Notat favorable à une réforme du quotient familial

 |   |  227  mots
La secrétaire générale de la CFDT serait plus favorable à une réforme du système du quotient familial qu'à la modulation des allocations familiales en fonction des revenus. Nicole Notat, qui était interrogée hier au Club de la presse sur Europe 1, estime que le principe de la modulation des remboursements en fonction du niveau de revenu est « la porte ouverte à l'assurance privée ». Si ce principe devait se généraliser, « la CFDT serait en tête du beau mouvement social » que certains attendent. Le problème c'est que « toutes les familles ne sont pas aidées de la même façon », a-t-elle expliqué. Le système du quotient familial fait que plus on a de revenus et plus on est aidé. Si bien que « les ménages modestes qui ne paient pas d'impôt ne bénéficient que du système des allocations familiales », s'est-elle indignée. Peut être faut-il travailler à une réforme de la fiscalité qui « ose » corriger ce système. Nicole Notat a également appelé le gouvernement à dissiper le « flou » qui entoure la conférence sur l'emploi, les salaires et la réduction du temps de travail, qui doit se tenir à la rentrée. Selon elle, il n'y a qu'un véritable objectif : « l'emploi ». Tous les autres thèmes doivent être déclinés à partir de là.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :