La Cnaf intensifie sa lutte contre la fraude en 2008

 |   |  186  mots
La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) est en train de se doter d'outils nouveaux pour lutter contre la fraude aux prestations sociales. En 2008, elle disposera d'un Répertoire national des bénéficiaires (RNB) qui permettra d'éviter notamment les doublons d'inscriptions d'allocataires dans plusieurs départements. Elle attend l'autorisation de la Commission de l'informatique et des libertés (Cnil) pour créer une " base d'information nationale sur la fraude ", qui va faciliter la connaissance des dossiers frauduleux et qui permettra de renforcer le partenariat avec les autres organismes de protection sociale.Les échanges automatisés de données (avec l'administration fiscale notamment) sont également mis en oeuvre en 2008. Enfin, le futur accord d'intéressement qui va être signé avec les partenaires sociaux intégrera des critères d'évaluation de l'action contre la fraude. En 2006, le montant des fraudes détectées pour la Cnaf s'est élevé à 35 millions d'euros, pour 64 milliards d'euros de prestations versées. 3.654 fraudes ont été recensées en 2006 contre 2.295 en 2005. Les trois prestations les plus fraudées sont le RMI, l'API (allocation de parent isolé) et les aides au logement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :