrit le 30/11/2013 à 19:20 :
Reprenons :dans les catégories retenues: la qualité du bouquet énergétique(il faudrait expliquer cette catégorie ),la qualité :nous sommes un des premiers pays à suivre les normes ISO et nos entreprises sont auditées favorablement tous les ans avec un certificat tous les 3 ans ,la disponibilité de l'électricité:on pourra en parler le jour ou on aura trouver le moyen de stocker l'électricité,le respect environnemental :quoiqu'en dise les "fameux experts écologistes ",nous sommes sûrement les premiers dans ce sujet.Nos centrales nucléaires sont les plus surveillées et contrôlées (ancien ingénieur qualité et sûreté nucléaire,dans le privé ),les fumées de nos centrales thermiques sont entièrement détruites par des usines de désulfuration ( Cordemais,Le Havre ... )et je pourrais continuer.Un dernier exemple ,en 1980,nous avons construit le barrage de Lavours ( Ain ) avec une écluse à poissons automatique permettant aux poissons,surtout les saumons de remonter le Rhône .
a écrit le 28/11/2013 à 18:57 :
interdire auto moto électricité tout produit manufacturé
a écrit le 28/11/2013 à 15:20 :
Le seul domaine où la France ne recule pas, c'est la démagogie!
a écrit le 28/11/2013 à 14:34 :
Bon , nos amis Allemands plus vert que vert réactivent charbon et lignite...allez comprendre ?
Pour les Us c' est corruption et pression .
a écrit le 28/11/2013 à 14:07 :
Merci les écolos !!!!!!! Et ce n'est pas fini !!!!!
a écrit le 28/11/2013 à 13:34 :
"Le schiste booste la compétitivité énergétique américaine"...Pas pour longtemps, et heureusement pour les américains que leur territoire est vaste, la pollution sera limitée, ce qui ne serait pas le cas pour la France. Nous, notre problème ce sont plus de 50 centrales nucléaires à démanteler d'ici 30 ans... manquerait plus que nous ayons en plus à gérer les pollutions générées par l'exploitation des gaz de schistes. Ne dira-t-on jamais assez que l'avenir est dans la transition énergétique et que c'est notre seul avenir?
a écrit le 28/11/2013 à 12:35 :
Quoi de surprenant puisqu'on renonce au nucléaire sans mettre en place de substitut énergétique plus "écolo", ni même de plan d'économie énergétique ambitieux !! On renonce avec ça et de manière totalement dogmatique à toute étude sur la possibilité de production non polluante de gaz de schiste !! Comment être alors surpris de la perte de compétitivité de notre pays !!! Le problème est que les écolos au gouvernement souhaitent une décroissance économique, mais ne le dise pas : en d'autres temps, on aurait appelé ça du sabotage !!!
Réponse de le 28/11/2013 à 16:33 :
Je crois au contraire que c'est très sérieux.Comment s'imaginer lutter sans l'avantage compétitif du nucléaire ni celui des gaz de schistes? Les colonies, l'esclavage ... Bon courage!
Réponse de le 28/11/2013 à 23:30 :
@@ les sans noms : ces réponses sont particulièrement argumentées ! Bravo, vous avez du donner le meilleur de vous mêmes !!!... et sinon, les projets alternatifs, ils sont où ??? Merci pour votre silence éloquent !
Réponse de le 29/11/2013 à 6:28 :
Pourquoi répondre à des mensonges ? Comme au soit disant renoncement au nucléaire... Vous voulez qu'on reparle des promesses fallacieuses des gargotiers réchauffeurs de plat au micro ondes pour justifier la baisse de TVA ?
Réponse de le 01/12/2013 à 10:56 :
La France renonce au nucléaire ? AH oui, c'est pour ça qu'ils sont en train de penser à augmenter de dix ans la durée de vie légale des centrales ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :