Des fêtes très sages

A la question : quel festival pour le théâtre, la réponse tombe comme un réflexe de Pavlov : Avignon ! C'est La Mecque, le vétéran qui fête cet été ses cinquante ans. On en reparlera longuement et en détails. Mais Avignon, première ville à avoir inventé le théâtre sous les étoiles, a engendré une ribambelle d'enfants et de cousins qui, l'espace de quelques semaines estivales, essaiment le pays. Avec des aides et des subventions diverses, la plupart du temps recueillies dans les collectivités locales, avec parfois, ici ou là, une aide de l'Etat. Des grands, des petits, des modestes, des cossus, des classiques, des populaires, des nostalgiques. Tous les genres sont au rendez-vous, sans grande surprise annoncée ni roulement de tambours. Des choix sages, un rien frileux, mais plutôt sympathiques dans l'ensemble. Angers Au Théâtre d'Angers et dans quelques châteaux des alentours, Jean-Claude Brialy, maître des cérémonies, a fixé un programme de détente principalement axé sur quelques classiques et la reprise de succès des boulevards parisiens (Dorin, Guitry, Balzac, Brisville, Labiche, Molière). La troupe du Théâtre des Pays de la Loire signera l'unique création, Roméo et Juliette de Shakespeare. Jusqu'au 21 juillet. Tél. : (16) 41.81.44.86. Pont-à-Mousson Pour les amoureux de nouveaux textes, Michel Dydim, comédien metteur en scène, affiche sa deuxième Mousson d'été dans les murs somptueux de l'abbaye des Prémontrés. Au programme, quelques nouveaux crus signés Olivier Py, Michel Vinaver, Xavier Durringer, Roland Ficher, sous formes de pièces brèves (dramaticules), de lectures et de spectacles. Du 27 au 31 août. Tél. : (16) 83.81.10.32. Carpentras Pour ses Estivales 96, Jean-Pierre Darras propose un menu frère du Festival d'Angers avec une variation sur le Shakespeare dont il a choisi le Songe d'une nuit d'été. Muriel Robin, Maxime Le Forestier, Julia Migenes complètent le programme. Du 17 au 27 juillet. Tél. : (16) 90.60.46.00. Maubeuge L'homme par qui le bizarre envahit la cité depuis dix ans s'appelle Didier Fusiller qui, chaque été, transforme sa bonne ville en baraque foraine, port de mer, planète Mars ou rayon de lune pour rester fidèle à la chanson. Du 2 au 6 juillet. Tél. : (16) 27.65.65.40. Bussang Il y a cent un ans, le Vosgien Maurice Pottecher, mort en 1960, inventa le Théâtre du Peuple, un théâtre pour tous dans un super- be bâtiment de bois. Le festival le moins convenu qui soit. On y joue des classiques pour tous. Cet été, Philippe Berling met en scène Peer Gynt d'Ibsen, voyage initia-tique dans la mémoire d'un homme, avec Eric Ruf de la Comédie- Française dans le rôle titre. Du 26 juillet au 31 août. Tél. : (16) 29.61.50.48. Alès La ville mise à nouveau sur la jeunesse, espérant trouver dans sa manne quelque futur Jérôme Deschamps ou Royal de Luxe qui y firent leurs débuts. Places donc aux jeunes compagnies, Ludovic Lagarde, Paul Fournel et leurs copains, avec onze de leurs spectacles dont deux créations la Putain respectueuse de Sartre et Meurtres en série, un montage de thrillers. Du 8 au 19 juillet. Tél. : (16) 66.52.26.59. Grignan Hommage à madame de Sévigné. Quelques-unes de ses lettres fameuses seront lues par Daniel Mesguich, Lambert Wilson. On pourra y faire sa propre correspondance avec des écrivains publics, acheter des cartes, chiner, se promener. Du 5 au 7 juillet. Tél. : (16) 75.46.55.83. Aurillac Ils viennent d'Ethiopie, d'Australie, d'Argentine, de Bolivie, de Pologne, de Suisse et de France pour pratiquer cet art particulier appelé le théâtre de rue, dont Aurillac est devenue la capitale internationale depuis onze ans. Du 21 au 24 août. Tél. : (16) 71.45.47.47. Noirmoutiers Méli-mélo de héros venus d'Italie (Goldoni : Arlequin serviteur de deux maîtres par Serge Lipszick) ; d'Angleterre (Shakespeare : Roméo et Juliette par Fred Personne) ; de France (Molière : Tartuffe par Pierre Debauche). Du 5 au 15 août. Tél. : (16) 51.35.87.24. Sarlat Nés quatre ans après Avignon, les Jeux de Sarlat misent sur le spectacle solide apte à plaire au plus grand nombre. Le comédien Jean-Paul Tribout vient d'en prendre la direction et propose un vingtaine d'événements. La place de la Liberté, l'abbaye Sainte Claire et le jardin des Enfeus accueilleront des comédiens connus (Moreau, Darras, Recoing), des metteurs en scène de bonne facture (Nichet, Lidon) qui joueront Shakespeare, Aimé Césaire, Marivaux, Labiche, Horowitz et Pérec. Du 23 juillet au 10 août.Tél. : (16) 53.31.10.83. Périgueux Le mime est à Périgueux ce que le cinéma est à Cannes. Mimos, festival international du mime, y tient sa quatorzième session. Les Français du 4 Litres 12 et des Nouveaux Nez y croiseront des artistes de Russie, d'Angleterre, de Slovaquie, d'Espagne, des Etats-Unis. Du 4 au 11 août.Tél. : (16) 53.53.18.71. Montluçon Tout de suite pour toujours, Arlette Namiand et Jean-Paul Wenzel ont adopté un récit de Primo Levi sur le destin d'un groupe de Juifs partis à pied de Biélorussie pendant l'occupation nazie. Les élèves du Théâtre National de Bretagne sont dirigés par Wenzel dans le théâtre de la troupe des Fédérés de Hérisson. Du 3 au 7 juillet. Tél. : (16) 70.03.86.18. Caroline ALEXANDER

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.