EADS

Avant de se désister in extremis, EADS avait des visées sur le groupe américain Comtech Telecommunications Corp, selon nos informations. Cette société de Germantown (Maryland), spécialiste des services de télécoms civils et militaires, a réalisé sur son exercice 2008 (clos en juillet) un chiffre d'affaires de 531,6 millions de dollars (407,5 millions d'euros), dont 66,4 % venant du gouvernement américain, pour un résultat net de 76,4 millions (58,6 millions d'euros). Comtech, qui emploie 1.350 salariés, est valorisée légèrement au-dessus du milliard de dollars. EADS a renoncé fin 2008 à ce projet d'achat à cause de la détérioration des conditions financières et pour préserver sa trésorerie de 9 milliards d'euros, avait indiqué mi-janvier le directeur exécutif, Louis Gallois. Il avait précisé que ce groupe avait remporté un joli contrat auprès du département américain de la Défense. Cette commande s'élève effectivement à 282 millions de dollars. Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.