LA TRIBUNE DU LUNDI

- Lundi 8 Verdict contre Alain Carignon La cour d'appel de Lyon rend son arrêt concernant l'ancien ministre Alain Carignon, accusé d'avoir cédé le service de l'eau de la ville de Grenoble à la Lyonnaise des Eaux et au groupe lyonnais Merlin contre des avantages financiers et en nature. L'avocat général a réclamé quatre à cinq ans de prison, cinq ans d'inéligibilité et 500.000 francs d'amende à son encontre. - Mardi 9 Avignon frappe les trois coups Le festival de théâtre de la Cité des papes célèbre son cinquantenaire dans un climat dédramatisé avec une affiche que beaucoup jugent pourtant décevante. Créé en 1947 par Jean Vilar, et élevé depuis au rang de mythe, le festival d'Avignon voulu à l'origine comme « national et populaire » est devenu au fil des ans le rendez-vous incontournable de la scène internationale, avec l'ambition constante d'offrir au public une valeur artistique de haut rang. Chirac réunit les juges Jacques Chirac préside à 10 heures une réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui devrait décider de la nomination de trois des plus hauts magistrats français, à la suite du départ à la retraite de Pierre Drai, premier président de la Cour de cassation, de Myriam Ezratty, premier président de la cour d'appel et Jacqueline Cochard, président du tribunal de grande instance de Paris. Le CSM devra également procéder aux nominations de sept conseillers à la Cour de cassation, douze présidents de tribunal, dont celui de Paris, et une dizaine de pre- miers présidents de cours d'appel. Ces nominations pourraient entraîner d'autres promotions im_ portantes au sein de la magistrature. La Cour de cassation se prononce sur la liquidation des affaires de Bernard Tapie La chambre commerciale de la Cour de cassation se prononce sur le pourvoi formé par Bernard Tapie contre l'arrêt de la cour d'appel de Paris qui a prononcé sa liquidation judiciaire le 31 mars 1995. - Jeudi 11 Informatique et libertés Jacques Fauvet, président de la Cnil (Commission nationale informatique et libertés) remettra son rapport au Premier ministre Alain Juppé. - Samedi 13 Brest hisse la grand-voile Du 13 au 20 juillet, Brest accueillera près de 2.500 voiliers traditionnels de trente nationalités pour l'édition 1996 de son festival de la marine à voile. Après le succès de Brest 92, qui avait réuni plus de 1.500 vieux gréements, ce rassemblement promet d'être d'une plus grande ampleur avec plus d'un million de visiteurs attendus sur les quais du port de Commerce et sur les rives de la Penfeld. Une partie du port militaire et de l'arsenal seront exceptionnellement ouverts au public. Chaque jour le tiers de la flottille des voiliers traditionnels appareillera en rade pour des sorties libres et des démonstrations de manoeuvres.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.