La majorité sur ses gardes

Les députés UMP veulent être respectés sur la forme et entendus sur le fond. " Cet avertissement, à l'intention du gouvernement, lancé la semaine dernière par le président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé (lire "La Tribune" du 31 janvier), a-t-il été entendu ? Lors du séminaire gouvernemental sur les suites à donner au rapport Attali, le Premier ministre a tenté de calmer la grogne montante dans la majorité. François Fillon distingue la phase du diagnostic et des propositions qui revient à la mission Attali de la phase de l'" action " à laquelle il s'engage à associer étroitement les partenaires sociaux mais aussi les parlementaires.PROCEDURE D'URGENCE TROP SYSTEMATIQUE Alors que le chef de l'État prépare une révision constitutionnelle destinée notamment à revaloriser le rôle du Parlement, les élus ont beau jeu de faire remonter leurs frustrations et leurs inquiétudes au pouvoir exécutif. Les élus UMP déplorent l'usage quasi systématique depuis le début du quinquennat de la procédure d'urgence pour examiner les textes législatifs, car elle les prive d'influence en limitant leur pouvoir d'amendement. Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, est sorti de sa légendaire prudence pour le dénoncer tandis que Jean-François Copé multiplie les groupes de travail, au sein du groupe UMP de l'Assemblée, pour tenter de peser sur la politique du gouvernement. La majorité est prise de spleen, à l'approche des municipales. Elle redoute un vote sanction, comme lors des régionales de 2004 où la droite avait connu un " 21 avril à l'envers ", selon la célèbre expression de François Fillon. La chute spectaculaire de Nicolas Sarkozy dans les sondages et les mécontentements grandissants des Français sur la question des salaires placent pour la majorité les scrutins de mars sous de mauvais auspices.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.