Cesu préfinancé  : coup double pour les travailleurs indépendants

 |   |  318  mots
même s'ils ne sont pas employeurs, les travailleurs indépendants ont désormais la possibilité d'acquérir pour eux-mêmes des chèques emploi-service universels (Cesu) préfinancés pour payer leur femme de ménage ou d'autres prestations de services à la personne. Comme leurs alter ego employeurs, ces travailleurs solitaires peuvent ainsi s'attribuer jusqu'à 1.830 euros par an de Cesu préfinancés. Cette somme n'est pas considérée comme une rémunération, n'est pas soumise à cotisations sociales et n'est pas imposable. Mais elle est déductible du bénéfice imposable et ouvre droit à un crédit d'impôt égal à 25 % des aides versées à soi-même dans l'année.Une simulation réalisée par Domiserve, l'un des six émetteurs de Cesu préfinancés et enseigne nationale de services à la personne, démontre l'avantage financier qu'une personne exerçant en libéral peut tirer du dispositif. Selon cette enseigne, l'acquisition de 1.830 euros de Cesu préfinancés permet à un avocat, dont le bénéfice net imposable est de 49.000 euros, de diminuer de plus de 1.000 euros l'impôt à payer. Un gain qui vient s'ajouter à la réduction ou au crédit d'impôt de 50 % pour l'emploi d'un salarié à domicile auquel ouvrent droit les sommes dépensées au-delà du quota de Cesu préfinancés (1.830 euros).Depuis le lancement des Cesu préfinancés en février 2006, cet outil de gestion des ressources humaines dans les entreprises connaît une montée en charge significative : 12,7 millions de Cesu ont été émis en huit mois en 2008 contre 12,2 millions sur toute l'année 2007. Avec 1,5 million de commerçants et d'artisans et près de 600.000 personnes issues des professions libérales, l'ouverture du dispositif à une catégorie de professionnels qui travaillent beaucoup et man- quent de temps pour gérer leurs affaires personnelles offre de nouvelles perspectives de développement aux services à la personne. Patricia E

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :