Australie : Rudd sous la pression des écologistes

 |   |  180  mots
Un fonds de 10 millions de dollars, tel est le geste annoncé à ce stade par le gouvernement de Kevin Rudd, le Premier ministre travailliste australien, face aux terribles incendies qui ont ravagé une partie de l'État du Victoria, au sud de l'Australie. Le bilan provisoire, déjà très important (135 morts), pourrait encore doubler. Surtout, ces incendies accentuent la pression sur le gouvernement pour qu'il combatte avec plus de fermeté le réchauffement climatique, que certains experts n'hésitent pas à mettre en cause. La canicule qui a sévi ces derniers jours en Australie (46,4 °C à Melbourne) explique selon eux en partie la vitesse de propagation des flammes. « Il est tout à fait évident que nous sommes depuis 1950 environ dans une tendance au réchauffement », estime le climatologue Kevin Hennessy. Kevin Rudd s'est fixé un objectif de réduction de 5 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020. Et pourrait viser 15 % si un large accord international est conclu à l'ONU. Mais les écologistes militent pour que l'Australie se conforme aux recommandations des scientifiques avec une réduction de 25 % au moins des émissions d'ici à 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :