Paradis fiscaux ? : transformer l'essai à l'ONU

 |   |  83  mots
. Fourmy (Oxfam), J. Merckaert (CCFD) Alors que s'est ouverte la conférence internationale sur le financement du développement à Doha (Qatar), il est nécessaire de souligner combien les paradis fiscaux sont un fléau pour les pays pauvres. En Afrique, pour 1 euro d'aide publique versé, environ 5 euros sortent pour être déposés sur des comptes offshore. Il est urgent de lutter contre cette fraude et la concurrence fiscale dans les pays pauvres, pour lever ce handicap à toute politique de développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :