L'utilisation du photovoltaïque a bondi aux États-Unis en 2011

 |   |  225  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
En 2011, la consommation d'énergie solaire photovoltaïque aux États-Unis a augmenté de 109% par rapport à 2010, représentant un marché de quelque 8,4 milliards de dollars. Une activité photovoltaïque dopée par une baisse des prix des installations et l'expiration de subventions gouvernementales.

Les Etats-Unis ont plus que doublé leur activité solaire photovoltaïque en 2011, en hausse de 109% à 1.855 mégawatts (MW) par rapport à 2010, a indiqué mercredi une association professionnelle américaine. "La capacité installée de l'industrie de l'énergie solaire américaine s'est établie à un record de 1.855 mégawatts (MW) en 2011, soit plus du double de son précédent record annuel de 2010, à 887 MW", a annoncé la Solar Energy Industries Association (SEIA), une association américaine professionnelle de l'énergie solaire. Le marché de l'énergie solaire photovoltaïque représentait plus de 8,4 milliards de dollars en 2011, selon la SEIA et le groupe de recherche GTM Research.

Baisse des prix et fin des subventions

Ce nombre record d'installations énergétiques, totalisant une production de près de 2 gigawatts, est "suffisante pour alimenter en électricité plus de 370.000 foyers, ce qui représente une hausse de 109% en 2011" par rapport à l'année précédente, ajoute le communiqué de la SEIA. Ces performances s'expliquaient par "des prix des installations en baisse de 20% l'année dernière en raison d'une baisse des coûts des composants, d'une amélioration de l'efficacité dans le processus d'installation, de possibilités de financement plus variées et d'une demande en installations plus importantes en taille", précise le communiqué. En outre, la production record de 2011 s'expliquait par l'expiration de subventions gouvernementales au 31 décembre 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2012 à 8:46 :
Vous oubliez une chose : le plastique provient du pétrole... On retourne au problème de départ, quand yen a plus on fait comment?

Le solaire PV n'est absolument pas intéressant, que ce soit en terme de rentabilité mais aussi en terme de pollution, renseignez-vous sur l'énergie nécessaire à la production d'un panneau PV, vous allez halluciné...

Le seul système viable dans le solaire à l'heure actuelle est le chauffe-eau solaire. ça c'est efficace! Les projets de tour à concentration solaire fleurissent avec la possibilité de systèmes de co-génération. Il vaut mieux investir là-dedans que vouloir se focaliser sur les PVs...
a écrit le 15/03/2012 à 8:26 :
C'est clair, le photovoltaïque va s'imposer partout, n'en déplaise aux pro-nucléaire.

Si ce n'est par la baisse de prix des panneaux solaires en silicium, ce sera avec l'arrivée des films photovoltaïques en plastique :
http://www.photovoltaique-plastique.com/article4/production-industrielle-cellules-solaires-plastique-commence-2012-2013
Réponse de le 17/03/2012 à 3:37 :
gratte
Réponse de le 18/03/2012 à 9:54 :
On peut ne pas être pro-nucléaire et penser que le photovoltaïque n'est pas une solution valable. Les coûts sont trop importants et les rendements trop faibles.
La vraie solution serait de REDUIRE notre consommation électrique ( énergie en général). Pour cela il faut une politique volontariste en faveur de l'isolation.
Une politique qui favorise un construit qui intègre des solutions de production/stockage/consommation d'énergie sur place. Cela implique une remise en cause de l'exclusive du transport d'énergie par RTE.
Réponse de le 19/03/2012 à 9:31 :
Le photovoltaïque N'EST PAS ENCORE une solution valable.
ELLE LE SERA bientôt avec la chute des prix des panneaux solaires.

Qui avait une télé écran plat il y a 10 ans ? Qui en a une aujourd'hui ?
L'évolution sera la même avec le solaire...

Anticipons !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :